Rome (Italie). Le 22 juin 2019, L’Office FMA pour la Pastorale des Jeunes a organisé une rencontre avec Hno. Juan Antonio Ojeda (La Salle – Espagne), Responsable des Projets Educatifs de l’Office International de l’Education Catholique (OIEC), avec Monica Canyòn Celis (CEO Design pour un changement global – Espagne) et avec Kiran Bir Sethi Fondatrice d’une école, Riverside School ad Ahmedabad (2001), avec l’objectif d’approfondir un modèle éducatif centré sur la « qualité de l’apprentissage », sur « le bien-être de l’élève » et sur « l’empathie dans l’éducation ».

En 2009, Aethi a approfondi les principes pratiqués à Riverside pour fonder le mouvement « Design for Change » avec l’objectif de porter les enfants et les jeunes à guider le changement dans leurs communautés faisant éclater ce qu’elle définit « I can superpower » .

“Je peux, Nous pouvons” c’est le Projet Educatif Mondial qui se fait entendre surtout de la part des jeunes, « pour trouver une réponse attendue et collective, partagée et responsable, au défi de la crise écologique et du changement climatique » (Appel du Pape François et du Patriarche œcuménique Bartolomeo, 1er septembre 2017).

Les enfants, les adolescents et les jeunes ont accepté le défi du Pape François de l’Encyclique « Laudato Si » et ont adhéré au Projet International JE PEUX ! prenant soin de la « maison commune » et améliorant le milieu dans lequel ils vivent.

Ensemble avec beaucoup d’éducateurs et d’éducatrices, l’Office FMA pour la Pastorale des Jeunes, croit que les jeunes peuvent changer le monde. Ce sont eux les protagonistes d’un changement radical pour atteindre les Objectifs d’un Développement durable (ODS) avant 2030. Il les accompagnera avec un cœur éducatif et passionné.

Il travaillera dans les classes et dans les cours, à l’école et à l’oratoire-centre de jeunes, dans les gymnases et dans les foyers, au milieu des petits de l’école maternelle comme au milieu des jeunes universitaires, de façon critique, créative et collaborative, en utilisant la méthodologie Design for Change pour que soient créés des projets concrets de transformation et d’amélioration de la réalité personnelle, sociale et environnementale.

Les différentes phases de chaque projet ou les histoires de changement « JE PEUX » sont en syntonie avec le Système Préventif : voir le contexte, imaginer la solution, agir et construire le changement, partager les propres réalisations pour attirer et inspirer un grand nombre de personnes, vérifier et répartir.

On réalisera ainsi une chaîne mondiale d’enfants et de jeunes et ceci veut dire changer le monde, pas à pas, en mettant en jeu quatre compétences fondamentales et typiquement salésiennes : la pensée critique, la créativité, l’esprit de collaboration, la communication et en se fiant aux capacités présentes dans les communautés Educatives : des petits et des jeunes.

Eux – le dit le Pape François – savent travailler avec le cœur, avec la tète et avec les mains.

Ensemble NOUS POUVONS changer le monde.

OIEC et DFC ont présenté tout le processus qu’ils élaborent pour la rencontre mondiale de novembre avec le Pape.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.