Rome (Italie). Le 13 mai 2021 marque la Journée Mondiale de l’Education Catholique promue par les Institutions Internationales des Institutions éducatives catholiques des différents continents. Elle a été créée en 2002 lors du Congrès de l’OIEC (Office International de l’Enseignement Catholique) qui s’est tenu à Brasilia afin d’attirer l’attention sur la contribution que les Institutions éducatives peuvent apporter au développement global et à la promotion d’une culture de paix et de fraternité.

A la veille de son 20ème anniversaire (2022) et dans le contexte du Pacte Mondial pour l’éducation, l’OIEC, dont l’Institut des Filles de Marie Auxiliatrice est membre, profite de l’occasion afin de relancer cette Journée au niveau mondial en collaboration avec d’autres organisations éducatives. L’OIEC invite à faire de cette journée une opportunité afin de porter l’éducation catholique dans la prière, en remerciant les éducateurs pour leur engagement et pour mieux faire connaître l’importance de la mission éducative que les Institutions Catholiques accomplissent dans le monde.

L’objectif est de réfléchir, de reconnaître et de célébrer l’éducation catholique en tant que signe d’espoir.

Selon le Rapport Mondial sur l’Education Catholique 2021, ce sont près de 62 millions d’enfants qui sont inscrits dans le monde dans des écoles catholiques (de la petite enfance, primaires et secondaires), un chiffre auquel vient s’ajouter 6 millions d’étudiants inscrits dans l’Enseignement Supérieur Catholique. L’Eglise Catholique gère également d’autres Institutions et Organisations qui fournissent des services éducatifs aux enfants et aux jeunes, y compris ceux liés à l’éducation non formelle et à la formation professionnelle.

Cette année la Journée Mondiale de l’Education Catholique a lieu le 13 mai, date à laquelle la Famille Salésienne célèbre la Solennité de Sainte Maria Domenica Mazzarello, Co-fondatrice avec Dom Bosco de l’Institut des Filles de Marie Auxiliatrice, Salésienne de Dom Bosco.

Afin de célébrer cette journée, l’OIEC offre différents subsides : une brochure d’information et un dépliant en anglais, français et espagnol ; un reportage en anglais avec 25 entretiens dans les trois langues.

Un espace dans les subsides présente les témoignages de quelques Filles de Marie Auxiliatrice dans les différents contextes dans lesquels l’Institut, qui depuis plus de 150 ans se consacre à l’éducation des jeunes, est présent avec une attention particulière aux petites filles et aux jeunes filles.

Les entretiens racontent l’expérience de sept FMA engagées de différentes manières dans la promotion et l’éducation des petites filles, des jeunes filles et des femmes, des contextes scolaires à ceux éducatifs non formels, de l’émancipation des femmes à la recherche et à la participation active au sein des Organisations Internationales.

C’est le témoignage des éducateurs qui travaillent aujourd’hui, non seulement dans les écoles et les universités catholiques dans le monde entier, mais également dans les Organisations d’éducation catholique non formelle, essentielles pour donner de meilleures opportunités à tous, en particulier aux plus pauvres et aux plus vulnérables.

Les éducateurs et les éducatrices, sur l’exemple de Sainte Maria Domenica Mazzarello, éducatrice passionnée, consolident la capacité pédagogique salésienne afin d’accompagner les jeunes dans leur volonté d’être, dans la famille, dans l’Eglise et dans la société, de bons chrétiens et d’honnêtes citoyens.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.