Catane (Italie). Le Cercle Laudato Si ‘”EtnaMain“, de la Province sicilienne de Mère Maddalena Morano (ISI), né le 25 février 2021 sous la protection des martyrs salésiens Saint Luigi Versiglia et Saint Callisto Caravario, est dirigé par Sr. Maria Lucia Siragusa, Secrétaire provincial et animatrice de  ‘Laudato Si ‘, qui a lancé diverses initiatives pour le soin de la maison commune.

Le Cercle EtnaMain est composé d’environ 50 participants: familles, jeunes et enfants, de différentes Régions de la Province Sicilienne. En réseau avec le Mouvement Catholique Mondial pour le climat, d’autres cercles ‘Laudato Sì ‘ et des associations qui s’occupent de la protection de l’environnement et abordent les questions environnementales liées au territoire avec des actions simples mais ciblées.

Le nom EtnaMain combine la relation simple, familière et interdépendante que Marie Dominique Mazzarello,  Main – co-fondatrice de l’Institut des Filles de Marie Auxiliatrice – avait avec le Créateur et avec la création, comme  l’un des éléments naturels caractéristiques de la Sicile, le volcan Etna, qui symbolise une action importante et bouleversante.

Le Cercle “Laudato Sì EtnaMain” s’adresse en particulier aux nouvelles générations, afin qu’elles puissent établir une relation de fraternité avec la création et les créatures et apprennent à agir consciemment et de manière responsable pour la construction d’un monde plus juste et plus propre.

Pillole di conversione ecologica - EtnaMain - ISI

Parmi les initiatives du Cercle, l’utilisation de plus en plus réduite des emballages contenant du plastique, la consommation d’eau dans des bouteilles en verre, le ravitaillement en fontaines ou chez les distributeurs agréés, les dépenses conscientes et durables, l’attention à l’origine des aliments  pour éviter le gaspillage alimentaire et les ressources énergétiques.

Une initiative menée à Patti Marina (Messine), est la prise en charge d’un jardin Laudato Sì par des enfants, avec le soutien des animateurs et des parents, et l’engagement des membres du Club à planter un arbre ou aussi semer une graine dans son propre jardin ou dans les lieux où ils opèrent (écoles, oratoires, centres de rencontre, communautés ..) pour répondre concrètement au cri de la terre et louer le Seigneur en semant une vie nouvelle.

A l’occasion de la Journée internationale de la Terre, le 22 avril 2021, Journée Internationale de la Terre, EtnaMain a organisé un concours destiné aux enfants et jeunes des écoles primaires et secondaires sur le thème J’aime la vie“, pour les inciter à devenir les gardiens de la biodiversité, à travers la création d’un dessin ou d’un artefact qui rappelle le thème des semailles, une métaphore de la renaissance de la planète. Les lauréats recevront des arbres à planter dans leurs jardins, dans les espaces des écoles ou dans leurs villes.

Pour célébrer ensemble le Jour de la Terre, le Cercle EtnaMain a également proposé «une étreinte virtuelle à la Terre Mère», avec la prière du Notre Père, récitée à 12h00 le 22 avril, dans les différents lieux où se trouvent les membres du Cercle, afin que le Seigneur “nous apprenne à découvrir la valeur de tout, à contempler avec étonnement, à savoir que nous sommes profondément unis à toutes les créatures sur notre chemin vers la lumière infinie”. (LS n ° 246)

Ce qui pousse les membres du Cercle à promouvoir diverses initiatives, en plus de l’amour et du respect de la Terre Mère, c’est la sollicitude de répondre à l’une des questions posées par le Pape François dans l’encyclique Laudato SI ‘: “Quel genre de monde faisons-nous? Que voulez-vous laisser à ceux qui viendront après nous, aux enfants qui grandissent? Je renouvelle mon appel urgent à répondre à la crise écologique, le cri de la terre et le cri des pauvres ne peuvent plus attendre. Prenons soin de la création, don de notre Bon Dieu Créateur ».

Les Cercles Laudato Si , promus par le Mouvement Catholique Mondial pour le Climat, sont de petits groupes de personnes qui se réunissent régulièrement pour approfondir l’encyclique Laudato Si’ et prendre soin de la maison commune, basée sur trois piliers: la prière avec et pour la création; la  réflexion sur la manière de mettre en œuvre et de diffuser des pratiques de conversion écologique intégrale; l’action de groupes pour l’adoption de modes de vie conscients et durables, avec la réalisation d’événements communautaires et la mise en œuvre d’initiatives de mobilisation pour la défense de la maison commune.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.