Rome (Italia). Le 26 décembre 2020, le Recteur Majeur des Salésiens de Don Bosco, le P. Ángel Fernández Artime, dans l’après midi, a présenté l’Étrenne 2021 à la Famille Salésienne. « Animés par l’espérance : « Voici, je fais toutes choses nouvelles » (Ap 21,5),  

Dans l’après midi, le Recteur Majeur présenta à un groupe de Filles de Marie Auxiliatrice de la Maison Générale des FMA à Rome, une réflexion sur l’Espérance et qui a été introduite par une présentation vidéo de l’Étrenne 2021, réalisée par le Dicastère de la Communication Sociale.

La vidéo se déroule dans la ville de Naples (Italie) ; un entrelacement d’images et de témoignages de jeunes et d’éducateurs / éducatrices, les problèmes et les difficultés de la société d’aujourd’hui sont présentés : dignité, intégration, solitude, injustice, pauvreté ainsi que certains endroits et des expériences pour apprendre et exercer l’espérance aujourd’hui.

Le Recteur Majeur, se laissant interroger par quelques questions, a proposé une conversation sur les thèmes principaux de l’Étrenne 2021.

Interrogés par la réalité mondiale
Nous ne pouvons pas ignorer la réalité mondiale et, par conséquent, en tant que Famille Salésienne et en tant que chrétiens, quelles réponses donner pour continuer à exprimer la certitude d’être « Animés par l’espérance » ? C’est Dieu par son Esprit qui fait « toutes choses nouvelles. » En tant que Famille Salésienne, nous devons refléter l’amour de Dieu, cette lumière qui fait toute chose nouvelle, être une lueur d’espérance, une main qui aide à changer les valeurs et les visions. Transformer les difficultés en opportunités pour rechercher l’authenticité et une rencontre vraie et transformatrice.

Comment pouvons-nous favoriser la communion, unir nos efforts pour une société plus juste et meilleure ? Don Bosco a vécu toute sa vie, animé par l’espérance, face à de nombreuses situations douloureuses. Il a enseigné que le chemin de la foi et de l’espérance donne la force et le courage d’agir et d’apporter des changements.
Don Bosco regardait au-delà des problèmes et sa force était la foi et l’espérance. La réponse salésienne au moment présent est de proposer un chemin de foi authentique et de se former à l’espérance, dans la certitude que Dieu est proche, qu’Il nous soutient et nous accompagne.

Témoigner de l’espérance
– En enthousiasmant les jeunes à vivre la vie comme une fête et la foi comme un bonheur
– Dans la prière, comme école d’espérance, où la rencontre avec Dieu, l’Amour qui sauve, se renouvelle. La prière qui est écoute et rencontre, transforme et ouvre les esprits et les cœurs au service, à la solidarité et à la paix.
– En agissant, en vivant le sens de fatigue de la vie quotidienne, en s’engageant à transformer des situations de précarité, de faim, de pauvreté, en une vie pleine pour les autres et pour les jeunes.
– Dans la souffrance, se laissant éduquer par Dieu, pour surmonter les moments les plus difficiles en faisant « un pas de plus en avant. »
– Se reconnaître dans la douleur de l’autre, s’ouvrant à la solidarité, à la fraternité humaine comme il l’a été pour Mère Maddalena Morano FMA, qui a consacré toute sa vie aux plus pauvres, aux plus démunis et aux marginalisés, toujours avec un regard d’espérance.

Avec Marie, Étoile de l’Espérance
Regarder vers Marie, qui dans son Oui à Dieu, a éveillé toute espérance pour l’humanité. Elle a connu la solitude dans l’annonce de l’Ange, la souffrance de voir son fils incompris, rejeté, elle a éprouvé la douleur au pied de la Croix, mais elle est restée avec les disciples « Mère de l’Espérance. »

La Mère Générale de l’Institut des FMA, Sr. Yvonne Reungoat conclut : « L’espérance est un don de Dieu et un engagement à traduire concrètement en Famille Salésienne, unissant les nombreuses lumières d’espérance présentes dans le cœur des plus pauvres du monde entier. »

En soirée, de la Faculté des Sciences de la Communication de l’Université Pontificale Salésienne – Rome – en directe sur le Canale Facebook Ans, avec un commentaire en cinq langues fut lancé la vidéo de présentation de l’Etrenne 2021 « Animés par l’Espérance ».
Dans une interview le Recteur Majeur adressa à toute la Famille Salésienne des paroles d’espérance et d’engagement.

  • Grandir en humanité, apprendre l’essentiel de la vie et avoir les yeux tournés vers l’avenir.
  • S’entraîner à vivre l’espérance, la porter là où elle n’est pas et où elle doit agir. L’espérance n’est pas seulement un regard vers l’avenir, elle est déjà là aujourd’hui dans la vie quotidienne et la famille salésienne est appelée à faire des choix concrets pour être proche des jeunes, des pauvres et des exclus
  • Nourrir la certitude d’être aimé de Dieu depuis toujours. Témoigner à tous qu’Il est la raison de l’Espérance, le Dieu de Jésus-Christ et son Évangile
  • Marcher ensemble comme Famille Salésienne pour continuer à réaliser aujourd’hui, le songe de Don Bosco, dans la certitude que c’est Dieu “qui fait toutes choses nouvelles”.

«L’espoir est la nouvelle lumière qui se reflète à travers nos yeux.
ILLUMINONS CE MONDE ENSEMBLE ».

 

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.