Rome (Italie) Du 1er septembre, date à laquelle se célèbre la Journée Mondiale de la Prière pour le Soin de la Création, au 4 octobre, fête de Saint François d’Assise, patron de l’écologie, les Chrétiens sont invités à vivre le Temps de la Création 2020, une initiative née dans un contexte œcuménique, proposée pour la première fois par le Patriarche de l’Eglise orthodoxe Dimitrios 1er en 1989.

Dans le sillage de la Semaine Loué sois-tu, qui a eu lieu en mai 2020 à l’enseigne du thème : ‘’Tout est lié’’, le Temps de la Création 2020, est un mois pendant lequel nous renouons notre relation avec notre Créateur et toute la Création à travers la célébration, la conversion et l’engagement, comme famille œcuménique, pour notre Maison Commune.

Comme l’a déjà expliqué le Pape François dans son Message du 1er septembre 2019, le Temps de la Création est ‘’une période plus intense de prière et d’action au bénéfice de notre maison commune’’, ‘’le temps pour se réhabituer à prier immergé dans la nature, d’où nait spontanément la gratitude envers Dieu créateur’’, ‘’le temps pour réfléchir à nos styles de vie et sur le fait que nos choix quotidiens sont souvent inconsidérés et nocifs, mais également ‘’le temps pour entreprendre des actions prophétiques, en invoquant des choix courageux’’. Il s’agit d’un mois pour se préparer à réveiller notre conscience que ‘’la Création est un projet qui découle de l’amour de Dieu pour l’humanité’’.

L’expérience de la pandémie du Covid-19 a mis en lumière l’interconnexion entre la condition de notre planète et la vie humaine comme l’affirment la Commission Episcopale pour les problèmes sociaux et le travail, la justice et la paix et la Commission Episcopale pour l’œcuménisme et le dialogue dans le Message pour la 15ème Journée Nationale pour la Sauvegarde de la Création (1er septembre 2020) :

‘’Elle (la pandémie) apparaît, outre que pour des raisons sanitaires encore inexplicables, comme la conséquence d’un rapport insoutenable avec la Terre. (…) Cette urgence nous renvoie, somme toute, à une autre grande crise : celle de l’environnement qui doit être affrontée avec clairvoyance. Si « rien ne restera comme avant », c’est aussi dans ce contexte que nous devons être prêts aux changements en profondeur pour rester fidèle à notre vocation de « gardien de la Création ».

Les impacts de la pandémie nous contraignent à prendre en sérieuse considération la nécessité d’une plus grande vigilance afin de garantir des conditions de vie durables sur toute la terre. De là, l’invitation faite aux Présidents du Conseil des Conférences Episcopale d’Europe (CCEE), Card. Angelo Bagnasco et de la Conférence des Eglises Européennes (CEC), Rev. Christian Krieger de célébrer cette année le Temps de la Création sur le thème ‘’Un Jubilée pour la terre’’ : ‘’Le concept de jubilée est enraciné dans la Bible et souligne qu’il doit exister un équilibre juste et durable entre les réalités sociales, économiques et écologiques. La leçon du jubilée biblique nous indique la nécessité de rééquilibrer les styles de vie, de réaffirmer la nécessité de l’égalité de la justice et de la durabilité. Elle affirme la nécessité d’une voix prophétique qui s’élève en défense de la maison de l’homme’’.

Le Temps de la Création exhorte aussi à une action éducative pour la promotion du développement intégrale des jeunes comme le rappelle la Mère Générale des Filles de Marie Ausiliatrice, sœur Yvonne Reungoat : Eduquer les jeunes à être des honnêtes citoyens signifie également les éduquer à une citoyenneté écologique qui embrasse toute la création là où ils sont appelés à être des artisans de communion et de paix, à se sentir appartenir à l’unique famille humaine, responsables de leurs actions et également à être la voix de la création’’. (Circ. 961)

4 COMMENTAIRES

  1. Hermosa vocación la de ser con los jóvenes Buenos cristianos y honrados ciudadanos que cuidan la creación y crean comunión.

  2. Nos unimos con la oración para dar gracias x el regalo de la bella creación y x su cuidado y dedicaremos espacio de tiempo a la relectura de la Laudato SII. Agradeciendo al Papa Francisco el don de su palabra.

  3. Unidas en oración y cuidado amoroso de colaborar con nuestro granito de arena para agradecer al Creador el regalo de esta hermosa Casa Común y estar atentas a acciones concretas para no contaminarla más.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.