Home La Conseillère pour la Pastorale des Jeunes

La Conseillère pour la Pastorale des Jeunes

“La Conseillère pour la Pastorale des Jeunes anime l’action apostolique de l’Institut sous toutes ses formes, dans la fidélité permanente au charisme et aux exigences du monde des jeunes” (C. 129)

Depuis février 2015, l’Office est animée et coordinée par Sr. Runita Galve Borja, Conseillère pour la Pastorale des Jeunes.

Sr. Runita Galve Borja

Suor Runita Galve Borja
Sr. Runita Galve Borja – Conseillère pour la Pastorale des Jeunes

Elle est née en 1966 à Manille, Philippines, et est FMA depuis le 23 mai 1992. Elle a été animatrice dans différents endroits d’éducation formelle ou informelle et Coordinatrice Provinciale pour la Pastorale des jeunes. Elle a suivi un Master en Théologie et en Pastorale des Jeunes. De 2004 à 2014 elle a été Collaboratrice dans l’Office FMA pour la Pastorale des Jeunes.

La Conseillère pour la Pastorale des Jeunes, en conformité à l’article 129 des Constitutions FMA :

  • Anime l’action apostolique de l’Institut dans toutes ses expressions, dans la fidélité au charisme et aux exigences du monde des jeunes.
  • Offre des orientations aux “Communautés éducatives” pour que, dans l’esprit du Système Préventif, elles favorisent la formation intégrale des jeunes et les aident à s’insérer dans la société et dans l’Eglise.

Dans l’animation de l’Office FMA pour la Pastorale des Jeunes, la Conseillère est aidée par une Équipe Internationale :

  • Arciniegas Julia
  • Audate Annecie (VIDES International)
  • Garcia Sarah (Office des Droits Humains)
  • Goulart Ivone Lopes
  • Pfozhumai Neli Lolia Annie
  • Rastello Elena
  • Ulate Ana Victoria

 

La Pastorale des Jeunes est la façon d’exprimer l’attention de l’Eglise et de l’Institut envers les jeunes générations et vise à la croissance intégrale de la personne en l’éduquant à s’engager pour une citoyenneté active. C’est une praxis qui met en rapport l’action éducative et l’action évangélisatrice en mettant le Christ comme référence fondamentale pour la construction de la personnalité et pour le discernement des valeurs humaines et culturelles du milieu.

La mission éducative est un don charismatique exprimé dans l’expérience de don Bosco et de Marie Dominique Mazzarello et dans la tradition de l’Institut. Le responsable d’une telle mission est la Communauté éducative, constituée de la communauté FMA, des laïcs et des jeunes qui, à différents niveaux, partagent la mission éducative et évangélisatrice commune. Elle se réalise dans une pluralité de lieux qui dans divers contextes et continents, assume des caractéristiques, des modalités et des nuances différentes. Les milieux éducatifs FMA comprennent des écoles et des Centres de formation professionnelle, des Oratoires Centres de jeunes, des Institutions d’Etudes Supérieures, des foyers et autres formes de pastorale universitaire, des écoles pour les catéchistes. Il faut citer aussi les formes spéciales d’annonce de l’Evangile, les maisons de spiritualité pour les jeunes et les laïcs, les œuvres pour des enfants, des adolescents et des jeunes en situation de risque, les centres de promotion de la femme, les présences en faveur des minorités ethniques et religieuses, les centres d’accueil pour les migrants, les réfugiés et tous ceux qui sont victimes de la mobilité humaine. Sans oublier le volontariat, même sous sa forme associative (VIDES), et les différentes formes d’association de jeunes.

L’Office FMA pour la Pastorale des Jeunes :  

  • Travaille en réseau avec les Coordinatrices provinciales de la PJ, en valorisant la richesse face à la pluralité des situations et d’approches éducatives et culturelles.
  • Anime en style de coresponsabilité, en travaillant en réseau avec les Référents, l’éducation formelle et non formelle, le MSJ, les délégués du VIDES et les autres FMA laïcs et laïques qui collaborent à la Mission éducative des Provinces
  • Travaille en réseau avec les autres Congrégations et Organismes ecclésiaux et sociaux sur les thèmes qui regardent la JPIC (Justice Paix et Intégrité de la création), l’éducation et les droits humains, surtout des jeunes générations en particulier de la jeune femme.
  • Soutient en accord avec le Dicastère PG des SDB, la réalité du Mouvement Salésien des Jeunes (MSJ), la coordination entre l’Ecole Salésienne Américaine et l’Ecole Salésienne Européenne et d’autres initiatives pastorales.

