Messine (Sicile) Les 24 et 25 août 2020, à la conclusion d’un été divers de l’habituel dû à la pandémie du Covid-19, un groupe de travail formé de Filles de Marie Ausiliatrice et de 8 jeunes animatrices provenant des diverses réalités de la Province sicilienne Madre Maddalena Morano (ISI), s’est rassemblé à Patti Marina (Messine), auprès de la Communauté Maria Ausiliatrice, afin de vivre l’expérience du CampoLab, l’atelier de talents, d’échanges et de réflexions sur la Proposition Pastorale de la nouvelle année.

Le camp a débuté par la présentation de la Proposition Pastorale pour les milieux salésiens d’Italie pour cette première année du Triennale, focalisé sur le rêve à 9 ans de Dom Bosco duquel, en 2024, nous fêterons le 200ème anniversaire. C’est dans cette phrase : ‘’Voici ton champ, voici l’endroit où tu dois travailler’’ prononcée par la femme vêtue de lumière au petit Jean Bosco dans le songe fait lorsqu’il avait neuf ans, que s’ancre la proposition qui invite à rester ‘’dans le cœur du monde’’ pour en être la lumière, le sel et le levain.

Successivement, les jeunes et les FMA se sont immergées dans un moment d’échange en grouppe, en se confrontant sur leurs propres rêves au sein de l’environnement éducatif dans lequel elles vivent et opèrent – soit l’oratoire, l’école et la communauté d’hébergement – ainsi que sur les actions concrètes que chacune peut entreprendre. De plus, certains paragraphes de l’Exhortation Apostolique post-synodale Christus Vivit ont accompagné les trois groupes de partage dans la réflexion concernant le propre rapport de chacune avec Dieu.

Entre des moments de connaissance réciproque, de dialogue, de prière, de relax et de fraternité, la parole d’ordre du CampoLab a été le travail d’équipe. En effet, malgré les ‘’cours’’ et les expériences de vie de chacune qui les différenciaient entre elles, les aspirations, les rêves et les attentes de chacune faisaient référence à des concepts communs, bien qu’avec des nuances différentes soit : être un intermédiaire afin de construire des ponts au lieu d’élever des murs ; devenir un réseau d’union de force, de valeurs et d’objectifs communs ; être et faire un travail d’équipe. Les jeunes et les Filles de Marie Ausiliatrice ont vécu ensemble ces deux journées animées par la passion du ‘’Da mihi Animas coetera tolle’’ et du ‘’Je te les confie’’.Foto gruppo CampoLab Patti Marina agosto 2020 - ISI

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.