Rome (Italie)  Le 17 février 2020, à la Maison Mère Ersilia Canta de la Visitatoriat Marie Mère de l’Eglise (RMC) de Rome, a eu lieu la rencontre d’étude “Va et ne pèche plus : La vie après la mort comme enseignement moral dans la théâtre éducatif italien catholique », organisée par le centre d’Etude sur les Filles de Marie Auxiliatrice, avec la Professeure Daniela Cavallaro.

Prof.ssa Daniela Cavallaro - teatro educativo

La Professeure Cavallaro, enseignante à l’Université d’Auckland (Nouvelle Zélande), qui depuis des années s’occupe du théâtre éducatif sous l’aspect historique et littéraire, unissant la sensibilité linguistique et éducative, a présenté ses dernières recherches dans une publication au titre: “Va et ne pèche plus: La vie après la mort comme enseignement moral dans le théâtre éducatif italien catholique”.

A cette rencontre coordonnée par sr. Maria Concetta Ventura FMA, membre de l’Association des Chercheurs de l’Histoire Salésienne (ACSSA), étaient présentes la Présidente de la Faculté Pontificale des Sciences de l’Education ‘’Auxilium’’, sr. Piera Ruffinatto, la Vice Présidente, sr. Grazia Loparco, don Stanislaw Zimniak et don Pedro Ruz, Salésiens de don Bosco, représentants de l’Institut Historique Salésien, quelques Professeurs de la PFSE Auxilium et les étudiants du Cours de Diplôme en Spiritualité des FMA.

Au cours de ses recherches la Professeure Cavallaro a approfondi les actes des FMA qui, jusqu’aux premières années 70 du siècle dernier, dans des centaines d’oratoires, collèges, foyers, se sont consacrés à la production de textes de théâtre, publiés surtout dans des collections salésiennes, visant à socialiser les œuvres y compris dans les milieux non salésiens. Une telle expérience, surtout pour les jeunes appartenant à des milieux populaires, a représenté une occasion de progrès, de gestion des émotions et des sentiments, d’ouverture à l’autre et de développement de leur capacité de collaborer.

Dans un de ses articles, la spécialiste a fait ressortir les modalités de représentation de l’Au-delà dans le théâtre des Jésuites au XVIe et XVIIe siècle et dans celles des FMA dans les années qui suivirent la IIe guerre mondiale (cf. Go and Sin Non More: The After life as Moral Teaching in ItalianCatholic Educational Theatre – revue en ligne Religions, 10, 517ss).

A partir de ce travail, elle s’est arrêtée sur les particularités des textes des FMA, évidemment en relation avec la situation socioculturelle de la deuxième après guerre en Italie et avec les dangers moraux qui suivirent pour les jeunes filles.

La présentation a été enrichie par la projection de photographies relatives à l’imaginaire italien sur les règnes d’Outre tombe, à partir de Dante Alighieri et d’autres œuvres citées.

A la fin de l’exposition de la Professeure, sr. Maria Concetta Ventura, actuellement engagée dans une étude sur la production théâtrale de sr. Flora Fornara FMA, a sollicité l’intervention du public pour partager les expériences dans le domaine du théâtre éducatif dans différents Pays du monde.

Les Etudiants du Cours du Diplôme de spiritualité, de provenances diverses, ont apporté une contribution expérimentale à la recherche : dans différents Pays l’activité théâtrale au niveau éducatif est beaucoup pratiquée et le débat s’est centré sur la recherche de nouveaux chemins pour intéresser toujours davantage les jeunes.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.