Rome (Italie). Le 20 février 2021, la Journée Mondiale de la Justice Sociale, proclamée par l’Assemblée Générale des Nations Unies en 2007 afin de soutenir l’engagement de la communauté internationale en faveur de l’éradication de la pauvreté, de la lutte contre le chômage, de la promotion pour un emploi décent et de la justice sociale pour tous a été célébrée.

La justice sociale est un principe fondamental pour la prospérité et la coexistence pacifique à l’intérieur et entre les pays. Le Pape François dans l’Encyclique Fratelli Tutti dit : ‘’On peut aspirer à une planète qui assure terre, toit et travail à tous. C’est le vrai chemin de la paix’’. (FT 127)

La Journée Mondiale, sur le thème : ‘’Un appel à la justice sociale dans l’économie numérique’’, promeut le dialogue afin de combler la fracture numérique, d’offrir des possibilités d’un emploi digne et de protéger les droits de l’homme.

Le commerce, les services et l’innovation technologique ont ouvert de nouvelles opportunités pour la croissance de l’économie mondiale et l’amélioration du niveau de vie dans le monde entier. Toutefois, les crises financières, la pauvreté, l’exclusion et les inégalités au sein et entre les sociétés ne permettent pas encore la pleine participation de tous les Pays à l’économie globale.

Cette crise a eu un impact plus important sur les travailleurs/euses les moins protégés, en particulier les jeunes, les personnes âgées et les migrants. En outre, la pandémie a causé une augmentation exponentielle du travail d’assistance non rétribuée pour les femmes en raison de la fermeture des écoles et des exigences croissantes des personnes âgées.

Dans le but de soutenir les personnes les plus vulnérables, l’Association Volontariato Internazionale Donna Educazione Sviluppo– VIDES, soutenue par l’Institut des Filles de Marie Auxiliatrice et la Fondation Volontariato Giovani Solidarietà Onlus – FVGS soutenue par la VIDES Internazionale, œuvrent pour que la justice sociale soit un principe de base dans toutes les activités menées en faveur des droits des enfants et des populations autochtones, dans tous les Pays où elles sont présentes.

La VIDES Canada organise une série de rencontres avec des réfugiés érythréens afin de les aider dans leurs parcours d’insertion dans la société locale, par le biais de cours d’anglais et d’encadrement afin de les guider dans leur recherche d’un emploi.

En soutien des jeunes migrants à Haïti, la Fondation FVGS Onlus a réalisé un projet visant à donner aux jeunes filles de la République Dominicaine la possibilité d’acquérir, par le biais de cours de cuisine, de pâtisserie et de gestion de bar, les compétences nécessaires afin de trouver un travail qui puissent les rendre économiquement indépendantes.

Dans l’esprit di Dom Bosco et en vue d’une justice sociale la VIDES Internazionale a organisé en Afrique du Sud un projet en faveur des jeunes qui sont en dehors du marché du travail, en encourageant la formation professionnelle et le développement de compétences transversales dans le but de les aider à trouver un emploi.

La Journée Mondiale de la Justice Sociale est une invitation à promouvoir la justice sociale à travers des parcours de paix, d’accueil, d’intégration et d’équité.

‘’Il n’y a pas de justice sociale qui puisse être issue de l’inégalité’’

(Pape François)

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.