Rome (Italie) Au mois d’octobre 2020, traditionnellement dédié au chapelet, nombreuses sont les initiatives des Ecoles des Filles de Marie Auxiliatrice qui voient les enfants protagonistes dans la prière et dans les initiatives mariales. Dans le contexte de la pandémie de la Covid-19, aux intentions de prière s’ajoutent celles pour ceux qui ont contracté le virus et pour la fin de la pandémie.

Rosario bambini Scuola Maria Ausiliatrice Las Palmas SPA

Le 7 octobre 2020, jour de la fête de Notre Dame du Rosaire, les enfants et les enseignants de l’Ecole Marie Auxiliatrice “Tomas Morales” de Las Palmas, en Espagne – de la Province Marie Auxiliatrice (SPA) – ont vécu un moment particulier de prière avec la récitation des Mystères Glorieux du chapelet pour les malades de la Covid-19. Chaque classe a prié un Mystère introduit par la lecture d’un passage biblique, suivi d’une intention liée à la pandémie et d’une prière pour la santé. Ce jour-là les enfants ont coloré et porté à la maison des images de la Vierge Marie, faisant participer les familles à la prière du chapelet de l’Ecole reçue par poste électronique. Enfin on tira au sort un chapelet pour chaque classe.

Les enfants du monde entier sont participants de l’initiative de la Fondation Aide à l’Eglise en détresse (AED), de la prière du chapelet pour l’unité et la paix, qui se déroule le 18 octobre chaque année. Cette année comme le Pape François l’a souligné après l’Angélus du dimanche 11 octobre, s’ajoute l’intention pour la fin de la pandémie de la Covid-19 : « J’encourage cette belle manifestation qui fait participer les enfants du monde entier, lesquels prient spécialement pour les situations critiques causées par la pandémie ».

Cette manifestation a lieu depuis 15 ans le jour du 18 octobre, mois du Rosaire, dans lequel tombe la mémoire liturgique de Saint Luc Evangéliste qui, selon la tradition, était très lié à Marie et dans son Evangile nous transmet l’histoire de l’enfance de Jésus. L’initiative est liée à une anecdote : en 2005, à Caracas, au Venezuela, pendant qu’un groupe d’enfants priait le chapelet devant une statue de la Vierge, quelques femmes pressentirent la présence de Marie. L’une d’elle se rappela de la promesse de Saint Pio de Pietralcina : « Si un million d’enfants priait le chapelet, le monde changerait ».

A la campagne “Un million d’enfants prie le Chapelet” est prévu la participation d’enfants de 80 pays de chaque continent du monde, qui avec les familles, les paroisses, les groupes de catéchisme et d’écoles, peuvent s’inscrire sur le site web dédié à l’initiative dans lequel on trouve le kit pour la prière et le matériel informatique. Pour faciliter la participation aux classes maternelles et aux écoles, l’initiative est prolongée sur la journée du 19 octobre.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.