Rome (Italie) Depuis peu, les Journées de Spiritualité de la Famille Salésienne ( Giornate di Spiritualità della Famiglia Salesiana, (16-19 janvier 2020) à Turin Valdocco, se sont terminées dans ce lieu significatif, un lieu de famille, « où tout parle de notre Père Don Bosco », comme l’a affirmé son dixième successeur, Don Angel Fernandez Artime, Recteur Majeur des Salésiens de Don Bosco, le 19 janvier 2020 dans son homélie de conclusion des Journées.

« Ici tout parle de don Bosco, un homme, un cœur qui aime profondément les jeunes : « pour vous j’étudie, pour vous je travaille, pour vous je fais toute chose ». C’est beau d’être de la Famille de Don Bosco et d’offrir aujourd’hui ce quelque chose d’unique et d’essentielle qui est d’aimer et de se donner jusqu’à la fatigue pour les jeunes, et pour leur famille et pour les plus pauvres. Ceci est l’essentiel du charisme ».

Don Rua, en parlant de don Bosco en 1894, exprime ce qui est le cœur de toutes ses actions : “Il n’a pas fait un pas, n’a pas prononcé une parole, n’a pas entrepris aucune action qui n’aient eu pour but le salut de la jeunesse » Il ne se souciait vraiment que des âmes.

Aujourd’hui encore, les membres de chacun des 32 Groupes de la Famille Salésienne,   (32 Gruppi della Famiglia Salesiana), continuent à donner vie au songe de don Bosco, à porter sa Passion pour les jeunes et à prendre à cœur leurs âmes, chacun avec son propre engagement spécifique, tous unis dans le charisme salésien.

Le thème abordé durant ces Journées de la Famille Salésienne, « Bons chrétiens et honnêtes citoyens » en reprenant l’Etrenne 2020 du Recteur Majeur, a invité les participants à réfléchir sur le sens de cette expression dans les milieux où chacun se dépense quotidiennement dans sa mission.

Est-il possible d’être « des bons chrétiens et d’honnêtes citoyens » dans tous les contextes où nous nous trouvons ?

Mère Yvonne Reungoat, Mère Générale des Filles de Marie Auxiliatrice, reprenant l’Etrenne a dit : « Vivre l’harmonie entre foi et vie est le cœur du charisme de don Bosco qui a donné un visage au milieu où de nombreux jeunes au Valdocco ont expérimenté la joie de marcher vers le but de la sainteté. Et ceci est possible même dans nos lieux de travail aujourd’hui, pourvu que nous y croyions ! » (Circ. 993).

Le Valdocco de don Bosco était une école simple, quotidienne, de sainteté, dans laquelle les jeunes et ceux qui respiraient l’air de ce milieu ne pouvaient à leur tour que devenir des témoins de ce qu’ils avaient vu et vécu en restant avec lui. Un Esprit qui l’a inspiré et toujours accompagné et qui, à 132 ans de la naissance au ciel du Saint des jeunes, comme le dit le Recteur Majeur dans cette même homélie, ne s’arrête pas.

« Il ne s’arrête jamais l’Esprit de Dieu et de cette Famille qui est une Famille avec 32 Groupes, qui a comme centre la spiritualité salésienne et chacun, selon sa naissance comme groupe, fait un service pour l’’évangélisation, la charité et l’éducation ».

Ecoutons la voix de quelques témoins des Groupes de la Famille Salésienne, qui expriment leur engagement à porter le Charisme Salésien aujourd’hui, là où ils sont appelés selon leur mission spécifique propre.

L’expérience du Valdocco est née avec les jeunes. Son développement ne peut se faire sans la présence active des jeunes. Don Enrico Lupano, Salésien de Don Bosco, qui s’occupe de l’accueil au Valdocco, parle du projet de la Communauté Internationale des Jeunes.

Sr. Veronica, des Filles du Divin Sauveur, pendant les Journées de Spiritualité de la Famille Salésienne a fait l’expérience de l’Esprit de Famille qui caractérise le Charisme Salésien. Leur charisme spécifique est de porter le message de la crèche de Bethleem aux enfants et aux jeunes, en particulier aux plus pauvres, à travers l’éducation chrétienne, avec l’esprit de Saint Jean Bosco.

Pour Italo Canaletti, Salésien Coopérateur, poursuivre le service sociopolitique est très important, pour être d’honnêtes citoyens et bons chrétiens dans la société.

Elisabetta fait partie de l’ADMA, l’Association de Marie Auxiliatrice fondée par Don Bosco pour promouvoir le culte de l’Eucharistie et de la dévotion à Marie Auxiliatrice. « Etre bons chrétiens et honnêtes citoyens signifie être fidèle aux petites choses du quotidien auxquelles la vie nous appelle et confier ses joies et ses fatigues au Seigneur ».

« Durant ces Journées de la Famille Salésienne, en écoutant tant de témoignages du monde entier, cette maxime Bons Chrétiens et honnêtes citoyens a renouvelé en moi le désir de d’apporter ma contribution et celle de la Communauté Cançao Nova à travers les moyens de communication ». Ce sont les paroles de Christiane Monteiro, responsable de ce Groupe de la Famille Salésienne.

 

 

 

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.