Rome (Italie). Le 25 septembre 2022, la 108ème Journée Mondiale des Migrants et des Réfugiés (GMMR) est célébrée. Elle a été créée par l’Eglise en 1914 afin de porter à l’attention et à la prière des Communautés ecclésiales et civiles la réalité des migrants et des réfugiés. C’est l’occasion de faire preuve de notre proximité avec les personnes en mouvements, de prier pour elles alors qu’elles font face à de nombreux défis et de prendre conscience des opportunités offertes par la migration.

En préparation à la 108ème GMMR, le Secteur pour les Missions de l’Institut des Filles de Marie Auxiliatrice, avec des rencontres de formation et d’animation diversifiées par continent (Région Asie/Pacifique, Afrique/Europe, Amérique) – les 6 – 7 septembre pour les Coordinatrices Provinciales Missions ad Gentes et les 8 – 9 septembre pour les Missionnaires ad Gentes – a commencé à approfondir le phénomène migratoire.

Sœur Ruth del Pilar Mora, Conseillère Générale pour les Missions et les collaboratrices du Secteur, ont opté pour un style synodal d’implication des sœurs et des jeunes laïcs engagés dans l’animation missionnaire des différentes Provinces, afin de se rapprocher des réalités concrètes des différentes parties du monde. La GLOBAL MISSIO TEAM a donc été créée, composée d’une FMA Coordinatrice Provinciale Mission ad Gentes et d’un laïc pour chaque Continent, avec la tâche de préparer et d’animer les rencontres d’animation et de formation coordonnées par le Secteur.

Les rencontres des 6 – 7 et 8 – 9 septembre, caractérisé par une participation animée tant des Coordinatrices Provinciales Missions ad Gentes que des Missionnaires ad Gentes, ont été enrichies par les interventions du Directeur Général de la Fondation Migrantes, dom Gianni De Robertis, de Delfina Licata, sociologue, et de Cristina Molfetta, anthropologue culturelle du même Organisme pastoral de la Conférence Episcopale Italienne (CEI), qui ont attiré l’attention sur le problème de la migration.

Dom De Robertis a souligné que la réalité des migrations est de plus en plus globale – car peu d’autres réalités transforment aussi profondément les sociétés – et comment les derniers Papes l’ont indiqué à plusieurs reprises comme un signe des temps, comme une réalité non seulement sociale, économique, politique, mais également théologique dans laquelle Dieu est à l’œuvre, et qui demande avant tout d’être entendue et interprétée.

Le Directeur de Migrantes a aidé les participants à réfléchir sur le Message du Pape François pour la Journée 2022 sur le thème ‘’Construire l’avenir avec les migrants et les réfugiés’’. En particulier, il a souligné comment le Pape François a rappelé à plusieurs reprises la nécessité d’accueillir, de protéger, de promouvoir et d’intégrer. ‘’Les migrants et les réfugiés ne sont pas les bénéficiaires de notre charité’’ – a-t-il souligné – ‘’mais offrent eux aussi une contribution importante à notre société et à l’Eglise’’.

Delfina Licata a souligné la nécessité d’un changement culturel dans la vision de l’autre et l’importance du travail silencieux, du dévouement inlassable, du sacrifice offert chaque jour par les missionnaires dans le monde. Cristina Molfetta – qui s’occupe principalement des requérants d’asile, des personnes qui doivent fuir ou qui perdent leur maison à cause des conflits, des guerres, des situations d’instabilité – a évoqué les nombreuses guerres et crises ‘’oubliées’’ dans le monde.

A la fin de chaque rencontre, sœur Nella Cutrali, FMA, Référente Provinciale Missions ad Gentes de la Province Mère Maddalena Morano (ISI), a partagé, comme une bonne pratique, l’expérience significative de l’aide aux réfugiés africains qui, depuis 2013, vivent avec la Communauté Educative de Cammarata dans la Province d’Agrigento (Italie) : ‘’Ces dernières années, j’ai appris, avec toute l’équipe, à accompagner les jeunes dans leur recherche de travail et d’insertion sociale et j’ai donc également proposé des activités culturelles afin de contribuer à développer une culture de l’accueil, une culture de la rencontre et de la solidarité, à partir de la sauvegarde des droits de l’homme’’, témoigne-t-elle.

Ceux qui se sont succédés dans les différentes interventions, ont rappelé combien il est fondamental d’apprendre à poser les bonnes questions, afin d’habiter le temps de contemporanéité qui est donné tel un bien précieux, et combien il est important d’accueillir la personne dans la réalité de sa vie, de la connaître et de la comprendre en profondeur.

Dans son Message pour la GMMR 2022, le Pape François invite à un changement de préposition, c’est-à-dire une manière différente de se placer par rapport aux migrants, afin de passer de ce qui est fait ‘’pour’’ eux à ce qui est fait ‘’avec’’ eux : ‘’La construction du Royaume de Dieu est avec eux, car sans eux ce ne serait pas le Royaume que Dieu veut’’.

Le passage du ‘’pour’’ à ‘’avec’’ dans la société, comme dans l’Eglise, dans les Communautés Educatives, est le cœur de la Mission ad Gentes et du chemin synodal que nous parcourons. La Journée Mondiale des Migrants et des Réfugiés est l’occasion de renforcer et de donner un nouvel élan missionnaire à ces convictions.

Lien pour le matériel et le kit pour la célébration de la GMMR du 25 septembre 2022 dans différentes langues :

https://migrants-refugees.va/it/risorse/giornata-mondiale-del-migrante-e-del-rifugiato-2022/

“’Chers frères et sœurs, et surtout vous, les jeunes ! Si nous voulons coopérer avec notre Père céleste afin de construire l’avenir, faisons-le avec nos frères et nos sœurs migrants et réfugiés. Construisons-le aujourd’hui ! Car l’avenir commence aujourd’hui et commence avec chacun de nous” (Pape François).

1 COMMENTAIRE

  1. Gracias. Por El envio, hacemos fza de oracion, para acompanar con la oracion para sentirnos realmente hnos y hnas en un mismo camino de la Iglesia con corazon sinodal un abrazo. Sor Aida

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.