Kiev (Ukraine). Le 24 février 2023, un an après le début de l’invasion russe de l’Ukraine et le conflit encore en cours, nombreuses initiatives et manifestations ont eu lieu dans toute l’Europe afin d’implorer le don de la paix. Les Filles de Marie Auxiliatrice des Communautés de la Vice-Province Mère de Dieu (EEG) présentes à Odessa, Kiev, Lviv, ont vécu cette journée avec une intensité particulière, soutenue par la prière de tout l’Institut.

Les sœurs présentes à Kiev racontent comment elles ont vécu ces moments, entre solidarité avec les personnes et les familles les plus touchées et les prière avec l’Eglise et la population. Les jours précédents, avec des bénévoles, elles ont collecté de la nourriture et d’autres biens, arrivés grâce à la générosité d’associations, d’organisations humanitaires et de bienfaiteurs et ont préparé des colis afin d’atteindre les familles les plus nécessiteuses, avec de nombreux enfants et personnes âgées, des personnes seules et des familles de soldats victimes du conflit.

Le 24 février, jour de prière et de jeûne pour la paix en Ukraine, elles ont participé au Sanctuaire national marial de Notre-Dame du Carmel à Berdychiv à la veillée de prière organisée par l’Episcopat de l’Eglise catholique latine ukrainienne, à laquelle ont participé 14 Evêques et Archevêques, dont le Nonce Apostolique, Mgr Visvaldas Kulbokas. La veillée a commencé par l’Adoration eucharistique et la prière de tous les Mystères du Chapelet, avec les méditations de quatre évêques différents, et s’est terminée avec la Consécration au Cœur Immaculé de Marie de tout le peuple d’Ukraine.

La Messe a été présidée par le Nonce Apostolique qui, dans son homélie, a souligné la valeur de la prière et de la foi, pour être unis contre le mal et demander, ensemble, la paix et la protection. De nombreux fidèles, religieux et bénévoles sont venus au Sanctuaire, afin de demander le don de la paix malgré le risque de se rassembler dans un lieu public en un jour particulièrement exposé aux attaques : malgré tout, l’Eglise est vivante, elle prie et est active. Les Evêques ont demandé aux fidèles de jeûner au pain et à l’eau chaque mercredi et vendredi du Carême, et la Communauté FMA de Kiev a accueilli cette requête comme une renonciation de Carême. La veillée s’est terminée par la récitation du Chapelet de la Divine Miséricorde.

Le 28 février, la Communauté FMA, avec des bénévoles et sœur Małgorzata Pietruszczak, Supérieure de la Vice-Province EEG venue pour la Visite, s’est rendue dans la région de Bucha afin de distribuer de l’aide aux personnes qui ont tant souffert pendant le siège de l’armée russe.

La camionnette était chargée de colis de nourriture à distribuer à 50 familles ainsi que d’autres biens reçus de différents bienfaiteurs. En arrivant sur les lieux, le groupe a rencontré le maire de la commune qui a raconté les histoires des souffrances de son peuple et a remis les adresses des personnes qui ont subi le plus de dégâts. En allant de maison en maison, les sœurs et les bénévoles ont touché la souffrances des gens.

Ceux qui ont vu leurs maisons complètement détruites, vivent dans des logements modulaires, et entassent les décombres dans les environs. ‘’Ce qui frappe – disent les sœurs – ce sont les cours en ordre, propres, bien rangées, en attente du printemps’’.

Il y a plusieurs veuves ou mères en deuil après la mort d’enfants, de maris ou de frères. ‘’Les dizaines de familles que nous avons rencontrées nous ont remercié, certaines ont même souri, mais chacune de ces familles a perdu un mari, un fils, un père ou s’est retrouvé sans abri, ou les deux’’, notent les FMA. Ce sourire nous étonne, surtout lorsque la demande est de ne pas s’occuper d’eux mais d’une voisine âgée et immobile qui en a plus besoin.

Dans les yeux de beaucoup, il y a des larmes de douleur et dans le cœur de la gratitude pour cette aide reçue. Les sœurs et les bénévoles retournent à Kiev dans un silence interrompu seulement par la prière, en gardant la souffrance de ces personnes et l’espoir que la paix tant désirée puisse revenir. La vie continue, car le Christ a vaincu la souffrance, le péché et la mort.

Les Filles de Marie Auxiliatrice poursuivent leur présence parmi les gens en apportant une petite lumière dans les ténèbres – un sourire, une bonne parole, de la proximité – et un soutien concret, en comptant sur la générosité et sur la solidarité de tous. Vous pouvez envoyer vos contributions et vos dons, de la manière indiquée sur le Site internet de l’Institut FMA, en indiquant dans la raison du paiement Urgence Ukraine.

6 COMMENTAIRES

  1. Em oração pelo povo ucraniano, que enfrenta uma dor sem fim.
    Deus os abençoe e amenize o sofrimento de tanta gente.
    Paz na Ucrania!!!

  2. A UcrÂnia estácontinuamente presente na nossa mente e no nosso coração e nunca eixamos de pedir a Deus que suscite a paz a partir do coração de quem a pode decidir. Muito unidas ! Ir. Rosa Teixeira

  3. thank you for the update. I keep our fma and SDB in my prayers. May jesua be with you all and may Morher Mazzarello and don bosco continue bless you. I leave you in the handds of Jesus and Mary Sr. Kathleen Hanna FMA…salve Ukraine. from Ireland

  4. wonderful to hear the news of the brave heroic people of Ukraine. I remember you all in my prayers and ask Our Lady to cover you with her mantle.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.