Rome (Italie). Mère Générale de l’Institut des Filles de Marie Auxiliatrice envoie un message pour demander de s’unir à la demande du Pape François pour faire du 23 février 2018, une journée de prière et de jeune pour la paix dans le monde, spécialement pour la République Démocratique du Congo, le Sud Soudan, la Syrie et pour tant d’autres parties du monde.

Très chères sœurs,

Je vous envoie ce message pour vous demander de vous unir à la demande du Pape François de faire le 23 février 2018 une journée de prière et de jeune pour la paix dans le monde, spécialement pour la République Démocratique du Congo, le Sud Soudan et pour tant d’autres pays du monde. Je vous demande une prière intense aussi pour le Moyen-Orient où en Syrie les bombardements continuent de plus en plus ces derniers jours. Nous nous sentons en communion avec tant de pays des cinq continents dans lesquels nous sommes présentes et où les gens souffrent du manque de paix. Nous sentons la responsabilité de supplier ensemble le Seigneur pour le don de la paix.

La violence augmente la pauvreté. La pauvreté engendre un sentiment d’exclusion, de colère et parfois d’agressivité, et c’est une des causes principales de l’émigration dans le monde entier. Si notre monde se décidait à mettre fin à la construction des armes, aux menaces nucléaires, il n’y aurait plus de conflits entre les peuples. La foi au Dieu de la Vie porte au respect de la vie humaine, de sa dignité.

La paix commence dans le cœur de chaque personne et donc dans chacune de nous, dans chaque jeune, dans chaque famille. Nous sommes éducatrices et nous avons la responsabilité d’éduquer les jeunes à la culture de la paix à partir de notre expérience personnelle et communautaire.

J’invite tout l’Institut à faire du 23 février 2018, en communion avec le Pape François et avec toute l’Eglise, une journée consacrée à la paix, partagée avec les jeunes, avec les communautés éducatives, avec toutes les personnes avec qui nous sommes en contact.

Chaque communauté a certainement déjà organisé ce temps fort de prière. Je pense que l’adoration Eucharistique et la prière du chapelet sont particulièrement indiquées pour nous aider à faire monter vers le Seigneur, à travers la médiation de Marie, notre cri de pauvres qui mettent toute leur confiance dans l’écoute bienveillante du Père. Dans l’adoration silencieuse, laissons-nous rejoindre par Jésus, le Prince de la Paix. Lui, le doux et humble de Cœur, l’Agneau innocent immolé pour nous, demande notre collaboration. Nous sommes aujourd’hui ses mains, ses pieds, son cœur qui peuvent donner suite à sa soif de paix pur toute l’humanité.

Dans la prière du Chapelet, chaque grain prié, avec Marie et comme Marie, nous rend plus semblables à son cœur de Mère qui veut toujours le bien pour tous ses enfants répandus sur toute la terre.

A la prière nous associons des gestes de paix, pour que dans tout l’Institut on puisse respirer la paix et qu’elle rayonne en cercles concentriques toujours plus vastes.

La Pape François à élargi l’invitation aussi à nos frères et sœurs non catholiques et non chrétiens, pour qu’ils s’associent à cette initiative dans les modalités qu’ils retiennent les plus adaptées.

Nous sommes tous invités à cette journée de prière et de jeunes pour la paix.

Aussi bien que la prière, le jeûne commencent avant tout par nous. Non seulement le jeûne matériel, mais aussi le jeûne de jugements, de paroles et de pensées négatives. Il peut y avoir de la violence aussi dans les paroles et dans le regard. Nous voulons purifier notre cœur, notre regard, nos pensées, nos paroles et poser des actions de paix en pensant à tant de frères qui souffrent la misère, sûres que «notre Père céleste écoute toujours ses enfants qui crient vers Lui dans la douleur et dans l’angoisse, Il guérit les cœurs brisés et soigne leurs blessures » (Ps 147, 3) » [Des paroles de l’Angélus, 4 février 2018].

Je vous salue affectueusement. De tout cœur avec vous. Que Dieu vous bénisse.

Sr. Yvonne Reungoat, FMA

Supérieure Générale des Filles de Marie Auxiliatrice

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.