Incontro formativo:

Turin (Italie). Ici il y a un jeune…” c’est le thème de formation organisée par la Conférence Interprovinciale Italienne (CII), pour les FMA de 7 à 10 ans de profession religieuse qui s’est tenu à Turin du 14 au 17 février 2019 avec l’objectif d’approfondir la mission salésienne  qui met au centre le jeune pour qu’à travers une éducation intégrale, il ait «le pain, le travail et le Paradis». 

La rencontre à laquelle ont participé 25 FMA des Provinces italiennes a été une occasion de formation, de réflexion et de partage à travers une confrontation avec la Parole de Dieu, l’expérience apostolique de Don Bosco et les orientations du Synode des jeunes, dans le but de comprendre de quelle façon on peut traduire dans sa propre vie totalement donnée au Seigneur le thème pastoral de l’année «Je suis une mission pour la vie des autres».

La lectio divina sur le passage de Saint Jean de la multiplication des pains (Jn 6, 1-15) guidée par Don Stefano Mazzer, SDB, a mis en évidence la centralité du jeune dans notre mission, non pas en tant que protagoniste ou destinataire, que comme coresponsable de l’action éducative et évangélisatrice. En effet c’est le garçon qui offre gratuitement et spontanément les pains et les poissons que Jésus multipliera pour tous les présents. L’invitation est de faire attention d’abord à ce que les enfants et les jeunes de nos maisons nous apportent et nous offrent avec leur vie et leurs ressources à employer dans l’action pastorale éducative, en partant d’eux et en marchant avec eux.

«Marcher ensemble avec les jeunes» est un des thèmes centraux de la pastorale salésienne à la lumière de l’expérience synodale que Don Andrea Bozzolo, un des participants au Synode des jeunes en qualité d’expert, a présenté à travers trois paroles clé qui doivent orienter notre mission: la vocation, l’accompagnement et la synodalité. La vie comme vocation est la clé pour lire anthropologiquement la jeunesse et l’action pastorale. Celle-ci doit viser à aider le jeune à se poser des questions fondamentales: «Qui suis-je ? Pour qui suis-je ?», pour découvrir en eux-mêmes un Appel qui fait de leur vie un don et un devoir. Pour qu’un jeune puisse répondre à une telle demande de sens et découvrir que lui, avec ses talents et son histoire est « une mission pour la vie des autres » il est nécessaire que chaque éducateur, consacré ou laïc, consacre du temps et mette du cœur à l’accompagnement. Pour cela il y a fondamentalement deux attitudes: l’écoute empathique et l’autorité bienveillante à côté d’une humble disponibilité pour se faire accompagner dans le but d’apprendre de Jésus l’art de l’accompagnement et à regarder la vie avec les yeux de Dieu.

Les apports théologiques et pastoraux sur la mission ont été enrichis de deux expériences itinérantes: la visite au Sermig – Arsenal de la Paix où « le bien fait du bien » c’est possible à travers un travail en réseau inspiré aux valeurs universelles de la fraternité, de la solidarité et de la paix. Puis la visite guidée par don Enrico Lupano, SDB, sur les lieux où don Bosco a commencé son œuvre pour les jeunes les plus pauvres – la rue, la prison, le Foyer ecclésiastique et l’œuvre du Refuge de la Marquise Barolo – en approfondissant l’idée toujours actuelle que Dieu qui continue Son projet de salut même dans les difficultés et dans les contrariétés.

Le message de cette riche expérience est que le nœud central de la mission salésienne est la capacité de «donner la vie» qui se reçoit chaque jour dans «ici et maintenant» où Dieu nous appelle à collaborer avec Lui pour que les jeunes aient la vie en abondance.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.