Bangalore (Inde). Le Centre pour le développement et le renforcement de la société féminine (CDEW), Organisation sans profit de volontariat des Filles de Marie Auxiliatrice de la Province du Sacré Cœur de Jésus (INK) continue ses initiatives de solidarité pour soutenir la population durant l’urgence du Covid-19.

Grace à la générosité des bienfaiteurs, des ONG et des sympathisants du CDEW, environ 30 000 personnes ont été aidées par la distribution de kit alimentaire, de repas et de goûters. Les Filles de Marie Auxiliatrice aidées par les Volontaires pensent à toutes les personnes en difficulté – en particulier les journaliers, les vendeurs ambulants, les migrants sans domicile fixe, pour leur apporter une présence et un support moral. Voici deux témoignages :

Durant le confinement pour le Coronavirus les FMA ont distribué beaucoup de choses nécessaires aux familles. Il n’y avait plus de travail, plus d’argent, cependant nous avons reçu beaucoup d’aide. De cette pandémie j’ai appris que ce que nous avons, nous devons le partager et aider les autres » (Mala)

 « Beaucoup de nos bénéficiaires ont vraiment besoin d’aide pour éloigner la faim. J’ai rencontré beaucoup d’enfants, de femmes en attente et des anciens dans les villages et j’ai vu qu’ils sont privés de ressources et sans sécurité. Je suis contente de pouvoir faire quelque chose pour ceux qui vivent ces difficultés du moment… et je veux continuer cette mission. (Mini Sebastin)

La Province INK, en collaboration avec le CDEW, a aussi commencé dans les communautés des initiatives pour célébrer l’année de l’Encyclique Laudato Sì. Les FMA avec les Communautés Educatives, ont créé des jardins avec des cultures variées – légumes, fruits, fleurs, herbes médicinales et autres – s’engageant à laisser plus d’espace à la prière et à la contemplation de la création, à la solidarité et à l’écoute du cri de la terre et des pauvres.

Sr. Rosy Lopez, directrice du CDEW, affirme : « L’année de la ‘’ Laudato Sì’’ nous pousse à écouter le cri de la mère terre et le cri des pauvres, nous obligeant si nécessaire, à faire une inversion de marche et  à emprunter de nouvelles voies pour composer avec la réalité. Nous sommes invités, plus qu’avant, à adopter un style de vie simple, et à suivre des voies d’inter connexion, de solidarité, de communion, d’harmonie, de spiritualité plus profonde, d’intégrité de la vie et à une nouvelle façon d’éduquer ».

orto ispettoria INK

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.