Haïti. Les Communautés des Filles de Marie Auxiliatrice de la Province ND du Perpétuel Secours (HAI) connaissent un état d’Urgence en Haïti  en raison du séisme de magnitude 7,2 sur l’échelle de Richter qui, le 14 août 2021, a secoué Haïti, provoquant des pertes humaines et d’importants dégâts matériels.

Le séisme a touché la partie ouest d’Haïti, en particulier la région du « Grand Sud » qui comprend les départements de la Grand-Anse, du Sud et Nippes, mais il a été ressenti dans tout le pays et au-delà. L’épicentre se trouve à environ 120 km de la capitale Port-au-Prince, qui porte encore les plaies ouvertes du séisme de 2010, même si cette fois elle n’a pas été endommagée.

Haïti, la perle des Caraïbes, est en proie à des catastrophes naturelles et politiques continues. C’est l’un des pays les plus pauvres du monde, le plus pauvre des Amériques. L’UNICEF estime que 1,2 million de personnes (sur une population de 11 millions) ont été touchées par la violence du séisme. On dénombre à ce jour plus de 2 000 morts et 13 000 blessés, malheureusement destinés à croître et un nombre inconnu de disparus.

Selon les premières informations, plus de 60 000 maisons ont été détruites et autant ont subi des dégâts. Les dommages aux bâtiments, aux écoles et aux infrastructures sont également nombreux et importants. De plus, l’arrivée de la tempête tropicale “Grace” a aggravé la situation déjà dramatique avec des inondations et des glissements de terrain.

Dans la zone géographique la plus touchée du Sud Ouest du pays, il y a trois communautés des Filles de Marie Auxiliatrice de la Province ND du Perpétuel Secours : la Communauté de Marie Auxiliatrice à Gommiers (Jérémie), la Communauté de Saint-Joseph Educateur à Anse-À-Veau (Nippes), la Communauté ND du Perpétuel Secours aux Cayes.

Les FMA se sont immédiatement intéressées à leurs élèves, à leurs collaborateurs et à leurs familles. Elles ont distribué ce qu’elles avaient aux familles en difficulté : nourriture, couvertures, produits d’hygiène. Elles ont également ouvert les portes de leurs maisons pour accueillir ceux qui avaient besoin d’un abri.

L’œuvre des Cayes a subi d’importants dégâts. Une partie de l’école devra être entièrement reconstruite. Le reste de la maison a subi beaucoup de dommages, le mur d’enceinte s’est effondré à plusieurs endroits et les cours extérieures sont traversées par de larges fissures.

Dans un esprit de famille et de proximité, les Filles de Marie Auxiliatrice souhaitent apporter des réponses concrètes en ce moment très difficile et continuer à aider les familles et les jeunes qui sont nombreux.

Urgence séisme en Terremoto Haïti (pdf)

Il est urgent tout d’abord de répondre aux besoins de la population en l’aidant immédiatement pour les produits de première nécessité et pour les matériaux de construction de logements provisoires ou pour réparer ceux qui restent debout.

L’Institut des Filles de Marie Auxiliatrice collabore à la mission en faveur des populations en situation de précarité, en comptant sur la générosité et la solidarité de tous. Il est possible d’envoyer des contributions et des offrandes de la manière indiquée sur le Site web de l’Institut FMA, en indiquant Urgence Haïti dans le motif.

« Dieu ne se laisse pas vaincre en générosité »

(Don Bosco – MB II, 254).

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.