Commissions École et Formation professionnelle. Coordonnent les écoles de tous ordres et niveaux, les centres de formation professionnelle, l’accompagnement éducatif des élèves, des enseignants et des familles, la formation des enseignants dans les organismes ecclésiaux et de la société civile.

      • Commission École/formation Professionnelle Afrique et Madagascar (CIAM)
      • École Salésienne Amérique (ESA) avec les SDB
      • Commission École/Fp Asie Orientale (CIAO)
      • École Salésienne Europe (SSE) avec les SDB.
      • Commission École/Vocationnelle. Apprentissage en Inde (PCI)

Le Réseau des Institutions d’Etudes Supérieures (ISS-FMA). Il est formé de 44 centres universitaires, de facultés et d’Ecoles Normales, du secteur Tertiaire et l’Université FMA dans 16 pays, en réseau pour le développement de projets académiques communs innovants, orientés vers les compétences professionnelles et la transformation sociale.

Le Mouvement Salésien des Jeunes (MSJ). C’est une proposition éducative des jeunes pour les jeunes. Le MSJ rend concret et visible la communion des groups et des associations de jeunes qui, tout en gardant leur autonomie d’organisation, s’inspire de don Bosco et de Marie Dominique Mazzarello, se reconnaissent dans la spiritualité et dans le pédagogie salésienne. La coordination du MSJ à différents niveaux le rend plus visible dans un organisme ou une plateforme civile ou ecclésiale.

VIDES International (Volontariat International pour la femme, l’éducation et le développement). C’est une association de jeunes volontaires née de la proposition de l’Institut FMA. Il encourage le volontariat comme instrument de formation des jeunes pour la construction d’une société fraternelle et solidaire dans le respect des droits humains et du bien commun en faveur d’un développement durable surtout pour les enfants, les jeunes et les femmes.

L’Office des Droits Humains. Représente l’Institut International Marie Auxiliatrice (IIMA) et le VIDES aux Nations Unis (ONU) à Genève. L’IIMA et le VIDES ont obtenu le statut consultatif spécial du Conseil Economique et Social (ECOSOC) de l’ONU. Comme Office l’IIMA soutient le droit à l’éducation en se servant des instruments de défense des droits humains et appelle l’attention des Conseils des Droits Humains et des Gouvernements sur quelques thématiques importantes pour garantir le Droit à l’Education de tous et surtout des plus vulnérables. Il organise des actions de formation aux droits humains au niveau de l’Institut.

L’Histoire

Pendant le XVIe Chapitre Général en 1975 on précise la présence de la Conseillère générale pour la Pastorale des Jeunes. Dans les années 90, dans la logique d’un style circulaire d’animation le Centre International de Pastorale des Jeunes s’organise comme Office FMA pour la Pastorale des Jeunes.
Depuis 2014 (le XXIIIe Chapitre Général modifie les Constitutions – art. 129 bis) et désormais font partie intégrale de l’Office PG : le VIDES International, l’Office des Droits Humains et les dimensions aux processus pastoraux, l’attention à la Femme, à la Justice, à la Paix et à l’intégrité de la création (JPIC), éléments et valeurs essentielles du charisme éducatif de l’Institut, transversaux à tous les processus pastoraux et finalisés à promouvoir le développement humain intégral. Dans un monde marqué par l’inégalité et l’exclusion, l’engagement pour éduquer à la Justice, la Paix et le soin de la maison commune, devient inéluctable, ensemble pour l‘engagement, de la part des Communautés Educatives, des valeurs JPIC comme style de vie et spiritualité qui promeut la culture de la non violence.

Documentation