Vellore (Inde). Le 6 février, 2021 l’Université « Auxilium College of Education » de Katpadi-Vellore – Province indienne  S. Tommas Apòtre (INM) – a organisé un séminaire international et des ateliers sur le thème : « Idées innovantes pour intégrer les Objectifs de Développement Durable (ODD) dans l’éducation », On a enregistré la participation de plus de 450 étudiants des Institutions d’Enseignement Supérieur des Filles de Marie Auxiliatrice (ISS-FMA) d’Asie du Sud.

Sr. Amali Alexander, Doyenne du Collège Auxilium of Education et organisatrice du séminaire, a accueilli les participants et présenté  sr. Runita Borja, Conseillère générale  pour la pastorale des jeunes, sr. Ivone Goulart Lopes et sr. Lolia Annie, Collaboratrices de l’Office FMA pour la Pastorale des Jeunes, la conférencière principale, la Dr. Sandra Joseph, Doyenne du “Collège Jésus et Marie” de New Delhi et sr. Alice Kanickaraj, Secrétaires des Collèges Auxilium de Vellore.

Dans son discours d’ouverture, sr. Runita Borja a développé une réflexion sur la sensibilité des jeunes aux questions sociales et leur engagement en faveur de l’environnement, de l’intégration sociale, du dialogue interreligieux et sur d’autres questions. « Chaque jour, Dieu rend toutes choses nouvelles, de sorte que les jeunes doivent se sentir soutenus et encouragés pour apporter leur contribution au renouvellement du monde”. Elle a ensuite évoqué les 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) signés par les pays membres de l’ONU pour réduire la pauvreté, protéger la planète et améliorer les conditions de paix et de bien-être pour tous, d’ici 2030. Pour réaliser ce rêve, chaque jeune doit réfléchir à des choix et à des objectifs personnels visant le bien commun.

Le thème des ODD a été approfondi par Dr. Sandra Joseph, qui a commencé sa relation par un rappel  historique, montrant les précédents Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) et les résultats vérifiés lors de la Conférence des Nations Unies sur le développement durable qui s’est tenue à Rio de Janeiro en 2012, dans le but de relever les défis économiques, politiques et environnementaux du monde.

La Dr. Sandra Joseph a développé cinq thèmes concernant les ODD – Peuple, Planète, Prospérité, Paix, Partenariat (People, Planet, Prosperity, Peace, Partnership) – soulignant l’importance d’intégrer les ODD dans l’éducation, afin de contribuer au changement de la société. Il s’agit d’approfondir certains aspects liés à l’éducation, tels que l’égalité, la justice sociale, l’attention portée aux méthodes d’éducation et d’apprentissage des filles – formelles, non formelles et informelles – et le développement des compétences.

Au cours de la session en atelier, les étudiants ont été invités à réfléchir, par le biais d’un questionnaire, à la façon de mettre en œuvre les ODD dans des contextes locaux et à la façon d’intégrer les objectifs dans le domaine de l’éducation. Par la suite, la Dr. Joseph a divisé les étudiants en 12 groupes dans le but de travailler sur 5 ODD de leur choix, pour faire un projet avec des objectifs, des méthodes, des résultats attendus et un calendrier précis, rendant concret  chaque objectif de développement, en fonction des situations locales et des problèmes rencontrés.

À la fin des ateliers, les participants sont retournés à l’Assemblée en ligne et ont partagé leurs réponses. Comme ils l’ont exprimé dans leurs commentaires, ce fut un moment enrichissant, où chacun a pu en apprendre davantage sur les problèmes des différents États et régions et échanger des idées sur la façon de les aborder.

  • « Nous avons pris conscience des Objectifs de Développement Durable et de la façon dont ils peuvent être intégrés et mis en œuvre dans différents domaines éducatifs. » (Ramya)
  • « La discussion de groupe a été très utile et stimulante, pour comprendre comment chacun d’entre nous peut mettre en œuvre les ODD dans sa région ». (Aleena)
  • « Le séminaire a été très utile, en particulier pour l’aspect de l’auto-introspection: j’ai réalisé que ce n’est que lorsque nous allons en profondeur, que nous pouvons apporter un changement en nous, lequel à son tour fera une différence dans la société ». (Eleen)
  • « Ce fut une nouvelle expérience pour moi, parce que de nombreuses FMA des institutions salésiennes et des étudiants de différents pays, ont participé et partagé leurs opinions, c’était formateur et stimulant. » (Sandra)

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.