Rome (Italie). Le 24 février 2022, en direct depuis la Salle de Presse du Saint Siège, la Conférence de Presse a eu lieu afin de présenter le Message du Saint-Père François pour le Carême 2022 intitulé :

‘’Ne nous lassons pas de faire le bien ; en son temps viendra la récolte, si nous ne nous relâchons pas. Ainsi donc, tant que nous en avons l’occasion, pratiquons le bien à l’égard de tous’’ (Gal 6, 9-10a).

Dans son Message, le Pape François définit le Carême comme ‘’un temps favorable de renouveau personnel et communautaire’’ qui mène à Pâques et, à partir de l’exhortation de Saint Paul aux Galates, évoque l’image de l’ensemencement et de la récolte : ‘’Saint Paul nous parle d’un kairós : un temps propice pour semer le bien en vue d’une récolte. Quel est pour nous ce moment favorable ?’’.

Sœur Alessandra Smerilli, Fille de Marie Auxiliatrice, Secrétaire par intérim du Dicastère pour le Service du Développement Humain Intégral, commente dans son discours à la Conférence de Presse :

‘’Dans le flux, parfois lent, parfois rythmé et parfois frénétique de nos journées, le temps du Carême nous est offert comme un moment propice afin de repartir dans la bonne direction, celle de l’amour de Dieu et du prochain qui nous caractérise en tant que chrétiens. (…) Ce parcours nous demande de la constance et beaucoup de patience, à cause des déceptions, des échecs, de la tentation de se renfermer sur soi-même. Le Pape François, dans son Message, nous invite donc à ne pas nous lasser de faire le bien et de faire le bien à tous. La citation de la Lettre de Saint Paul aux Galates, qui ouvre le texte, nous rappelle combien l’invitation est exigeante, mais également et immédiatement riche en promesses : ‘Si nous ne renonçons pas, au moment établi nous récolterons’. (…)

Le Saint-Père nous invite à entrer dans le Carême en intériorisant plus radicalement ce que signifie regarder chaque personne que nous rencontrons avec les yeux du Christ et en y reconnaissant les yeux du Christ. Se dépouiller du superflu, s’alléger, prendre au sérieux l’appel à la conversion signifie, dans l’Eglise en ce moment historique, exprimer plus clairement avec nos vies et avec nos relations cet amour qui se répand de la vie intime de Dieu, qui lie le Père et le Fils dans l’Esprit Saint. (…)

Le Pape François s’arrête sur l’image de l’ensemencement et de l’agriculture évoquée par Saint Paul, suggérant la question de savoir quel temps est le nôtre. Les vents de guerre, après des décennies de réarmement insensé, avec une augmentation croissante des dépenses d’armement et une pandémie qui a fait des victimes, exacerbé les inégalités, mis en évidence ce qui ne fonctionne pas dans notre économie et notre social, posé de nouvelles interrogations, ne peuvent pas nous faire perdre l’espoir. Dieu croit en la terre et en prend soin comme un agriculteur n’abandonne pas son champ. Quel temps est-ce, dans le champ de Dieu ? (…)

Le Message se termine, comme traditionnellement, avec une référence à la Vierge. En Elle – écrit le Pape François, en insistant sur l’image qui guide son Message – le Fils a germé. Dans un monde désertifié par tant de jeux de pouvoir sans scrupules, en Marie l’Eglise reconnaît la fécondité que le chemin de la conversion peut donner à chacune de ses filles et de ses fils. Nous croyons aux germes’’.

En plus de nous exhorter à ne pas nous lasser de faire le bien, le Pape François dit dans son Message : ‘’Ne nous lassons pas d’extirper le mal de nos vies. Le jeûne corporel auquel le Carême nous appelle fortifie notre esprit dans la lutte contre le péché’’. A la fin de l’Audience Générale du 23 février, exprimant sa souffrance face à la situation en Ukraine, il a lancé un appel à tous, croyants et non croyants, à vivre le mercredi des Cendres, 2 mars 2022, comme un Jour de jeûne pour la paix :

‘’Jésus nous a enseigné qu’à l’absurdité diabolique de la violence on réponde par les armes de Dieu, par la prière et le jeûne. J’invite tout le monde à faire le 2 mars prochain, mercredi des Cendres, un Jour de jeûne pour la paix. J’encourage en particulier, les croyants afin que ce jour-là, ils puissent se consacrer intensément à la prière et au jeûne. Que la Reine de la paix préserve le monde de la folie de la guerre’’.

Message pour le Carême 2022

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.