Rome, (Italie). La réunion en ligne de préparation au XXIVe CG a eu lieu le dimanche 9 mai 2021, anniversaire de la naissance de Marie Dominique Mazzarello.

Les participants étaient la Mère Générale de l’Institut des Filles de Marie Auxiliatrice, Sr Yvonne Reungoat, les Conseillères Générales, les Provinciales et les Supérieures des Visitatoriats, les déléguées au XXIVe CG des 74 Provinces et des 5 Visitatoriats des FMA, Institut présent sur les 5 continents. Sr. Chiara Cazzuola, Vicaire Générale et Régulatrice du XXIVe CG, a coordonné la réunion.

Une rencontre de connaissance et de fraternité, guidée par l’Esprit Saint et par la mémoire des origines mornésines  qui ont caractérisé la prière d’ouverture, sur le thème du XXIVe CG : «Faites  tout ce qu’il vous dira» (Jn 2,5). Des communautés qui engendrent la vie au cœur du monde contemporain.

En accueillant les participants, Mère Générale a exprimé la joie de se retrouver: «Pour la première fois que nous sommes ensemble, tous les membres FMA du XXIVe Chapitre Général. Nous avons voulu que ce moment nous mette en route ensemble dans la préparation de la célébration du Chapitre. La possibilité de se voir rend notre communion plus concrète ».

Et elle a partagé sa réflexion: «La situation mondiale créée par la pandémie de la Covid-19 n’a pas permis la célébration du XXIVe Chapitre Général mais on espère qu’il pourra être célébré à Rome du 11 septembre au 24 octobre 2021. Le Pape François écrit: «À l’heure actuelle, ce dont nous avons besoin, c’est de l’opportunité de changer, de faire de la place pour que ce nouveau quelque chose qui manque, se produise maintenant. Comme lorsque Dieu dit à Isaïe: venez discuter. Si vous êtes prêt à écouter, vous aurez un grand avenir (cf. Is 1, 18-20) ». (PAPE FRANÇOIS, Revenons au rêve. La route vers un avenir meilleur, Casale Monferrato Piemme, 2020, Prologue).

Comment pouvons-nous faire fleurir des temps de fécondité vocationnelle dans nos communautés? Non seulement en tant que FMA, mais aussi en tant qu’éducateurs, en tant que témoins de la foi. Comment être une communauté génératrice de vie au cœur du monde? Nous sommes appelés à nous laisser habiter par l’Esprit Saint, à être disponibles à sa voix, à sa lumière, à permettre au charisme présent en nous, dans nos communautés, d’être une lumière qui indique un chemin ouvert vers l’avenir pour les jeunes d’aujourd’hui dans le monde entier. L’Esprit Saint nous aide à nous appuyer sur les valeurs fondatrices d’une expérience de sainteté salésienne et à les relire, les réinterpréter à la lumière de la nouveauté d’aujourd’hui.

Mornèse était la “Maison de l’amour de Dieu“. La maison signifie la relation, l’amour qui circule. Et le bonheur est le fruit de l’amour. Marie Dominique est devenue une «maison» pour les filles qui lui sont confiées. Et elle a enseigné hier à ses premières sœurs et aujourd’hui à ses filles, à être un foyer pour les jeunes femmes de tous les temps et de tous les lieux. C’est le secret fondamental pour que les communautés redeviennent créatives, pour engendrer une vie humaine bonne, ouverte à la fraternité universelle, à la vie chrétienne joyeuse et sainte, à la disponibilité pastorale pour que tous aient la vie en abondance, aux généreuses et joyeuses réponses à une «vocation éventuelle à la vie de FMA dans son pays ou dans les missions ad gentes, quel que soit l’engagement confié, quelle que soit la tâche à accomplir».

Après la présentation des Présidentes des 9 Conférences Interprovinciales CIAM, CIAO, CIB, CICSAL, CIMAC, CIME, CINAB, NAC, PCI et de la Région Pacifique SPR, la Régulatrice du XXIVe CG, Sr. Chiara Cazzuola, a présenté les travaux. Les capitulaires sont appelées à mener à bien cette étape de préparation, identifiant «les appels de Dieu qui émergent comme de nouvelles interpellations pour l’avenir de l’Institut FMA» à la lumière des synthèses élaborées par chaque Conférence interprovinciale et par la Province SPR sur la façon de reconnaître, d’interpréter et d’identifier les éléments significatifs et concrets des étapes pour être aujourd’hui des «génératrices de vie», des communautés vocationnelles, synodales, missionnaires et prophétiques.

«L’Évangile des noces de Cana (Jn 2, 1-12) reste le motif directeur qui continue à éclairer le chemin. Nous nous laissons guider par Marie, Mère et Maîtresse, pour faire tout ce qu’Il nous dira », était le souhait de la Régulatrice du XXIVe CG.

«Le Chapitre Général est une opportunité et une responsabilité de rêver ensemble à l’avenir sans précédent qui s’ouvre devant nous. Chacune de nous a été choisie par le Seigneur à travers des médiations pour apporter sa contribution irremplaçable à la croissance de la fidélité charismatique de l’Institut, en relation avec la contribution de chaque sœur, de chaque communauté et de la communauté éducative. Il est important de vivre ce temps de préparation à partir de l’ouverture du cœur à la nouveauté de l’Esprit Saint présent dans l’aujourd’hui de l’histoire, à ses nouveaux appels que nous entendons dans la vie des jeunes, des familles, des gens que nous rencontrons », a rappelé Mère Yvonne Reungoat.

Un visage nouveau  pour un avenir d’espérance a chanté Mère Yvonne et les Conseillères Générales, qui, fidèles à l’appel de Dieu et sûres de sa présence, continuent hardiment d’être cette voix prophétique et pleine d’espérance pour l’Institut FMA.

 

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.