Rome (Italie). Du 17 février au 29 mars 2020, a eu lieu à l’Université Pontificale Salésienne (UPS) de Rome, le Cours de Formation Permanente pour Formateurs Vocationnels de vie Consacrée, du Clergé Diocésain et pour animateurs de Communauté, organisé par le Dicastère de la Formation de la Congrégation Salésienne, en collaboration avec l’Institut de Pédagogie Vocationnelle de la Faculté des Sciences de l’Education de l’UPS.

L’objectif du cours est d’offrir une opportunité de renouvellement spirituel et pédagogique aux Formateurs qui « ont comme mission principale celle de transmettre aux personnes qui leur sont confiées la beauté de suivre le Seigneur » (CIVCSVA) « Pour un vin nouveau dans des outres neuves. Du Concile Vatican II la vie consacrée et les défis toujours ouverts ». ORIENTATIONS, 16).

On comptait 65 participants de 31 Congrégations religieuses de femmes et d’hommes et 2 diocésains, provenant de 34 Pays des cinq continents. De la Congrégation Salésienne, 3 Filles de Marie Auxiliatrice et 16 Salésiens de Don Bosco.

Le Responsable du Cours, don Carlo Maria Zanotti, SDB, a expliqué que l’image qui a accompagné les Formateurs tout au long du parcours, est celle d’un funambule qui marche sur une corde raide : « L’image de l’équilibre nous aide à comprendre que le parcours de formation est un parcours vers la stabilité, compris comme sa recherche constante, à travers le soin de nos émotions et de notre sensibilité ».

La proposition de formation s’est articulée en cinq dimensions étroitement liées entre elles, de façon à permettre une relance de la Vie Consacrée et Sacerdotale dans ses aspects essentiels et vitaux : spirituels, bibliques/théologiques, anthropologiques (psycho-sociologiques-culturels), ecclésiaux/charismatiques et pédagogiques/expérimentales.

Une des participantes, sr. Marie Marthe Ekengbi Ndong, FMA de la Province de l’Afrique Equatoriale M. Dominique Mazzarello (AEC), a souligné qu’ « un des aspects fondamentaux du parcours a été l’accompagnement : seulement quand on se sent accompagné, on peut à son tour accompagner quelqu’un à la suite du Christ, pour arriver progressivement à en avoir les mêmes sentiments ».

Après un début en présentielle, avec confinement à cause de la Pandémie du Covid-19 qui a déterminé le retour anticipé de certains participants dans les régions d’origine – le parcours a continué en ligne, à travers la plateforme didactique.

La situation d’urgence a empêché le déroulement de quelques expériences qui caractérisent et font partie du Cours de Formation. La semaine de convivialité résidentielle, le pèlerinage à Assise et les visites de quelques Communautés de formation et de monastères.

Malgré cela, les Participants ont maintenu une motivation et un esprit d’adaptation à la réalité inédite, dans l’emploi des technologies, qui leur ont permis de bien terminer ce parcours, en atteignant les objectifs.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.