Naples (Italie). Le 18 décembre 2017, au théâtre S. D’Acquisto, a eu lieu la comédie musicale en trois actes, préparée par les élèves du Collège de l’Institut Marie Auxiliatrice de Naples-Vomero de la Province « Notre Dame du Bon Conseil » (IMR).

Dans un contexte contemporain on se demande si aujourd’hui Noël est rappelé comme la venue de Quelqu’un ou seulement comme un ensemble de « Bonne Fête » et de quelque chose qui se réduit au consumérisme.

Pour rappeler et témoigner ce qu’est vraiment Noël, les élèves du Collège l’ont pensé et mis en scène, au théâtre des Salésiens, une relecture des significations les plus vraies de la Nativité filtrées à travers une analyse interprétative et historique de la Crèche napolitaine.

Précédé d’un spectacle musical de chaque classe, préparé par le Professeur Del Gaudio, la comédie en trois actes, librement inspirée du roman de Don Gennaro Matino, « Le Berger de l’Emerveillement», a réveillé chez tous les participants, des souvenirs et des images du cœur.

“Quann nascette Ninno a Betlemm, era notte ma pareve mieziuorn”. Cet ancien chant napolitain de la cantate des Pasteurs, a résonné de nouveau à travers les voix enthousiastes des élèves qui ont donné une nouvelle vie aux images et aux traditions de ce que la culture napolitaine a de plus beau sur Noël et qu’elle nous a transmise. Interprétée par de jeunes acteurs talentueux et complétée par des chorégraphies dynamiques parmi lesquelles la traditionnelle tarentelle, la représentation s’est articulée en partant de l’origine franciscaine de la crèche pour arriver à l’explication plus détaillée des différentes figures traditionnelles de l’ancienne Crèche napolitaine revisitée par la simple curiosité de qui veut découvrir avec amour la profondeur de ses propres origines.

Dans le plus authentique dialecte napolitain, ont été expliquées une à une, les différentes figures classiques des bergers et des « lieux » traditionnels toujours présents dans la crèche napolitaine, en faisant ressortir le sens, avec une simplicité linéaire, pour aborder le souvenir de la Nativité à l’humanité entière, le don d’amour d’un Dieu qui s’est tellement approché du quotidien des hommes jusqu’à devenir l’un des leurs. Passant en revue un marché napolitain typique et une auberge, les jeunes protagonistes sont arrivés ensuite aux pieds du berceau du petit Enfant, où le « Berger de l’émerveillement » a expliqué avec simplicité comment le cœur humain s’approche du mystère de l’Incarnation et le désir de tous les hommes de « bonne volonté » d’aller adorer l’Enfant Jésus.

En conclusion la Responsable de communauté, sr. Gina Sanfilippo a remercié la Directrice sr. Annarita Cristaino et toute la communauté scolastique qui ont dirigé et accompagné la préparation du spectacle, réussissant à créer une coordination d’ensemble et en soulignant bien que le souhait de Noël était le désir d’exprimer par le témoignage éducatif, pour les enfants comme pour les adultes, les valeurs et les traditions d’une culture encore vivante et crédible aujourd’hui.

« Un TEMOIGNAGE de l’identité chrétienne qui sait reconnaître la valeur la plus authentique et profonde d’une foi fondée sur le Mystère de l’Incarnation qui pour le chrétien devient une certitude.

Si à ce témoignage on ajoute la tentative de se remémorer la signification la plus profonde de la tradition napolitaine, l’objectif éducatif et formatif est atteint.

EDUQUER signifie former des hommes et des femmes de demain capables d’être des personnes arbitres de sa propre identité culturelle et porteuses des valeurs qui aident la société à grandir dans le respect et dans la dignité de chaque homme” (Paola Mancini, ancienne élève).

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.