Mornèse (Italie). Du 10 au 12 mai, à Mornèse, on a célébré un triduum de préparation à la solennité de Mère Mazzarello.

Parler de fête pour Mère Mazzarello, à Mornèse en effet, signifie faire vibrer le cœur, non seulement de ses filles et des mornésiens, mais de tous ceux qui la connaissent et qui apprennent à l’aimer.

Depuis quelques années on propose un triduum en préparation à la fête de Sainte Marie Dominique Mazzarello, pour faire découvrir ses richesses humaines et spirituelles à tant de personnes qui vivent dans les mêmes lieux et la rendre plus proche et actuelle dans la vie des jeunes.

L’Equipe de spiritualité de Mornèse, aidée des deux communautés FMA et des Associations présentes sur le terrain, ont proposé cette année de porter l’attention sur l’art éducatif de Marie Dominique. Avec une participation croissante chaque année, se sont impliqués aussi les Autorités religieuses, civiles et les Associations opérant à Mornèse et dans les pays voisins.

Le premier jour du triduum, le 10 mai, il y eut la participation des enfants et des jeunes de l’école maternelle à l’école secondaire et de leurs enseignants eux-mêmes. A travers une vidéo, des récits, des réflexions et des jeux, on a cherché à approfondir l’intervention éducative de Marie Dominique Mazzarello face à certaines jeunes accueillies au Collège : Corinna, Emma, Maria. La journée passée entre le Collège et la Valponasca, a permis d’approfondir sur les lieux mêmes où la Sainte a vécu, les valeurs qu’elle-même a incarnées et expérimentées.

Le pique nique pris à la Valponasca a été un moment de fraternité et la conclusion de la journée avec une « course au trésor » et une glace, ont rendu la joie plus lumineuse et contagieuse.

Le deuxième jour du triduum, le 11 mai, a été consacré à l’approfondissement de l’attitude de Marie Dominique dans le « prendre soin… » des enfants, des familles, des gens, aidant tout le monde à grandir dans la foi en Jésus.

La proposition a prévu la prière du chapelet dans le Sanctuaire des Mazzarelli où était invité toute la « communauté éducative » et tous ceux qui s’intéressent à l’éducation et qui croient à l’importance de mettre toutes ses énergies pour aider les jeunes à être meilleurs.

Le chapelet sur le thème « Un art éducatif qui conquiert », avec quelques commentaires des mystères, ont aidé l’approche des paroles de Marie Dominique Mazzarello au Magistère du Pape François, dans sa dernière exhortation apostolique sur la sainteté, celle « de la porte à côté ». En particulier, par l’intercession de Sainte Marie Dominique Mazzarello, il a été demandé au Seigneur de donner la capacité de vivre la sainteté au quotidien, comme elle l’a témoignée durant toute sa vie et en particulier de savoir imiter quelques unes de ses vertus chrétiennes et humaines, le PRENDRE SOIN. La FORCE dans les relations, la PEDAGOGIE EUCHARISTIQUE, la MISERICORDE et la VERITE dans les rapports éducatifs et la PEDAGOGIE de la JOIE et de la BONNE HUMEUR. La participation a été nombreuse et l’animation très appréciée de la part de paroissiens de Casaleggio, Lerma et Mornèse qui forment une Unité Pastorale.

Le 12 mai on a vécu le moment central avec la Célébration Eucharistique dans la Sanctuaire, présidée par Mgr Luigi Testore, le nouvel Evêque d’Acqui Terme.

La présence du Pasteur du diocèse a donné à la célébration un souffle plus large d’Eglise et a réuni les fidèles des trois paroisses. Mgr Testore a manifesté son désir de participer à l’approfondissement de la connaissance de sainte Marie Mazzarello et a prolongé sa présence après la célébration en restant au buffet apéritif festif organisé par les associations de Mornèse dans le réfectoire de la maison des Mazzarelli.

Les jeunes et les enfants de l’Oratoire du Collège ont présenté une pièce de théâtre sur la vie des trois jeunes, Corinna, Maria et Emma pour montrer comment l’ambiance éducative de la première communauté de Mornèse a changé leur vie grâce à l’amour et à l’attention de Mère Mazzarello et des sœurs assistantes.

La préparation de la fête a été une expérience forte de communion entre les Pasteurs et les fidèles, entre les paroissiens des trois réalités du Diocèse, entre les différentes associations de Mornèse, entre les adultes et les jeunes. On a cherché à faire revivre la passion éducative de Marie Dominique Mazzarello qui s’est dépensé pour le bien des jeunes et des gens de son pays, afin de trouver une inspiration dans les réalités d’aujourd’hui. Ce fut un moyen participatif pour célébrer sa sainteté en ravivant son charisme et en le rendant vivant pour aujourd’hui, afin qu’il puisse faire vibrer encore tant de cœurs de sa même passion éducative.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.