Rome (Italie). Le 10 octobre 2020, la Direction Nationale du Centre Italien des Œuvres Féminines Salésiennes et des Ecoles (CIOFS/School) s’est réuni à Rome, en lien avec les écoles d’Italie en ligne. La raison de la réunion a été la convocation de l’Assemblée des associés au cours de laquelle a été présenté le texte du MANIFESTE qui représente et illustre l’identité des Ecoles Salésiennes des Filles de Marie Auxiliatrice en Italie.

Le MANIFESTE ressort avec un visage jeune, parle le langage de toutes les écoles des Filles de Marie Auxiliatrice d’Italie. Il recueille la sagesse d’une longue culture pédagogique et didactique et s’exprime avec la fraîcheur des mots qui parlent à l’esprit et au cœur.

C’est une communication joyeuse à partager en réseau. Ce Manifeste est une explication des valeurs de l’école salésienne qui repose sur la tradition, la conception et la mise en œuvre et sous certains aspects, sur la spiritualité, sur la raison, sur la bienveillance.

L’École salésienne veut dire une parole de vie qui atteignent le cœur, l’intelligence, l’esprit : elle veut générer et se générer.

Accueillant le grand défi du temps elle répond à la confiance que les familles et les élèves mettent dans l’école salésienne, à travers une positivité authentique, humaine, transformatrice, cherchée et recherchée dans la fascination exigeante de la Parole et dans l’accueil de la grâce, dans la confrontation et avec la guide du Maître Jésus.

Régénérer la vie c’est la philosophie qui anime le MANIFESTE laissant de l’espace aux élèves, en les écoutant, les accueillant, les accompagnant sur la route de la compréhension, de l’interprétation, de la réélaboration de contenus plus simples… de choix libres et libérateurs.

Une façon pour faire participer les enseignants, les parents, les anciens/nes élèves, les amis et pour assumer plus consciemment la propre identité de l’école, la faire connaître et la partager avec tous : enseignants, parents, élèves, Eglise, territoire, milieux associatifs.

derla con tutti: docenti, genitori, alunni, Chiesa, territorio, ambiente associativo.

 

1 COMMENTAIRE

  1. “Per educare un bambino serve un intero villaggio”.
    Occorre cercare insieme nuove forme di partecipazione attiva di giovani e adulti che nasca dalla condivisione creativa e dal coinvolgimento di tutti.
    Buon cammino!

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.