Rome (Italie). La Mère Générale des Filles de Marie Ausiliatrice, Sœur Yvonne Reungoat, par une circulaire aux Filles de Marie Ausiliatrice, en cette période de pandémie de Covid-19 appelle à aller à l’essentiel de la vie et elle assure, avec les sœurs du Conseil, sa prière pour les préoccupations, les espoirs, les aspirations et les projets de bien de toutes les FMA.

La Mère reprend l’Encyclique Fratelli Tutti: sur la fraternité et l’amitié sociale, signée par le Pape François à Assise le 3 octobre 2020. Elle propose une relecture du thème de la fraternité en clé charismatique salésienne, comme un ensemble de relations au sein des Communautés Educatives, dans lequel tous les membres sont appelés à apporter leur contribution afin de réaliser ‘’un tissu de fils interconnectés’’ caractérisé par l’esprit de famille.

La fraternité trouve son expression concrète dans le Système Préventif et pour les FMA, elle se traduit en un appel à vivre dans les circonstances ordinaires de la vie, la fraternité authentique vécue à Mornese par Mère Mazzarello et par les premières sœurs : ‘’Comme la première Communauté de Mornese, nous sommes appelées à exprimer cet amour patient qui excuse tout, qui a confiance en tous, qui supporte tout et ne perd jamais espoir’’ (C 7).

Mère Yvonne invite les Communautés FMA à vivre la fraternité dans le style du service qui se fait accueil et partage avec les consœurs et les jeunes, particulièrement les plus pauvres, et à inventer de manière créative de nouvelles formes de service et de solidarité :

‘’A partir d’une communauté habitée par l’Amour, la fraternité se propage vers les périphéries géographiques et existentielles, qui demande écoute, soin, éducation’’.

La consigne «Je te les confie», qui accompagne la deuxième année de préparation au 150ème anniversaire de la fondation de l’Institut, est un appel à la participation à la mission évangélisatrice, en suivant l’exemple de Marie, afin d’être dans le monde ses ‘’vraies images’’, en sachant qu’à chacun/une d’entre nous il est confié tant de frères et de sœurs et que ‘’la vraie fraternité est toujours universelle’’.

L’entrée dans la nouvelle Année liturgique et dans le temps de l’Avent sont des moments propices pour vivre l’espérance et accueillir le Seigneur Jésus dans sa propre vie comme le Sauveur duquel le monde d’aujourd’hui a besoin.

La Mère conclut la Circulaire en se faisant proche, par ses vœux pour la Solennité de l’Immaculé Conception et pour Noël, ‘’à chaque sœur, aux familles, en particulier celles éprouvées par la souffrance, au Recteur Majeur Dom Ángel Fernádez Artime, aux Confrères Salésiens, à tous les membres de la Famille Salésienne, aux laïques et laïcs, jeunes et adultes qui avec nous se font ‘’samaritain’’ en cette délicate période de pandémie’’.

Circulaire n°1003

1 COMMENTAIRE

  1. Grazie, Madre “per questo nostro incontro mensile che nessun lockdown può cancellare”….. attraverso la circolare on line preceduto dalla sintesi sul nostro sito. Da molti mesi sono contenta spigolo nel sito se la circolare e’ gia’ on line, prima che arrivasse in ispettoria.
    Da alcuni giorni non trovandola, ho pensato che in questo mese, non sarebbe stata postata. Ma quest’oggi l’ho trovata. Tutto il contenuto lo assimilero’ al piu’ presto, per ora ne accolgo questo tuo augurio: “…Con la fede dei nostri santi Fondatori, ci prepariamo a vivere in comunione con la Chiesa universalee con quanti attendono un futuro migliore, la solennità dell’Immacolata e il santo Natale…”, e contraccambio con la continuita’ dell’invocazione al Signore secondo le tue intenzioni.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.