Rome (Italie). Le 8 septembre 2020 la Journée Internationale de l’éducation (ILD) a été célébrée, cette journée a été créée en 1966 par l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) qui rappelle à la Communauté internationale l’importance de l’éducation pour toutes les personnes et pour toutes les communautés, ainsi que la nécessité d’intensifier les efforts afin que la société soit toujours plus instruite.

Selon les données de l’UNESCO, ce sont encore 773 millions d’adultes et de jeunes qui manquent de compétence de base en lecture et ce sont 617 millions d’enfants et d’adolescents qui n’auront jamais le niveau minimum de compétence en lecture et en mathématique. L’éducation est donc un défi ouvert.

L’Objectif 4 de l’Agenda 2030 pour un développement durable demande de fournir une éducation de qualité, égale et inclusive et une opportunité d’apprentissage pour tous.

Le Pape François, dans son Discours aux participants de l’Assemblée Plénière de la Congrégation pour l’Education Catholique du 20 février 2020 a mis en lumière que ‘’l’Education est un mouvement inclusif qui va vers tous : les pauvres, les vulnérables à cause des guerres, des famines et des catastrophes naturelles, les victimes de la sélection sociale, ceux qui vivent des difficultés familiales et existentielles. (…) Aujourd’hui il est nécessaire d’accélérer ce mouvement inclusif de l’éducation afin d’endiguer la culture du rejet qui a son origine dans le refus de la fraternité comme élément constitutif de l’humanité’’.

Le thème de la Journée Internationale de l’éducation 2020 – ‘’L’enseignement et l’apprentissage de la lecture dans la crise du Covid-19 et au-delà’’ – porte une attention particulière au rôle des éducateurs et aux changements de pédagogies. Durant la phase initiale de la pandémie, la fermeture des écoles a comporté, en fait, l’interruption de l’instruction pour le 62,3% de la population estudiantine mondiale qui conte 1,2 milliard d’étudiants. Le thème met en évidence la formation en prospective permanente, bien que l’on se concentre principalement sur les jeunes et les adultes.

La Journée offre l’opportunité de réfléchir et de discuter sur le comment utiliser des pédagogies et des méthodologies d’enseignements innovatives et efficaces dans les programmes d’éducation pour les jeunes et les adultes dans le but d’affronter la pandémie et non seulement. Cette Journée permet de présenter le thème du rôle des éducateurs et des mesures efficaces qui peuvent les soutenir dans l’enseignement.

Il s’agit de défis éducatifs et sociaux : ‘’donner la priorité à la formation des éducateurs’’, afin de pouvoir conduire les enfants, les adolescents et les jeunes à devenir protagonistes de leur propre futur. ‘’Nous nous proposons de créer un environnement de recherche sérieux, de communication authentique et de passion éducative. Nous croyons, qu’effectivement, se former ensemble, partager la foi et la mission au sein de la communauté éducative, en réseau avec d’autres membres de la famille salésienne, aide les personnes à murir et à devenir protagonistes de leur propre histoire dans la recherche du bien commun’’ (cfr. Lignes indicatives de la mission éducative des Filles de Marie Ausiliatrice).

VIDEO

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.