Rome (Italie). Le 29 mai 2022, solennité de l’Ascension du Seigneur (en Italie) est célébrée la 56e Journée Mondiale des Communications Sociales (GMCS). Le thème du message du Pape François est :

Écouter avec l’oreille du cœur

Dans son  Message, le Pape François explore la dimension de l’écoute comme « ingrédient indispensable du dialogue et de la bonne communication ». La capacité d’écouter, d’accueillir, de donner de l’espace à l’autre, nous rend semblables à Dieu – qui se révèle en communiquant librement – et implique toute la personne.

En particulier, l’écoute « avec le cœur » permet de se mettre au diapason de l’autre, d’écouter en profondeur, notamment les malaises sociaux. Le Pape la définit comme une “capacité très précieuse en ces temps blessés par la longue pandémie” et nous invite à ne pas nous arrêter aux préjugés, à regarder les autres non comme des problèmes à résoudre, mais plutôt comme “des visages et des histoires de personnes concrètes, des regards, des attentes, des souffrances d’hommes et de femmes à écouter“.

En vue de la Journée mondiale des communications sociales, plusieurs initiatives sont lancées chaque année pour enquêter sur les questions relatives à la culture de la communication.

Du 21 au 29 mai 2022, dans le diocèse de Rieti en Italie, ont eu lieu le Festival et la Semaine de la Communication, promus par la Société  Saint Paul et les Filles de Saint Paul, une semaine de témoignages et de tables rondes avec des biblistes, des théologiens, des  journalistes et des  experts en communication qui ont offert des réflexions et des aperçus sur le thème du Message.

« De l’écoute de soi à l’écoute de l’autre » est le titre de l’intervention du Père Fabio Pasqualetti, salésien de Don Bosco, Professeur de théories et de Recherches sur la Communication à l’Université Pontificale Salésienne (UPS) de Rome.

A la question : “Est-il possible de mettre en place des processus pour arriver à une société qui sache écouter l’autre ?”, Don Fabio répond en parlant d’une société qui, malgré tout le potentiel et les technologies pour écouter l’autre, ne s’écoute pas, car elle s’insère dans un modèle culturel et économique qui ne permet pas de faire autrement : “On vend tout et on consomme tout, même les liens, les amitiés”.

Pour cette raison, “chacun de nous est très centré sur lui-même et l’autre devient l’objet de mon désir, en fonction de ce que je veux réaliser“.

Selon Pasqualetti, la capacité à dépasser cette approche implique un changement de paradigme, non seulement économique, mais culturel, pour remettre la personne au premier plan, avec une communication non pas tant visant à “faire savoir à l’autre qui vous êtes“, que ” Saisir l’autre dans son essence, dans sa réalité”.

“Écouter, c’est plus qu’entendre, c’est s’identifier, c’est accueillir l’autre tel qu’il est”.

Du Message du Pape, Don Fabio reprend la vertu de patience, ainsi que la capacité d’être surpris par la Vérité, qui réside précisément dans la rencontre avec l’autre : « Dans la personne que nous écoutons, nous saisissons cette relation qui nous rend vrai nous-mêmes. Seul l’émerveillement permet la connaissance ».

Vidéo de l’intervention

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.