(Philippines). Du 16 au 18 décembre 2021, le typhon RAI, localement appelé ‘’Odette’’ et classé comme super typhon de catégorie 5, s’est abattu sur le centre des Philippines, avec des rafales de vent entre 195 et 270 Km/h.

Sur son passage, sur lequel se trouvent 16 millions de personnes, il a provoqué des inondations, des glissements de terrain, découvert des toits, endommagé des écoles, des hôpitaux, des salles de sport, des bureaux et détruit des récoltes entières. Environ 400 personnes sont mortes et plus de 300.000 personnes ont été évacuées. A Cebu, l’une des villes les plus peuplées, il manque l’électricité, il n’y a pas d’eau potable et les communications sont difficiles, car les poteaux électriques et les répétiteurs ont été renversés par le vent.

Le typhon a frappé plusieurs Communautés des Filles de Marie Auxiliatrice de la Province Ste Maria D. Mazzarello (FIL) : des trois Communautés de Cebu, les plus touchées sont les Communautés de la Province de Negros Occidental et la Communauté de Puerto Princesa, Palawan.

A Cebu, les FMA ont deux Ecoles : l’Ecole Marie Auxiliatrice avec plus de mille élèves – la petite enfance, le Primaire et le Secondaire de 1ère et 2ème année – et l’Institut Technique Féminin Marie Auxiliatrice, avec une centaine d’étudiants dans les cours techniques et dans l’Ecole Secondaire. Les deux écoles ont subi de graves dommages, une partie des toits ont été emportée par le vent. Les vitres sont brisées et l’eau est entrée dans les salles de cours, dans la bibliothèque, dans les laboratoires, en causant des dommages aux ordinateurs, aux matériels scolaires et aux outils. De nombreux arbres sont tombés sur le terrain de l’école.

Les habitations de nombreux membres du personnel des Ecoles ont également été lourdement endommagées. Les FMA ont accueilli une trentaine de personnes et se sont immédiatement engagées à aider la population et à nettoyer les Ecoles.

En solidarité avec les victimes du typhon, les Communautés FMA qui n’ont pas été touchées ont annulé les réjouissances de Noël, afin d’aider ceux qui en ont le plus besoin. Toutes les Communautés Educatives du nord, où le typhon n’est pas passé, collectent des fonds pour la nourriture et l’eau ainsi que d’autres produits de première nécessité.

Dans l’esprit de famille salésien, les Filles de Marie Auxiliatrice souhaitent apporter une aide concrète afin de répondre aux besoins de ces populations à qui le typhon a tout enlevé. Il est urgent de contribuer immédiatement afin de leur restituer une vie digne.

Urgence Typhon Philippine (PDF)

L’Institut des Filles de Marie Auxiliatrice collabore à la mission en faveur des populations en situation de détresse, en comptant sur la générosité et la solidarité de tous.

Il est possible d’envoyer des contributions et des offrandes de la manière indiquée sur le Site de l’Istitut FMA, en indiquant comme causale Urgence Philippines.

En ce temps d’espérance où Dieu se rapproche afin de partager la fragile nature humaine, la prière et la proximité sont la première aide concrète que chacun/e peut offrir :

‘’J’exprime ma sympathie aux populations des Philippines touchées par un violent typhon qui a détruit de nombreuses habitations. Que le Saint Niño apporte consolation et espoir aux familles les plus touchées ; et à nous tous, inspirer une aide concrète ! La première aide concrète est la prière, et les autres aides’’ (Pape François, Angélus du 19 décembre 2021).

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.