Espagne. Le 18 décembre 2020 a été célébrée la Journée Internationale des Migrants, créée en 2000 par l’Assemblée Générale des Nations Unies, suite à l’adoption par l’ONU, en 1990, de la Convention Internationale pour la protection des droits de tous les travailleurs migrants et des membres de leurs familles.

Le document reçut une forte impulsion suite à un grave accident survenu en 1972 dans le tunnel du Mont-Blanc en France à un camion qui transportait des machines à coudre et dont furent victimes les 28 travailleurs maliens qui y voyageaient cachés, à la recherche d’un emploi et de meilleures conditions de vie. La Convention reconnaît la vulnérabilité des travailleurs migrants, promeut des conditions de travail et de vie décentes et légitimes et fournit des orientations afin d’élaborer des politiques nationales fondées sur le respect des droits de l’homme.

Selon le Word Migration Report 2020 de l’Organisation Internationale pour les Migrations (IOM), 272 millions de migrants internationaux ont été enregistrés en 2019. Les principales causes de la mobilité humaine sont liées aux conflits, aux situations de violence ou d’instabilité économique et politique et aux effets du changement climatique.

Face à la réalité des migrants, la Coordination Nationale des Plateformes Sociales Salésiennes, un réseau composé d’organismes sociaux des Filles de Marie Ausiliatrice et des Salésiens de Dom Bosco en Espagne, travaille afin de promouvoir des processus d’accueil et d’intégration des enfants, des adolescents, des jeunes et des familles à risque, générant des propositions et des synergies pour la transformation sociale et la lutte contre les inégalités.

Au travers des cinq organismes sociaux gérés par les FMA – la Fondation Marie Ausiliatrice, la Fondation Valsé, la Fondation Mornese, la Fondation Canaria Maín et l’Association Valponasca – les Filles de Marie Ausiliatrice s’occupent de projets visant à répondre à des besoins spécifiques tels que la régularisation des documents, le parcours d’insertion professionnelle, le logement pour les jeunes, le soutien psychologique, les actions de médiation interculturelle, les projets de promotion de la femme, les parcours de formation et d’orientation, les consultations juridiques touchant ainsi plus de 35.000 migrants.

En préparation à la Journée Internationale des Migrants, plusieurs initiatives ont été promues par ces organismes. ‘’La diversité nous enrichit, le respect nous unit’’ est le slogan choisi pour la Semaine Interculturelle organisée par la Fondation Mornese, au cours de laquelle des témoignages de vie, des expériences, des recettes de différents lieux, de l’artisanat, des costumes typiques, etc. ont été partagés ‘’Avec cette semaine nous laissons derrière nous une année différente, pleine de défis. Nous avons l’opportunité d’écrire nos rêves et nos espoirs pour la prochaine nouvelle année’’, disent les migrants.

La Coordination des Plateformes Sociales a, également, organisé un cours de formation en ligne, avec la collaboration de la Fondation PorCausa, pour la construction de nouveaux récits sur les migrants et les réfugiés. Par cette journée, les Organismes Sociaux Salésiens s’unissent afin de répondre au défi des migrations contemporaines, afin d’accueillir, de protéger, de promouvoir et d’intégrer’’, comme indiqué par le Pape François dans son Message pour la Journée Mondiale des Migrants et des Réfugiés de 2018.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.