Eccomi, manda me!

Rome (Italie). Le jour de la fête de Don Bosco, le 31 janvier 2019, Mère Yvonne Reungoat, Supérieure Générale des Filles de Marie Auxiliatrice, a annoncé à la communauté de la Maison Générale la destination des huit sœurs néo-missionnaires.

Les néo-missionnaires en provenance de six Provinces et de deux continents, accompagnées de la Conseillère pour les Missions, sr. Alaide Deretti, ont vécu du 22 au 31 janvier la période de discernement en vue de leur destination qui sera effective en juillet prochain.

Dans la rencontre avec la communauté avant l’annonce de la destination des néo-missionnaires, Mère Yvonne dit : « La fête de don Bosco est une grâce pour chacune de nous, être le monument vivant de gratitude à Dieu, nous renouvelle dans la vocation et dans notre élan missionnaire, Remercions le Seigneur et la Vierge, pour que l’Institut continue à être missionnaire. Rendons grâce pour le don des nouvelles missionnaires qui accueillent l’appel du Seigneur à laisser leur propre terre pour porter le charisme dans d’autres contextes et Nations. Accompagnons les par la prière afin qu’elles puissent transmettre l’amour de Dieu aux plus petits et aux pauvres ».

A la fin du « mot du soir » de Mère Yvonne, la Conseillère a rejoint toutes les Provinces pour le leur communiquer officiellement. Dans sa lettre , sr Alaide rappelant les paroles du Pape François écrit : « Nous faisons mission en nous inspirant à Marie, Mère de l’évangélisation. Poussée par l’Esprit, elle accueillit le Verbe de la vie dans la profondeur de son humble foi. Que la Vierge nous aide à dire notre ‘’oui’’ dans l’urgence de faire retentir la Bonne Nouvelle de Jésus à notre époque ».

La Conseillère a remercié pour le oui généreux de chaque nouvelle missionnaire des Provinces d’origine, qui ont envoyé des sœurs, malgré la précarité et la pauvreté, pour que le charisme puisse se répandre dans d’autres contextes et confirmer l’identité de l’Institut éducatif et missionnaire.

En effet quand don Bosco a fondé l’Institut des FMA, il a été poussé par une forte impulsion missionnaire. Jamais comme aujourd’hui, les FMA sont invitées à maintenir vivant l’élan missionnaire des origines (C 6).  

Voilà la destination des néo-missionnaires :

  Nom – Prénom Province d’origine

 

Destination
1 Sr. Bui thi Hoai Yen Maria VTN FIL– Papoua Nouvelle Guinée
2 Sr. Bui thi Vu Ngoc LinhTeresa VTN PAR – Paraguay
3 Sr. Da Silva Gomes Isabel TIN BBH – Brésil (Belo Horizonte)
4 Sr. MamaniLiendro María Susi BOL INM – Sri Lanka
5 Sr. Nguyen thi Long Phuong Maria VTN INM – Sri Lanka
6 Sr. Pasi Aprilda Mary INS AEC – Gabon, Cameroun, Guinée Equatoriale, Congo Brazzaville
7 Sr. Sebastian Maria Helen FIL SUO – USA
8 Sr. Yun HeeJoung Asella KOR AES – Ethiopie, Soudan, Sud Soudan

 

En 2019 l’envoi de ces missionnaires est significatif. L’Office FMA pour les Missions se prépare à vivre – avec toutes les communautés FMA – les célébrations pour assurer la vitalité missionnaire non seulement dans l’Institut mais dans toute l’Eglise.

Cette année il y a plusieurs commémorations à vivre en attitude de ‘’sortie’’.

  • Le centenaire de la lettre Apostolique Maximum Illud de Benoît XV sur l’activité des missionnaires dans le monde (30 novembre 1919).
  • Le Mois Missionnaire Extraordinaire sur le thème : « Baptisés et envoyés» (Octobre 2019).
  • Le Synode Pana-mazonien sur le thème : « Amazonie : nouveaux chemins pour l’Eglise et pour une écologie intégrale » (octobre 2019).
  • L’année internationale des Langues Indigènes, proclamée par les Nations Unies parce qu’essentielles pour les droits humains, la paix et le développement durable.
  • Le 50e anniversaire de la Pâque de la Bienheureuse sœur. Maria Troncatti (25 août 1969).
  • Le 50e anniversaire de la création de l’Office Missionnaire Central (aujourd’hui l’Office FMA pour les Missions) et de la nomination d’une Conseillère Générale ayant la charge spécifique des Missions (XVe Chapitre Général Spécial 1969)
  • Le 50e anniversaire du transfert de la Maison Générale de Turin à Rome (11 octobre 1969), comme point de référence dans la vie des missionnaires. C’est le lieu où actuellement elles se préparent pour la mission ad gentes, où elles sont accompagnées par Mère Générale, par la Conseillère et par l’Office FMA pour les Missions, par la communauté de la Maison Générale, où elles reçoivent leur destination et d’où elles partent pour l’apprentissage d’une nouvelle langue ou pour leur nouvelle Province.

Avec cet envoi missionnaire, chaque FMA est invitée à renouveler leur propre adhésion au ‘’Da mihi animas, cetera tolle’’ et à la consigne ‘’A toi je les confie’’. C’est une bonne occasion pour vivre en missionnaire d’espérance et de joie, comme il est demandé au XXIIIe Chapitre Général, avec un regard élargi vers les périphéries du monde, où il y a les jeunes les plus pauvres qui attendent le miracle de la vie et une espérance d’avenir.

L’Office FMA pour les Missions souhaite une Année Missionnaire féconde à toutes les communautés éducatives pour que soit vécue dans l’espérance, dans la joie et dans le don des cœurs et des esprits, l’empreinte missionnaire !

« En sortie, comme les disciples d’Emmaüs, réconfortés dans la foi et dans l’espérance, allons avec courage et joie vers les périphéries des jeunes qui ont besoin de la lumière de l’Evangile ».

(Actes du XXIIIe CG, 62)

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.