Ruvo des Pouilles (Italie). Le 22 février 2021, à l’Institut du Sacré-Cœur des Filles de Marie Auxiliatrice de Ruvo di Puglia (Bari) – Province du Sud Notre Dame du Bon Conseil  (IMR) – s’est déroulée la présentation de “Con(n)essi”, un projet expérimental de lutte et de prévention du bullisme et du cyberbullisme, au moyen d’une utilisation responsable, consciente et créative des réseaux sociaux.

Le projet, de caractère national est réalisé par les Salésiens pour le Social, une organisation à but non lucratif des Salésiens de Don Bosco d’Italie (ONG) et, en tant qu’organismes partenaires, Youth and Social Tourism (TGS) et Cinecircoli Giovanili Sociocultrurali  (CGS), en collaboration avec le Ministère du Travail et des Politiques Sociales.

Pour la réalisation de “Con(n)essi”, conçus dans une logique d’alliance entre les générations et les territoires, 19 bureaux ont été impliqués dans 18 régions italiennes, afin d’atteindre environ  4 000 destinataires parmi les enseignants, les animateurs/éducateurs des centres de jeunesse, les parents et les mineurs âgés de 11 à 16 ans.

Les objectifs du projet sont les suivants : prévenir le développement de comportements de bullisme (de violence) chez les adolescents dans des contextes éducatifs; accroître la capacité des enseignants et des éducateurs à gérer des situations relationnels agressives parmi adolescents; améliorer la qualité des relations entre les services éducatifs formels et non formels et les familles; accroître la capacité des adolescents à être des protagonistes d’expériences de prévention et de citoyenneté, en augmentant leurs compétences numériques et de communication.

Dans le même temps, la formation des parents et des éducateurs est prise en compte, eux qui ont la possibilité d’approfondir ces phénomènes et de découvrir comment l’utilisation responsable, consciente et créative des réseaux sociaux peut avoir des résultats positifs dans la relation éducative.

Lors de la présentation de “Con(n)essi”, qui sera prochainement lancé au Centre de jeunesse  (OCG) de Ruvo di Puglia, la Directrice de la Communauté FMA, sr. Imma Milizia, a souligné comment ce projet de prévention du bullisme constitue une opportunité de croissance, aussi bien pour les 30 enfants de l’OCG que pour le Centre de formation professionnelle choisi comme participant, que  pour ceux de la ville. Elle a conclu en appelant la Communauté éducative à bien s’impliquer dans les activités pour le bien de la société.

La responsable du projet, sr. Liberata Schiavello, a ensuite rappelé les principaux objectifs et la valeur ajoutée à la formation commune dans un projet pour lequel tous doivent participer activement, dans le seul but de la prévention, dans une alliance inter-générationnelle.

Dans son discours, la Dr. Maria Pagano, psychologue, a parlé du bullisme comme d’un phénomène à ne pas sous-estimer, meme d’un point de vue législatif. En rappelant certaines histoires qui se sont produites, elle a souligné que souvent ce sont ces épisodes difficiles à surmonter, qui marquent la vie, c’est pourquoi la prévention est importante.

En conclusion, les animateurs sociaux et les volontaires du projet ont illustré l’atelier qu’ils vont concevoir et construire avec les enfants, pour laisser un signe tangible de ce parcours qui les verra travailler ensemble et “Con(n)essi”, en tant que protagonistes actifs de la prévention, pour construire de bonnes relations à la fois dans le monde réel et dans le monde virtuel.

1 COMMENTAIRE

  1. Qué significativa propuesta!!! Gracias por compartirla!!! Sería posible tener el proyecto para trabajarlo con nuestras comunidades? Muchas gracias

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.