Lima, (Pérou). La Province de Sainte Rose de Lima (PER), avec toute la Famille salésienne, a célébré le 130e anniversaire de l’arrivée des premières Filles de Marie Auxiliatrice qui, avec les salésiens de Don Bosco, ont atteint la côte du Pérou, dans le port de Callao, le 28 septembre 1891.

Selon des sources historiques et ecclésiastiques, il y a eu différentes demandes pour une présence salésienne au Pérou, pour s’occuper des jeunes nécessiteux suite au développement industriel. Don Giacomo Costamagna, arrivé en Amérique avec la 3e expédition missionnaire, devint supérieur des missions du Pacifique et se rendit au Pérou à la demande de Don Michel Rua pour connaître le nouveau champ missionnaire et rencontrer les autorités.

Les premiers salésiens de Don Bosco et des Filles de Marie Auxiliatrice quittent Turin le 16 août 1891 et embarquent le 22 août à Gênes, en direction des terres américaines. L’expédition était composée de deux prêtres, Don Carlo Pane et Don Guido Terzuolo, du coadjuteur Giovanni Sciolli et de neuf Filles de Marie Auxiliatrice : Sœur Angela Piai, Sœur Luigia Pompignoli, Sœur Lavinia Albertini, Sœur Luigia Grassi, Sœur Marcellina Zinelli, Sœur Rosa Devall, Sœur Teresa Tapparello, Sœur Isabel Mayo et Sœur Luigia Ruatta, venant de la maison de Nizza Monferrato.

Le directeur de la nouvelle présence salésienne était le père Antonio Riccardi, venu de Patagonie pour recevoir le groupe arrivant d’Italie. Pour les premiers jours, les FMA ont été accueillies par les Sœurs Vincentiennes et les SDB par les Pères Vincentiens.

Le 15 octobre 1891, les FMA s’installent à l’Institut de Séville et prennent en charge l’œuvre confiée par la “Caritas de Lima”, qui consiste à s’occuper d’une centaine de filles, la plupart orphelines et en difficulté, certaines issues de familles qui ont été ruinées après la guerre, d’autres issues de familles ouvrières. Le 8 décembre 1891, les salésiens ouvrent l’Oratoire dans une maison du quartier de Rímac, au nord de Lima. À partir de là, SDB et FMA ont élargi la portée de la mission en ouvrant de nouvelles présences, d’abord à Lima, puis dans tout le pays. Dans une vidéo, les salésiens de Don Bosco racontent leurs 130 ans d’histoire.

Le 26 septembre 2021, la Famille Salésienne du Pérou s’est réunie dans la Basilique de Marie Auxiliatrice à Lima, en présence ou en streaming live, pour remercier Dieu pour les 130 ans de présence salésienne au Pérou. La Célébration Eucharistique, concélébrée par les Salésiens de Don Bosco de la Province Sainte Rose (PER), a été présidée par le père Hugo Orozco, SDB, Conseiller régional pour l’Inter-Amérique, qui a remercié le Pérou pour son peuple, pour les jeunes et pour tous ceux de la Famille Salésienne et des collaborateurs qui croient à l’amour que Dieu a pour les jeunes.

« Nous sommes témoins » – a dit le Père Hugo – « de tant d’amour donné, qui nous invite à continuer avec espérance, à partager la mission avec tant de personnes qui se sentent « salésiennes». Cela nous engage à continuer à travailler avec enthousiasme et créativité, pour que la Providence de Dieu ouvre un bel avenir à de nombreux jeunes pauvres, exclus, laissés pour compte, nous devons aimer comme ils sont aimés de Dieu, en travaillant en synergie avec d’autres groupes de l’Église et de la société”. 

Le 28 septembre 2021, jour du 130e anniversaire, les Communautés FMA Sainte Rose de Lima et Marie Auxiliatrice de Breña, Lima, se sont réunies dans la Chapelle de la Maison Provinciale pour célébrer la Sainte Messe en action de grâce pour les premières sœurs et pour toutes les FMA qui ont donné vie à la Province et semé, avec un dévouement constant, le charisme salésien au Pérou. De nombreux Anciens Elèves remercient les FMA d’avoir marqué leur vie et de les avoir éduqués de manière intégrale.

Pour l’occasion, la Mère Générale des Filles de Marie Auxiliatrice, Sœur Yvonne Reungoat, de Rome, où se déroule le XXIVe Chapitre Général, a envoyé un Message aux FMA, aux jeunes, aux Communautés Educatives. Mère Yvonne a remercié le Seigneur et Marie Auxiliatrice pour la vitalité du charisme salésien au Pérou et a encouragé les FMA à préparer les nouvelles générations afin qu’elles puissent construire un monde selon le dessein de Dieu, plus humain, plus fraternel et plus solidaire, avec la collaboration de tous, même en cette période difficile que nous vivons.

« Le Seigneur, présent dans l’histoire, ouvre l’horizon vers l’avenir et avec lui nous pouvons avoir l’espérance et la joie, qui ne peuvent jamais manquer dans la vie salésienne. L’espoir que Dieu est plus grand que tout, qu’en chaque personne il y a un potentiel de bien. Nous devons nous aider à l’accompagner, pour que ce bien grandisse, et que nous sachions le mettre en commun, en créant des réseaux, en synergie pour la construction d’un monde meilleur, à la manière du Système Préventif : l’esprit de famille ».

En se préparant à célébrer le 150e anniversaire de la fondation de l’Institut FMA, au cours du XXIVe Chapitre général et de l’Année bicentenaire de l’Indépendance du Pérou (1821-2021), la célébration du 130e anniversaire de la présence salésienne au Pérou a été une occasion pour les Anciens Elèves, les Communautés Educatives, les Groupes de la Famille Salésienne, de ne pas oublier de remercier et de consolider leur engagement à contribuer à l’histoire salésienne, en formant « de bons chrétiens et d’honnêtes citoyens », au service de l’Église et de la société.

S. Messa 130° presenza salesiana in Perù - Lima, 26 settembre 2021

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.