Rome (Italie). Il n’y a pas de paix pour la Syrie. Après presque sept ans de conflits, le Pays continue à être l’otage de la violence et des armes.

« Nous chrétiens nous croyons et nous savons que la résurrection du Christ est la véritable espérance du monde… Et nous aujourd’hui, nous demandons des fruits de paix pour le monde entier, à commencer par la bien aimée Syrie martyrisée, dont la population est épuisée par une guerre dont on ne voit pas la fin ». (P. Francesco)

La Mère Générale des Filles de Marie Auxiliatrice, sr. Yvonne Reungoat, adresse à toutes les Filles de Marie Auxiliatrice, aux Communautés Educatives et à la Famille Salésienne, l’Invitation forte à la prière, pour que dans le cœur de la Syrie l’espérance puisse renaître.

Aujourd’hui, en Syrie, même dans la catastrophe, il y en a qui ne se fatigue pas de semer l’espérance. Dans cette terre aimée et martyrisée, au milieu des gens souffrants et épuisés, les Filles de Marie Auxiliatrice continuent à être des semeuses de consolation et des opératrices de paix.

Les sœurs dans les communautés vont bien, elles prient et continuent de rester près des enfants et des familles, à redonner courage et à témoigner la joie et l’espérance. Elles continuent leur travail avec sérénité, sûres de la prière qui les rejoint en provenance du monde entier.

Dans ces moments il est importants pour nos sœurs de rester près des enfants, des jeunes, de leur offrir des espaces de dialogue et de partage, de prière et d’accueil fraternel et de proposer des parcours et des relations pour éliminer de leurs cœurs toute rancœur ou haine.Nos communautés sont pour tous un point de référence, c’est pour cela qu’elles restent.

Demandons ensemble au Seigneur une paix véritable, une paix durable, tout en leur assurant notre solidarité et notre proximité.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.