(Cité du Vatican). Du 21 juin au 30 juillet 2021, des vacances d’enfants ont eu lieu dans des espaces équipés au sein de la Cité du Vatican, une opportunité offerte par le Gouverneur de l’État de la Cité du Vatican en coordination avec la Communauté salésienne du Vatican et l’Association d’animation « Tous à la fête ».

Avec le père Franco Fontana, salésien de Don Bosco, directeur de la Communauté salésienne du Vatican et responsable de l’initiative, deux SDB, les opérateurs de l’agence et des animateurs bénévoles, ont collaboré avec deux Filles de Marie Auxiliatrice : Sr. Carmen Mea de ​​la Communauté Saint Jean Bosco et Sr Tran Thi Them de la Communauté de Marie Auxiliatrice à Rome, de la Province Saint Jean Bosco (IRO).

Au cours de l’’Année spéciale consacrée à «Laudato sì», l’Encyclique du Pape François sur le prendre soin de la maison commune, chaque semaine des enfants et des jeunes ont participé à des jeux, des activités récréatives et éducatives sur le thème «Êtes-vous l’un des nôtres ? Ensemble pour un monde meilleur », pour les initier à la compréhension de l’urgence environnementale et sociale et découvrir le vrai sens d’être chrétien et comment se penser dans le monde et la création. L’objectif premier : « découvrir la beauté d’être ensemble, de partager des passions, des émotions, des sourires. Une expérience où chacun se sent chez soi et où les petits apprennent des grands”.

Les FMA racontent l’expérience :

FMA Estate Ragazzi Vaticano 2021“Chaque jour, les enfants et les jeunes, pendant l’heure de l’activité de formation, apprenaient à connaître un sujet d’écologie à travers des vidéos, des représentations théâtrales, des jeux, des histoires et des contes dans le but de stimuler les enfants sur les questions environnementales et de les amener à réfléchir sur comment chacun de nous est appelé à prendre soin de la création à travers de petits gestes qui font la différence.(…) Chaque vendredi, à tour de rôle, les enfants et les jeunes se rendaient dans l’espace des jardins du Vatican, appelé ‘’le bois “, et ont planté un chêne vert, reprenant contact avec la nature environnante. Les enfants se sont impliqués en tout et ont montré beaucoup d’intérêt “. 

Sr. Thi Them : « Nous avons vécu l’expérience dans une ambiance familiale, dans une relation de réciprocité et de collaboration, où chacun se sentait libre de donner ce qu’il avait. Concernant les objectifs pédagogiques, (…) J’ai été émerveillé par la compréhension des enfants de 5 à 7 ans de la réalité du milieu dans lequel ils vivent, de la capacité d’appliquer certaines règles apprises par le jeu à l’environnement. La participation de tous les enfants aux activités – prière, jeu, atelier – a été positive. Nous espérons que tout ce que les enfants ont entendu et fait en ces jours de vacances sera mis en pratique dans la vie ». 

Sr. Carmen : « J’étais principalement avec des collégiens, et j’ai été étonnée de voir à quel point ils étaient ouverts à toute proposition, activité formative ou récréative, comme ils l’ont appris, en peu de temps pour s’accueillir les uns les autres. J’ai été ému de les voir quitter la salle Paul VI tous les vendredis en pleurant parce qu’ils ne reverraient plus jamais des amis, ou parce qu’ils devaient quitter un endroit familier. (…) Je pense qu’ils se sont vraiment sentis chez eux, et cela aussi à cause de la richesse mise en jeu par chacun de nous bénévoles, religieux, animateurs et responsables des Associations. Pour moi j’emporte la joie des enfants et les nombreuses compétences observées et apprises dans cette belle aventure”.

Les vacances des enfants au Vatican pour les deux FMA a aussi été une expérience de partage de la foi et de témoignage vocationnel:

Sr.  Thi Them : « Parler de foi n’est pas toujours facile. (…) Les enfants m’ont demandé ce qui concernait leur réalité quotidienne : de l’actualité, à la famille, à la foi. Les plus grands ont posé des questions sur la vie consacrée. En discutant de vie religieuse avec les animateurs, je mets en lumière leurs talents et les encourage, en essayant de les sensibiliser aux dons reçus. Les jeunes sont généreux et désireux de servir les autres, ils ont des compétences artistiques et sont capables de diriger un groupe. Ce que j’ai partagé, c’est essentiellement la vie où Dieu est présent, il la partage avec nous et à travers nous il fait que l’autre se sente aimé”. 

Sr. Carmen : « Si les enfants sont rendus protagonistes de ce qu’ils vivent et sont traités comme des adultes, ils savent rendre votre confiance en eux, dépassant même les attentes des adultes. Ce sont eux-mêmes qui, lors du partage, ont exprimé la fatigue et la peur de ne pas toujours être considérés comme ils le souhaiteraient. Par conséquent, à de nombreuses reprises, ils se sont montrés exceptionnels ; par exemple dans la célébration eucharistique organisée pour eux et précédée de quelques rencontres préparatoires et du sacrement de réconciliation, auxquelles beaucoup ont adhéré. Le sérieux avec lequel ils ont participé à la célébration, où chacun a été fait protagoniste, dans le petit, nous a permis de vivre un moment de fraternité et d’amitié ».

Source: www.fmairo.net

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.