Rome (Italie). Le 26 avril 2020 à Rome, dans la Province Saint Jean Bosco, on a célébré en ligne, la Fête de la Reconnaissance Mondiale 2020 : « Ta vie est un arbre qui porte du fruit ».

La Mère Générale de l’Institut des Filles de Marie Auxiliatrice, sr Yvonne Reungoat, en réponse aux messages de gratitude reçus des Provinces de l’Institut FMA et de la Famille Salésienne pour la Fête de la reconnaissance 2020, a écrit un Message de Remerciement dont on reporte le texte intégral.

“Très chères sœurs, laïcs et membres de la Famille Salésienne.

Après la célébration en ligne de la Fête de la Reconnaissance Mondiale, je ressens le besoin du cœur d’exprimer un remerciement très senti à la Province romaine Saint Jean Bosco (IRO), à la Vice-Province Marie Mère de l’Église, aux sœurs qui ont collaboré la préparation et la célébration de cet événement et à tout l’Institut.  

Cette année, la situation provoquée par le coronavirus nous a obligés à inventer une nouvelle façon de la célébrer et la créativité a été grande ! Je crois pouvoir affirmer que la préparation et la célébration de la Fête ont eu une grande profondeur parce qu’elles ont été centrées sur l’essentiel.

L’intensité de la participation et de l’implication « à distance » de l’Institut tout entier, de chaque fille de Marie Auxiliatrice, des communautés éducatives, des laïcs adultes et des jeunes, des membres de la Famille Salésienne et de nombreuses autres personnes proches du charisme salésien n’a pas été affaiblie. En fait, je n’ai pas senti la distance parce que l’expression de la reconnaissance, de l’affection, la communion dans la prière, le partage du chemin fait dans chaque communauté ont été très réels, sincères, simples, familiers et je vous sentais près de moi, même en moi, dans mon cœur ! Vous avez remarqué mon émotion à certains moments. Les signes de l’amour de Dieu, la présence vivante de Marie Auxiliatrice, la grâce de l’unité de l’Institut, la fidélité des sœurs et l’amour que nous avons dans le cœur, la participation de beaucoup de jeunes dans notre vie, la grande force des Anciens/es Elèves du monde entier, la croissance de la Famille Salésienne, sont comme un océan sans fond et sans limites qu’un seul mot ne peut pas contenir ! Combien de messages et combien de signes d’affection et de solidarité me sont parvenus à travers différents canaux de communication !

Avec ce message, je tiens à exprimer à tous et à toutes ma profonde gratitude d’avoir pu mettre en valeur cet événement particulier, en profitant de l’essentiel avec un cœur ouvert à un merci réciproque qui a, comme toujours, une dimension mondiale.

Oui, j’ai ressenti non seulement la présence “virtuelle”, mais aussi la présence vivante et concrète d’une grande communauté unie par l’esprit de famille qui, au-delà des conditions extérieures, a su se fondre dans un seul hymne de gratitude à Dieu, tout d’abord, pour nous avoir donné la mission de vivre avec et pour les jeunes. C’est avec eux, en fait, que nous voulons remplir le monde de gratitude et faire grandir de nouveaux germes d’espérance et de joie afin que « notre vie soit un arbre qui porte des fruits », comme le dit le thème de la fête.

C’est un « arbre » qui a des racines profondes et qui a besoin d’être arrosé constamment, parce que la vie se nourrit d’eau pure. Je vous remercie d’avoir puisé cette eau de l’Eucharistie et de la présence maternelle de Marie Auxiliatrice. Ce fut ainsi pour Don Bosco et pour Mère Mazzarello et c’est encore ainsi pour nous aujourd’hui. Le souhait que je vous adresse avec beaucoup de confiance est que cette expérience sans précédent ne s’arrête pas dans un court laps de temps, et que le “merci” qui a explosé avec créativité au niveau local, provincial et mondial, s’exprime dans la vie quotidienne.

Ensemble, nous pouvons découvrir avec un nouvel étonnement qu’il ya des raisons infinies de nous remercier et de remercier. Permettez-moi de vous laisser comme souvenir de cette Fête de la reconnaissance particulière le «devoir» de poser le regard du cœur sur des gestes, des signes, des occasions de dire : merci ! De cette façon, nous pouvons tous être d’habiles “jardiniers” capables de donner naissance à de nouvelles pousses qui, en leur temps, vont s’épanouir et devenir des fruits de qualité.
Je suis certaine que vous saurez donner un nom à ces germes, que vous saurez les soigner avec passion, avec la prière, la solidarité et avec beaucoup d’amour. Que chaque instant et chaque geste vécu avec amour portent de bons fruits et deviennent féconds pour l’éternité, parce que l’amour dure toujours.
C’est ceci et bien plus encore que je voudrais partager avec vous, mais je sais que vous pouvez deviner combien vibre en moi la gratitude pour la riche expérience que nous avons vécue ensemble durant ces années et aussi pour cette fête !

Je renouvelle mes remerciements, également au nom des Sœurs du Conseil Général, à la Sœur Provinciale Angela Maria Maccioni et à la Province Romaine, à la Supérieure de Vice-Province Sœur Maria del Carmen Canales et aux Sœurs de la Vice-Province Maria Madre della Chiesa, au Directeur Sœur Bernarda Santamaria et aux sœurs du Généralat, et toutes les Filles de Marie Auxiliatrice qui ont collaboré pour donner un visage familier à ce moment vécu au niveau mondial à travers les différents moyens de communication.
Un merci spécial à la communauté de la Maison Générale qui dans les moments de fête et de célébration a représenté le monde entier.

Nous allons rentrer dans le mois de mai consacré à Marie Auxiliatrice. A elle nous demandons avec confiance qu’elle soutienne tous ceux qui sont touchés par le Covid-19, qu’elle donne la force à ceux qui les soignent et réconforte leur famille. Qu’elle accueille dans ses bras de mère tous ceux qui sont morts à cause de ce virus. Qu’elle intervienne pour que cette pandémie finisse au plutôt. Elle, la Mère, qu’elle nous aide à inventer l’avenir pour que le don du charisme continue à être une lumière pour tous les jeunes du monde.

En vous renouvelant ma gratitude, je sens d’être en pleine syntonie avec vous en croyant qu’aujourd’hui nous sommes tous et toutes appelés à vivre cette expérience de crise avec foi et espérance et à être solidaires, dans les limites du possible, envers ceux qui sont en situation de besoin matériel et spirituel.

Accueillons l’invitation du Pape François à prier chaque jour le chapelet pour dépasser avec foi ce moment d’épreuve et aussi pour redécouvrir la beauté et la force de prier ensemble et si possible en communauté.
Nous sommes encore dans le temps pascal aussi je souhaite que Jésus ressuscité soit votre joie et votre espérance dans la certitude que la Vie a vaincu la mort.
Je vous embrasse de tout cœur avec l’affection que je ressens pour chacune de vous.

Que Dieu nous bénisse et que Marie Auxiliatrice nous enseigne à être génératrices de vie nouvelle dans l’amour et dans la joie.

Rome, 28 avril 2020

                                                                                 Sr. Yvonne Reungoat
Supérieure Générale de l’Institut des FMA»

 

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.