Rome (Italie). La Mère Générale, Sr. Yvonne Reungoat, rejoint les Filles de Marie Auxiliatrice  à l’approche de la Fete de la reconnaissance mondiale, « un événement charismatique qui renforce la communion de l’Institut FMA dans l’esprit de famille », qui sera célébrée le 25 avril 2021 à la Faculté Pontificale des Sciences de l’Education « Auxilium », à Rome.

Le contexte dans lequel elle est célébrée, de changement d’époque, est l’occasion d’aider à relire les événements, en intensifiant la mission éducative, « un chemin privilégié qui forme à une culture de la vie » et un moment opportun pour faire face avec confiance et courage aux défis dans lesquels les FMA sont immergées.

La reconnaissance est l’un des aspects de l’identité de l’institut FMA et le redécouvrir, en construisant un réseau entre les communautés, pour célébrer la  Festa della Riconoscenza Mondiale (FETE de la Reconnaissance Mondiale), est un signe de vitalité et d’espérance, qui trouve son fondement dans le mystère de Pâques et nourrit une synergie d’intentions éducatives au profit des nouvelles générations.

« Construire un réseau est un signe tangible de croire en « nous », dans la valeur de la communauté éducative présente dans le tissu social et ecclésial; (…) c’est prêter attention à l’éducation intégrale propre à l’humanisme pédagogique salésien de Don Bosco et de mère Mazzarello, d’identifier des lignes d’action communes, d’étudier les moyens de créer de nouvelles synergies éducatives et d’être en mesure de donner des réponses, quoique en vérification continue, aux attentes des jeunes et des jeunes d’aujourd’hui ».

Mère Yvonne invite les FMA à reconsidérer l’Exhortation Apostolique Christus vivit, dans laquelle des lignes claires et indicatives peuvent être trouvées pour promouvoir la culture de la vie chez les jeunes. Elle souligne le besoin urgent d’une formation spécifique comme éducatrices-formatrices, rappelant que « toutes les étapes de la vie nécessitent une attention à la formation pour vivre leur vocation d’une manière significative et joyeuse ». La formation est une exigence indispensable pour « comprendre la « révolution culturelle », l’importance de notre présence charismatique dans les réseaux sociaux, la nécessité de communiquer la foi avec une langue compréhensible et avec la passion éducative du ” da mihi animas cetera tolle”.

Rappelant la mission éducative de la Faculté Pontificale des Sciences de l’Education « Auxilium » et des autres Institutions d’Etudes Supérieures de l’Institut FMA dans le monde – engagées à être des « laboratoires de culture et de vie », traduisant en opportunités éducatives les défis du monde contemporain – Mère Yvonne insiste sur la nécessité d’une formation systématique avec les laïcs, pour construire des réseaux de co-responsabilité et donner une continuité au charisme éducatif salésien.

« La mission éducative nous demande de construire un réseau éducatif efficace avec la Famille Salésienne dans l’Église et dans la société afin de devenir des « agents » de la culture de la vie, des promoteurs d’une humanité renouvelée dans l’esprit de l’Evangile et dans la fidélité au charisme ».

Promouvoir la culture de la vie, à l’époque de la pandémie de la Covid-19 et des conséquences qui affectent toute la communauté, c’est éveiller l’espérance qui se manifeste dans la beauté du Christ ressuscité qui est proclamée, dans la fraternité qui se respire, dans la prière et dans l’esprit de communion. Rappelant la lettre Testimoni della bellezza di Dio (Témoins de la Beauté de Dieu) – envoyée « aux frères et sœurs consacrés » par le Préfet et le Secrétaire de la Congrégation pour les Instituts de Vie Consacrée et les Sociétés de Vie Apostolique le 25 mars 2021, 25 ans après l’Exhortation apostolique Vita Consacrata de saint Jean-Paul II –  Mère Yvonne  partage l’appel à être des « femmes porteuse de beauté » et à la reverser sur les Communautés éducatives et dans la vie quotidienne en signe de gratitude et de solidarité.

Mère Yvonne, en communion avec l’Institut FMA, exprime le MERCI à toutes les sœurs de tous âges, de toutes formations, de toutes cultures, qui se consacrent chaque jour avec passion à la mission éducative; aux sœurs âgées ou malades, qui gardent et maintiennent vivant le charisme par la prière et l’offrande quotidienne; les laïcs qui, dans divers rôles et compétences, ressentent le besoin de faire un nouveau pacte éducatif avec la famille, avec l’école, dans la conviction que penser à l’éducation, c’est penser aux générations futures et à l’avenir de l’humanité.  Elle s’adresse avec reconnaissance aux membres de la Famille Salésienne, au Recteur Majeur, aux Anciens(es) Elèves, aux jeunes  qui sont des interlocuteurs privilégiés de la mission éducative : « Merci, chers jeunes de croire que « le Christ est vivant. Il est notre espérance et la plus belle jeunesse de ce monde » (Christus vivit, 1) ».

Mère Yvonne renouvelle l’invitation à célébrer la Fête de la Reconnaissance le 25 avril 2021, « dans une grande étreinte mondiale » et en ligne pour promouvoir la culture de la vie.

Circulaire n° 1007

2 COMMENTAIRES

  1. Grazie Madre Yvonne per quello che sei stata per noi. Madre, sorella, amica e maestra esperta nella vita… Grazie perchè ti sento concreta nelle tue circolari e nei tuoi interventi. Grazie per la tua parola che tocca ed entra nei cuori di chi ti ascolta o ti legge. Grazie Madre perchè ti sentiamo molto vicina a noi, sei meravigliisa, se unica, irrepetibile… Grazie madre di cuore. Grazie perchè ci sei

  2. Le 25 avril, Fête de la reconnaissance ,en union avec tout l’Institut, je te souhaite, Chère Sœur
    Yvonne, une très belle Fête.
    Merci pour le don de ta vie.
    En communauté à St Cyr M. Dominique, nous allons partager la circulaire : Pour une culture de la vie que je viens de découvrir. Avec grande affection, Sr Michelle

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.