Rome (Italie). La Mère Générale de l’Institut des Filles de Marie Auxiliatrice, Mère  Yvonne Reungoat, avec  sa circulaire n° 1006, offre aux Filles de Marie Auxiliatrice  une réflexion sur la figure de Saint Joseph, en harmonie avec le Pape François, qui a voulu que lui soit dédiée une année spéciale, 150 ans après le décret Quemadmodum Deus,par lequel le Bienheureux Pie IX a déclaré saint Joseph, patron de l’Église universelle.

Mère Yvonne rappelle Patris corde, la Lettre apostolique remise par le pape François à l’Église, le 8 décembre 2020, qui pour les FMA est « l’occasion de revisiter la mission de saint Joseph, la place privilégiée qu’il a occupée  dans nos premières communautés et rappelle avec gratitude que Don Bosco l’a donné comme Patron de l’Institut ».

Elle reprend quelques passages, relevant les moments cruciaux vécus par Joseph dans la foi, dans la pureté du cœur et dans l’obéissance à la mission qui lui est confiée, d’être le gardien et de prendre soin de Marie et de Jésus, une protection qui s’étend ensuite à toute l’Église et qui est significative pour la vie et la mission que les Communautés éducatives sont appelées à accomplir dans l’Église et dans la société.

Mère Yvonne  nous invite à accueillir et à approfondir cette lettre apostolique afin d’« accroître l’amour pour ce grand saint, d’être encouragée  à implorer son intercession et à imiter ses vertus et son élan » (Patris corde), et nous demande de confier le pape François à saint Joseph à l’occasion de l’anniversaire de son ministère : « Le 19 mars, en communion avec l’Église universelle et avec tout l’Institut, nous célébrerons la solennité de saint Joseph. C’est à lui que nous voulons confier le pape François au jour anniversaire de son ministère pétrinien : 19 mars 2013 – 19 mars 2021 ».

Elle rappelle également certains aspects de la dévotion à Saint-Joseph et comment il était, dans les premières communautés de l’Institut FMA, « une présence familiale », « une présence à la maison ».  A Mornèse et à Nice Montferrat on recourait à lui avec foi pour tous les besoins matériels et spirituels, obtenant des grâces au de-là de toute attente. Cela a contribué à la propagation parmi les FMA de l’amour à saint Joseph, un « amour en sortie », que  Mère Yvonne encourage à garder vivant, racontant dans la Communauté les nombreux signes de la Providence liés à la confiance en lui.

Enfin, Mère Yvonne partage certains aspects, mûris dans la réflexion et la prière, utiles pour transformer, comme l’a fait saint Joseph, chaque événement en une histoire de salut : aimer le silence fécond, prendre soin des autres avec amour et, en vue du 150e anniversaire de la fondation de l’Institut FMA, devenir experte dans le prendre soin, répondant à l’invitation « A toi je les confie, pour que tu en prennes soin ».

La Mère conclut la réflexion par une invocation : « À saint Joseph, en cette année « spéciale », et à Marie que nous célébrons dans la Solennité de l’Annonciation, je demande de nous aider à devenir des expertes dans le prendre soin des jeunes générations en donnant, par l’éducation et l’annonce de l’Evangile, la vie en abondance dans l’esprit de la prévention typique de notre charisme et d’être proches des familles dans l’écoute et dans l’accompagnement de leur mission ».

A la veille de la fête de Pâques, elle exprime le désir de la vivre dans la sérénité, la paix et la solidarité avec ceux qui sont dans le besoin.

Circulaire n° 1006

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.