Luanda (Angola). Dès le début du lockdown de mars 2020 dû à la pandémie du Covid-19 qui a déterminé la fermeture des structures éducatives, les Filles de Marie Ausiliatrice de la Vice-province Regina della Pace (ANG) ont cherché un moyen pour aider les jeunes et les familles qui ont perdu leur travail et se retrouvent sans ressource pour acheter les biens de première nécessité.

C’est ainsi qu’à Zango, dans la banlieue de Luanda, une zone migratoire avec un taux élevé de chômage chez les jeunes, les FMA de la Communauté B. Maria Romero Meneses, qui gèrent un Centre de Formation Professionnelle, ont créé quatre petites coopératives – Atelier Salésienart – pour la production d’artisanat africain : des objets pour la maison, des tentures, des sacs pour hommes et femmes, etc. Une des coopérative est dédiée au traitement des tissus utilisés dans l’art sacré, comme la broderie confectionnée avec des machines industrielles.

La publicité et la vente de ces produits se fait sur les réseaux sociaux, où il est possible de visualiser les articles et d’effectuer des commandes en ligne qui seront ensuite livrées à domicile. Le produit des ventes est ensuite réparti entre les jeunes et les femmes qui travaillent afin de subvenir aux besoins de leurs familles.

De cette manière, on éduque les jeunes à se réinventer en temps de crise, à développer une mentalité entrepreneuriale, à travailler en équipe et à utiliser les réseaux sociaux comme instruments de travail.

Pour la Communauté FMA, cette expérience s’est transformée en une opportunité afin de répondre à l’émergence du Covid-19 et d’aider la population avec créativité et enthousiasme en suivant l’invitation du Pape François dans l’Audience  Générale du 12 août 2020 :

‘’Contempler le frère et toute la création comme un don reçu de l’amour du Père qui suscite un comportement d’attention, de soin et d’émerveillement. (…) Ainsi le Croyant, en contemplant le monde à la lumière de la foi, s’efforcera de développer, avec l’aide de la grâce, sa créativité et son enthousiasme afin de résoudre les drames de l’histoire’’.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.