Rome (Italie). Les 7 et 8 avril 2021 à la Faculté Pontificale des Sciences de l’Education ‘’Auxilium’’ de Rome, les Juniores et les sœurs des Filles de Marie Auxiliatrice qui ont à peine prononcé leurs vœux perpétuels de la Vice-province Marie Mère de l’Eglise (RMC) et de la Maison Générale (RCG), ont vécu une rencontre de formation. La Supérieure de la Vice-province, sœur Maria Del Carmen Canales et les Directrices des Communautés étaient également présentes.

Le premier jour de la rencontre, le thème : ‘’Je te les confie’’ : beauté et responsabilité qui interpellent la vie fraternelle et la mission a été introduit par Dom Luis Roson, Doyen de la faculté de Philosophie de l’Université Pontificale Salésienne de Rome qui, se référant au passage évangélique de l’institution des douze apôtres (Mc 3, 13-15), a parlé de ‘’Communauté, fraternité pour la mission’’.

Quel type de fraternité permettra de suivre et témoigner Jésus ? C’est la question à partir de laquelle Dom Roson a commencé. Il a décrit la communauté comme un foyer et un laboratoire de discernement apostolique. Une communauté de croyants convoqués par le Seigneur Jésus, fondée sur la charité, qui s’incarne dans le Mystère, dans l’Eglise en particulier, dans le monde.

La relecture de « Je te les confie », qui a été le fil conducteur de la vie de Mère Mazzarello et qui nous interpelle toutes dans la réalité communautaire et dans la mission a été prolongée par des activités de laboratoire.

Par la dynamique du Cooperative Learning – un mode d’apprentissage basé sur la coopération entre les membres du groupe dans le but d’atteindre un objectif commun – les contenus du texte de Mère Mazzarello, femme capable d’une vraie compagnie, tirés du livre ‘’La main de Dieu travaille en toi’’ par sœur Maria Ko et par sœur Piera Ruffinatto ont été approfondis. En assemblée, des réflexions ont émergées sur la façon d’améliorer les relations communautaires afin qu’elles soient plus humanisantes et sur les aspects à soigner particulièrement dans les communautés : le regard qui valorise, le prendre soin de la personne et de l’environnement, la vérité dans la charité, la capacité de faire de la place à l’autre, l’être à côté de chaque personne comme sœur et mère, la compétence et l’efficacité formatrice de l’accompagnement, l’aimer inconditionnellement.

Le thème de la mission éducative partagée avec les sœurs, avec les laïcs et avec les jeunes, ce qui renforce l’identité charismatique a ensuite été approfondi à travers quelques textes tirés du subside ‘’l’Oratoire un chantier ouvert’’ du Secteur pour la Pastorale de la Jeunesse FMA. Les expériences de participation active, de co-responsabilité, d’interculturalité vécues dans les communautés ont été partagées en assemblée, en soulignant combien elles aident à grandir dans les missions.

Le deuxième jour de la rencontre a été consacré aux témoignages. En liaison internet, Agata Migliaccio et Stella Cervoni de la Communauté de Sant’Egidio – un Mouvement laïc d’inspiration chrétienne catholique, engagé dans l’écoute de l’Evangile et dans le bénévolat en faveur des pauvres et pour la paix – et sœur Valeria Bologna, FMA Directrice et responsable de la Pastorale universitaire du Collège Ker Maria de Rome, qui accueille les étudiantes de la faculté de Médecine et de Chirurgie de l’Université Catholique du Sacré Cœur, ont raconté leurs expériences. Cela a permis de réfléchir à la réalité des jeunes dans le contexte de la pandémie et à l’importance d’assumer avec responsabilité les défis et les opportunités que cette période comporte.

La rencontre, vécue dans un climat de joie, de fraternité et dans une sereine participation, a facilité le partage des expériences, des préoccupations et des souhaits, en faisant émerger la perception que la fraternité et la mission éducative sont des lieux de croissance humaine et spirituelle.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.