Nuevo León, (Mexique). En présence de Mère Yvonne Reungoat, Supérieure Générale de l’Institut des Filles de Marie Auxiliatrice, le 18 novembre, on a inauguré la nouvelle communauté internationale en faveur des migrants, dans la Province Mater Ecclesiae (MMO). Cette nouvelle œuvre est la réalisation d’un songe alimenté directement par Mère Yvonne, qui a demandé un parcours de discernement à deux Conférences interprovinciales, la CIMAC et la NAC, avec les 13 nations qui les constituent. La nouvelle communauté qui porte le nom de “Sacra Famiglia”, a été bénie par un prêtre diocésain, Luis Eduardo Zavata, représentant légal de la Casa Monarca, association d’aide humanitaire aux migrants.

L’ouverture de cette communauté est très significative parce qu’elle représente un rêve concret de l’option en faveur des personnes les plus vulnérables et des plus pauvres de notre société: les migrants. Dans son discours, le Père Luis Eduardo a exprimé la nécessité de travailler pour nos frères migrants, reconnaissant en eux la présence du Christ pauvre aujourd’hui. Mère Yvonne exprimant la joie de ce moment a invité les FMA qui composent cette communauté à se porter à la rencontre des urgences qui se présentent, témoignant du charisme qui les caractérise. Leur simple présence en effet est un signe qui représente l’option de tout l’Institut pour le travail en réseau en faveur des migrants

Sr. Anna Cristina Chavira, Directrice de la communauté. Sr. Nilsa Gonzalez, en provenance de Porto Rico et sr. Inés Berrios du Nicaragua, étaient émues pour l’ouverture de cette maison qui est maintenant leur communauté, dans laquelle elles pourront prêter leurs services en faveur des plus pauvres.

A la bénédiction, célébrée avec Mère Yvonne, étaient aussi présentes les Provinciales sr. Leonor Guadalupe Salazar de la Province Mater Ecclesiae (MMO) et sr. Guadalupe Torres de la Province Notre Dame de Guadalupe (MME), ont assisté également les communautés voisines de Monterrey et de Coahuila.

La maison se trouve dans la commune de sainte Catherine (Nuevo Léon), près de la Casa Monarca d’aide humanitaire aux migrants, une œuvre avec laquelle les sœurs travailleront en étroite relation, grâce à une convention qui va être signée prochainement avec le diocèse de Monterrey.

Accueillir, protéger, promouvoir et intégrer sont les verbes prononcés plusieurs fois pour expliquer la mission qui se réalise déjà à la Casa Monarca, et qui sera aussi celle des FMA de cette nouvelle communauté. Pour conclure, le Père Luis Eduardo a remis un symbole aux sœurs de la communauté, un papillon monarque, pour leur rappeler que la mission, même si elle est difficile, sera très enrichissante et les remplira de joie.

DEIXE UMA RESPOSTA

Por favor insira seu comentário!
Please enter your name here

Este site utiliza o Akismet para reduzir spam. Fica a saber como são processados os dados dos comentários.