Rome (Italie). Le 29 mars 2022 à Rome, à la Maison Générale, la Mère Générale de l’Institut des Filles de Marie Auxiliatrice, Sœur Chiara Cazzuola et son Conseil ont rencontré la Supérieure de la Visitatoriat Marie Mère de l’Église, Sœur María del Carmen Canales  avec le Conseil Académique de la Faculté Pontificale des Sciences de l’Éducation « Auxilium ».

A partir du premier choix prioritaire du XXIVe Chapitre Général : Faisons revivre et témoignons ensemble de la beauté de la vocation salésienne en nous plaçant en état de formation permanente pour un élan vocationnel renouvelé – l’objectif  de la rencontre était de dialoguer sur les vrais  besoins de formation présents aujourd’hui dans l’Institut FMA et sur la contribution que la Faculté peut offrir à cet égard.

Après une brève présentation entre les participants, Mère Générale a ouvert la rencontre en rappelant la pandémie de la Covid-19, qui pendant longtemps n’a pas permis d’être en présence et le conflit en Ukraine, avec les conséquences directes et indirectes qu’il entraîne et a poursuivi en disant:

“Nous sommes partis avec l’engagement post-capitulaire d'”être avec Marie une présence génératrice de vie” et, d’autre part, la devise de l’Auxilium” est “pour une culture de la vie“. Être génératif, soutenir la vie, promouvoir et prendre soin de la vie est une mission pour nous, car la nôtre est une spiritualité du soin. C’est la voie préférentielle pour atteindre les autres. En ce moment, nous réalisons avec encore plus de force combien il est important d’éduquer à la paix, également à travers le prendre soin de la vie dans la vie quotidienne des Communautés. Pour cette raison, dans les communautés composées de personnes de cultures et de langues différentes, il est important, quoique exigeant, de surmonter tout préjugé ».

Le mot ensuite, est à la Présidente Sr. Piera Ruffinatto, qui a remercié Mère Chiara, nommée par le Saint-Siège Grand Chancelier de la Faculté, pour cette rencontre – la première avec la nouvelle Supérieure Générale et le nouveau Conseil – une expression de leur sollicitude envers l’Auxilium, une œuvre remise par l’Église à l’Institut des FMA. Elle a également exprimé le désir de la Faculté d’apporter sa propre contribution à la mise en œuvre des choix et des résolutions du Chapitre.

Sr. Enrica Ottone, déléguée des professeurs titulaires, a été chargée de présenter brièvement la Faculté, avec ses ressources, ses défis et les perspectives pour aujourd’hui et pour l’avenir, ainsi que certains éléments du rapport d’évaluation externe publié sur le site Web de la ‘AVEPRO’, Agence du Saint-Siège pour l’évaluation et la promotion de la qualité des Universités et Facultés Ecclésiastiques. La Commission d’évaluation a trouvé un rapport d’auto-évaluation (RAV) édité avec une riche documentation jointe. Elle est le fruit d’un travail considérable et représente un patrimoine authentique dans lequel, précise Sœur Enrica, on pourra puiser avec profit,  aujourd’hui et aussi à l’avenir.

Suite à la visite de la Commission, les aspects qualifiants de la Faculté continuent d’être privilégiés: éducation, attention au monde des jeunes et des femmes, internationalité et consolidation du “profil charismatique” salésien au sein des Universités et Facultés Pontificales et en général, dans le domaine de l’éducation.

La Faculté s’engage également à créer un réseau, par une ouverture toujours plus grande au niveau international, par le partage des résultats de la recherche, la participation à des conférences, pas seulement à caractère ecclésial, des publications dans des revues internationales et la promotion de la mobilité des enseignants et des étudiants.

Le Conseil général, pour sa part, apprécie l’engagement de la Faculté dans la préparation de la Conférence “Contribution des Filles de Marie Auxiliatrice à l’éducation (1872-2022). Chemins, défis et perspectives “qui se tiendra à Rome, à la Maison Générale du 25 au 30 septembre 2022 et dans la recherche” Eduquer ensemble – Recherche sur la conception et la pratique du Système Préventif à l’Institut des Filles de Marie Auxiliatrice “. Le Conseil demande également une collaboration et une contribution spécifique pour la mise à jour des documents de droit propre “Projet formatif” et “Lignes directrices de la mission éducative”, pour l’élaboration des Protocoles et pour la réflexion sur la question du genre.

En ce qui concerne la programmation sexennale 2021-2027, d’autres thèmes ont été identifiés pour une éventuelle collaboration. Entre autres, la grande adhésion à l’initiative des Jeudis salésiens à l’Auxilium est frappante, pour laquelle il est prévu de s’accorder sur les contenus et les modalités pour les prochaines années.

Un temps important a également été consacré à la réflexion sur la formation et son impact sur la vie des Filles de Marie Auxiliatrice et des communautés. Il ressort qu’il vaut mieux connaître et donner plus d’importance aux dynamiques formatives qui caractérisent l’âge adulte, en pensant comment rendre les FMA responsables de leur formation.

La rencontre, tenue dans un climat d’écoute et de partage du désir commun de mettre les meilleures ressources et énergies au service de l’Institut, se termine par des remerciements mutuels et, de la part de Mère Chiara et du Conseil, l’estime et la confiance dans les propositions de formation de l’Auxilium.

“ La qualité de vie de l’Institut et la fécondité de sa mission dépendent de la formation. L’attention au dynamisme du charisme exige aujourd’hui une vision clairvoyante et une mentalité de planification ” (Actes CGXXIV, 27).

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.