Nice Montferrat (Italie). Cette période, pendant laquelle les activités ont ralenti à cause du Covid-19, laisse de l’espace à une initiative : se fixer quotidiennement un petit moment pour faire connaître ou redécouvrir la figure de Marie Dominique Mazzarello et partager la joie d’appartenir à la Famille Salésienne.

« Une lettre par jour » est la proposition de l’Archive Historique des Filles de Marie Auxiliatrice de Nice Montferrat (AT) de la Province Piémontaise Marie Auxiliatrice (IPI), pour offrir un signe d’espérance, pour approfondir la richesse de l’intériorité et de la spiritualité de Mère Mazzarello.

A Nice Montferrat, en 1877, don Bosco acquit le couvent et le sanctuaire annexe « Notre Dame des Grâces » des frères franciscains, expulsés de la petite ville par les lois de suppression des ordres religieux, pour en faire la Maison Mère des FMA. A la « Madone », comme est appelé, le complexe par les habitants de Nice, aujourd’hui encore les Filles de Marie Auxiliatrice accompagnent les jeunes dans leur cheminement de croissance, formant à l’école du Fondateur, « de bons chrétiens et d’honnêtes citoyens.

Dans la Maison de Nice Montferrat, dans la petite chambre où la Cofondatrice de l’Institut des FMA a vécu du 4 février 1879 au 14 mai 1881, on conserve le bureau sur lequel ont été écrites les 43 lettres niçoises qui nous sont parvenues, autant de jours que du 1er avril 2020, nous portent à la fête qui se célèbre le 13 mai. Ce bureau est une relique précieuse qui rappelle ses enseignements, le fil rouge qui relie la Mère à ses filles, le témoin d’une transmission simple immédiate de ses enseignements, de sa gratitude, de sa foi.

De là l’idée de partir de cette petite chambre, où la Mère Générale, sr. Yvonne Reungoat, le 5 août 2019 a ouvert officiellement le Triduum de préparation au 150e anniversaire de Fondation de l’Institut FMA (1872-2022), en exprimant chaque jour une de ces lettres écrites par Mère Mazzarello à travers une petite vidéo.

Les vidéos seront mises à disposition sur la page d’accueil du site de l’Archive Historique ; elles seront consultables dans la page :  Testimoni – Madre Mazzarello.

La première vidéo : L 21 Au directeur de la maison de Mornèse don G.B. Lemoyne.

 

 

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.