Rome (Italie). Le 6 septembre 2021 marque le 85ème anniversaire du martyre des Bienheureuses sœur Carmen Moreno Benitez et sœur Amparo Carbonell Muñoz, Filles de Marie Auxiliatrice, qui a eu lieu pendant la Guerre Civil Espagnole (1936-1939).

A l’aube du 6 septembre 1936, à l’hippodrome de Barcelone, les deux FMA ont été fusillées. Quelques jours plus tôt, elles avaient été arrêtées avec une troisième sœur, malade et tout juste sortie de l’hôpital, qui a été relâchée.

Sœur Carmen, 51 ans, et sœur Amparo, 43 ans, auraient eu l’occasion d’avoir la vie sauve : il y avait de la place pour elles sur le Principessa Giovanna, le navire italien qui, le 7 août 1936 au début de la guerre civile, quittait Barcelone pour Gênes. Elles décidèrent à la place de rester avec leur consœur, sœur Carmen Xammar fraîchement opérée et qui n’était pas en état de voyager.

Sœur Sylwia Ciężkowska, engagée dans la Postulation des Causes des Saints pour l’Institut des FMA, observe :

‘’Il est difficile de connaître les détails des décisions prises à un moment comme celui-ci. Ce sont des actes héroïques auxquels la grâce donne la force d’adhérer et le soutien de la foi afin de résister. Les prédispositions naturelles et les relations communautaires jouent leur rôle. La charge de Vicaire provinciale, liée à la responsabilité de protéger les sœurs a probablement incité sœur Carmen à dire son ‘’Oui’’. Sœur Amparo, femme généreuse et ‘’factotum’’, a dû se sentir appelée à aider pratiquement, en se mettant ses dons à disposition. Elle s’offre, ainsi, de rester, ajoutant son ‘’oui’’ fraternel à celui de la supérieure’’.

La clé de lecture de la donation généreuse des protomartyres, qui sont mortes ensemble non loin de leur Communauté, est la charité fraternelle. Sœur Carmen, 28 ans de vie religieuse, et sœur Amparo, 13 ans de vie religieuse, au moment du besoin ont su unir l’exigence concrète du service et l’imitation évangélique de Jésus Christ dans le don de la vie pour les autres. A les soutenir dans cette attitude, outre à la foi, était une bonne entente entre elles qui les a rendue fortes et courageuses dans l’épreuve vécue et offerte.

Sœur Carmen Moreno Benitez et Sœur Amparo Carbonell Muñoz ont été béatifiées par Jean Paul II, avec 231 autres Martyrs d’Espagne, le 11 mars 2001. Elles font parties du groupe salésien Giuseppe Calasanz Marqués et 31 compagnons, martyrs.

Dans le Calendrier Salésien, la Mémoire liturgique a lieu le 22 septembre tandis que le Martyrologue Romain lui fait mémoire le 1er septembre, date de l’arrestation.

Il est significatif de faire mémoire du jour de leur Dies natalis au Ciel, qui a eu lieu le 6 septembre il y a 85 ans, en demandant leur intercession pour les situations de guerre et de violence qui affligent, en cette période, différentes populations dans le monde.

Outre les intentions de l’Eglise Universelle, on peut également confier à la médiation de sœur Carmen et de sœur Amparo les intentions locales et personnelles afin de promouvoir leur Cause de Canonisation. Un miracle documenté et officiellement approuvé par l’Eglise pourrait ouvrir à toutes les deux la voie vers la gloire des Saints.

PRIERE

Père d’une tendresse infinie, nous te rendons grâce parce que tu as soutenu

jusqu’au témoignage suprême de la foi et de la charité fraternelle

sœur Carmen Moreno et sœur Amparo Carbonell,

qui ont sacrifié leur vie par amour.

Donne-nous également, selon leur exemple,

de répondre généreusement à ton appel

avec une foi cohérente dans les épreuves de la vie

et avec le don de nous-mêmes par amour et avec joie.

Si c’est ta volonté,

concède-nous par leur intercession

la grâce que nous te demandons ………………….

Par Jésus Christ ton Fils et notre Seigneur,

Amen !

 

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.