Sicile (Italie). Le Cercle Laudato Sì’ EtnaMain, de la Province sicilienne Mère Maddalena Morano (ISI), a célébré le Temps de la Création – du 1er septembre au 4 octobre 2022, dans diverses Provinces siciliennes, en écoutant la voix dissonante de la Planète, afin de récolter des cendres de la Maison Commune les messages afin d’activer des projets de durabilité, d’économie énergétique, de bon usage de l’eau et de réduction de l’utilisation du plastique.

‘’Ecoute la voix de la Création’’ était le thème du Temps de la Création 2022 : la famille œcuménique du monde s’est unie afin de prier et de protéger la maison commune, l’Oikos de Dieu. En effet, à la différence du buisson ardent (Ex 3, 1-12) pris comme référence biblique pour le Temps de la Création, qui brûlait et ne se consumait pas, la Planète Terre brûle et se consume, en raison des incendies, du réchauffement global, de la perte progressive des ressources et de nombreux autres facteurs qui rendent la situation climatique et environnementale de plus en plus préoccupante.

Le Cercle Laudato Sì EtnaMain, composé d’une cinquantaine de participants, a organisé de nombreuses activités avec les FMA de la Province, impliquant toutes les Communautés Educatives et leurs œuvres, les Associations, la Famille Salésienne, les oratoires, les familles, les Administrations Communales, les jeunes et les enfants.

Les célébrations ont commencé le 3 septembre 2022 à Catania, avec l’Assemblée provinciale coordonnée par la Mère Provinciale, sœur Angela Maccioni, en présence d’environ 200 membres des Communautés Educatives. Le thème de la journée : ‘’Nous sommes là… les choses peuvent changer’’ a été magistralement présenté, en ligne, par le Coordinateur des Cercles italien Laudato Sì, Dr. Antonio Caschetto qui, avec sa passion pour la création et la spiritualité de Saint François d’Assise, a approfondi le thème de l’Ecologie intégrale. Dans l’après-midi, les Directrices des Communautés FMA se sont rendues à l’Ermitage de Sainte Anne à Valverde, Catagna afin d’écouter et de contempler la création.

Les jours 11, 14, 28 septembre et 3 octobre 2022, les Communautés FMA Saint Joseph de Palerme et Marie Auxiliatrice de Pietraperzia, l’Oratoire Dom Bosco de la paroisse Maria SS. Annunziata de Biancavilla, les Coopérants Salésiens et l’Association Mornese de Caltavuturo, lors de journées différentes, ont célébré l’évènement avec la représentation du Buisson ardent qui brûle et ne se consume pas, et de la Maison Commune qui brûle et se consume.

Comme à l’époque de Moïse, la société d’aujourd’hui souffre également beaucoup et a besoin d’un ‘’Moïse’’ pour la sauver de la pollution globale, de la fonte des glaciers, des bombes d’eau, des abus continus et des excès de consommation qui déchirent la Planète. Des cendres de la planète, les participants ont récolté des messages qu’ils ont transformé en projets de durabilité environnementaux.

A la fin de chaque rencontre, les différents groupes se sont laissés en s’échangeant des plantes ou des graines, d’autres encore en plantant des plantes dans des lieux communs de la ville, en signe de vie, d’engagement et d’espérance.

Le dimanche 18 septembre, les membres du Cercle se sont donnés rendez-vous au Parc de l’Etna à Catania, et dans la région d’Inserra à Palerme, afin de libérer des déchets ces zones particulièrement dégradées et défigurées par des années de négligence. Des familles entières, y compris des enfants, étaient présentes afin d’apporter un message clair : les nouvelles générations veulent vivre sur une Planète propre et durable.

Enfin, le 4 octobre, fête de Saint François d’Assise, Patron d’Italie, le Cercle avec les Coopérants Salésiens, l’Association Mornese et quelques membres de la Paroisse Sainte Marie du Bon Secours de Palerme a passé une journée consacrée à la prière, au recueillement, à la contemplation, à la culture, à l’art et à la beauté.

Ils sont allés au Mont Pellegrino, à la grotte de Sainte Rosalie, afin de célébrer ensemble l’Eucharistie ; puis sur la montagne même, ils ont consommé un déjeuner frugal en contemplant la beauté de la Création qui s’étend du sommet jusqu’aux pieds de la montagne, où elle rencontre et se confond avec le bleu de la mer. A la fin de la journée, ils sont d’abord allés à Borgo Parrini – Partinico (PA), où l’art et la nature sont si en harmonie que leurs frontières se confondent, puis à Palerme afin de visiter la cathédrale, en apprécier sa majestuosité, sa magnificence et prier sur la tombe du Bienheureux Père Puglisi.

Sœur Maria Lucia Siragusa, Secrétaire Provinciale et Animatrice Laudato Sì résume ainsi l’experience du mois œcuménique :

‘’Le Temps de la Création a été une période intense, qui a permis de se mettre à l’écoute de la forte dissonance qui existe dans la voix de la Création, comme le Pape François nous invite à le faire. D’une part la voix de la beauté de la Création, de l’art, de l’harmonie, de la biodiversité, d’autre part la voix de la guerre, du cri assourdissant des plus faibles, de la Création, de la déforestation, de la fonte des glaciers, de la montée des mers, et tant d’autres. Cependant, comme le dit le Pape François, ‘Nous nous unissons-pour prendre en charge cette maison qui nous a été confiée, en sachant que tout ce qui est bon en elle sera assumé dans la fête céleste. Ensemble, avec toutes les créatures, nous marchons sur cette terre en cherchant Dieu. Marchons en chantant ! Que nos luttes et notre préoccupation pour cette planète ne nous enlèvent pas la joie de l’espérance‘ (LS 244)”.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.