Rome (Italie). Le 25 juillet 2022, la Communauté Marie Auxiliatrice de la Maison Générale (RCG), à Rome, a vécu une Célébration pénitentielle en préparation au 5 août 2022, date solennelle du 150ème Anniversaire de la Fondation de l’Institut des Filles de Marie Auxiliatrice.

‘’Mornese : l’eau régénératrice de la vie spirituelle de chaque génération de FMA’’ est le titre de la Célébration, proposée par le Groupe Liturgique avec la conscience qu’un évènement jubilaire aussi important est un temps de grâce, de louange et de renouveau, mais qu’il doit être préparé avec la demande de pardon personnel et communautaire qui ouvre le cœur afin de recevoir des dons encore plus grands.

Comme Dom Bosco a laissé dit à ses fils – ‘’Je dessine, vous vous mettez les couleurs’’ – chaque FMA abrite le don et la responsabilité de donner sa contribution à l’ensemble du tableau.

En introduisant la Parole de Dieu, une voix directrice annonce donc : ‘’Nous sommes l’Institut des Filles de Marie Auxiliatrice. Avec ce sentiment d’appartenance, nous entrons dans la demande de pardon pour nos limitations et les erreurs que nous avons commises dans notre histoire en nous éloignant de notre rôle d’éducatrices qui évangélisent et d’évangélisatrices qui éduquent’’.

La Célébration s’inscrit dans le contexte du Voyage apostolique du Pape François au Canada qu’il a qualifié de pèlerinage pénitentiel, afin de contribuer au chemin de guérison et de réconciliation de l’Eglise avec les populations autochtones locales.

Mémoire et réconciliation, sont précisément les paroles soulignées par le Saint-Père dans les premiers Discours à peine arrivé à Edmonton au Canada : ‘’… je suis maintenant chez vous, en tant qu’ami et pèlerin, je suis dans votre pays, dans le temple où vous vous trouvez afin de louer Dieu comme frères et sœurs. (…) Et en même temps, nous ne devons pas oublier que même dans l’Eglise, le bon grain est mélangé à la zizanie. Même dans l’Eglise. C’est précisément à cause de cette zizanie que j’ai voulu entreprendre ce pèlerinage pénitentiel, et le commencer ce matin en faisant mémoire du mal que les populations autochtones ont subi par tant de chrétiens et en demander pardon avec douleur’’.

Lors de la Célébration pénitentiel, la demande de pardon pour le manque de réponses au Charisme, a été suivi d’un moment de silence et de réflexion sur notre propre réponse personnelle à chaque appel, en comparaison avec certains articles des Constitutions de l’Institut des FMA, comme un rappel à les rendre toujours plus actuelles et vitales, à les aimer comme ‘’un pacte de notre Alliance avec Dieu’’, comme projet de vie qui guide et soutient la vocation et comme guide sûr à la Sainteté.

Dans la Circolare n° 1019, Mère Chiara Cazzuola indique aux FMA la Sainteté – qui selon Saint Paul VI, ‘’explique la fécondité extraordinaire du passé et assure la vitalité pour l’avenir’’ (cf Annexe des Constitutions 295)comme un engagement prioritaire personnel et communautaire, souligné également par Saint Jean Paul II, lors de l’audience accordée aux FMA qui ont participé au XXIème CG, le 8 novembre 2002.

‘’Une mission aussi urgente exige une conversion continue personnelle et communautaire. Seuls des cœurs totalement ouverts à l’action de la grâce sont en mesure d’interpréter les signes des temps et de saisir les appels de l’humanité qui a besoin de justice et de paix’’.

Les FMA de la Communauté de la Maison Générale ont vécu ce moment pénitentiel, qui s’est terminé par un geste de contrition et par les confessions, dans un climat de recueillement et de prière. Le Conseil Général a également participé à la Célébration, qui a valorisé cette importante modalité de préparer le cœur à l’évènement jubilaire du 150ème anniversaire de l’Institut FMA.

Texte de la Célébration pénitentielle

La Secrétaire Générale propose, également, une piste pour la liturgie du 5 août préparée par sœur Elena Massimi, FMA de la Province Saint Jean Bosco (IRO).

3 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.