Dalle social network communities alla comunità umana

Città di Panamà. A l’occasion de la fête de Saint François de Sales le 24 janvier 2019, a été révélé le Message du Pape François pour la 53e Journée Mondiale des communications sociales qui a comme thème : « Nous sommes membres les uns des autres (Ef. 4, 25). Des Communautés sociales de réseaux à la communauté humaine ».

Le Message est très significatif et actuel. C’est une réflexion qui éclaire les processus de contemporanéité numérique qui sont tellement ancrés dans la vie des personnes, « qu’ils sont désormais indistincts de la sphère de la vie quotidienne ».

Les réseaux sont une richesse de notre époque. Si internet représente une possibilité extraordinaire Dalle social network communities alla comunità umanad’accès au savoir, il est vrai aussi qu’il s’est révélé comme un des lieux les plus exposés à la désinformation et à la distorsion consciente et ciblée des faits et des relations interpersonnelles, qui souvent assument la forme du discrédit.

Les Réseaux donc, peuvent piéger, en dénaturant l’humanité et « inviter à réfléchir sur la multiplicité des parcours et des nœuds qui en assureront la tenue, en l’absence d’un centre, d’une structure de type hiérarchique qui en assure la tenue et en l’absence d’une organisation de type vertical ». Ces Réseaux fonctionnent grâce à la participation de tous, personne n’est exclu. Et peu importe que vous soyez jeune ou adulte, expert ou homme de la rue.

« Si les réseaux sont une occasion pour connaître des histoires et des expériences de beauté ou de souffrances lointaines, pour prier ensemble et ensemble chercher le bien dans la redécouverte de ce qui nous unit, alors c’est une ressource », affirme Francesco.

La métaphore du Réseau rappelle celle de la Communauté. La communauté comme réseau solidaire demande l’écoute réciproque et le dialogue, basé sur l’emploi responsable du langage. L’assomption des responsabilités n’est pas simple : elle demande une prise de conscience authentique, une écoute humble, un regard sincère, un être « membre les un des autres ». C’est seulement ainsi qu’on peut la rendre belle et juste pour que l’existence soit elle-même médiatisée par une technologie ou qu’elle soit vécue face à face.

Comment retrouver, donc, la véritable identité communautaire dans la conscience de la responsabilité que l’on a les uns envers les autres, même dans les réseaux sociaux ?  

Le Pape cite Saint Paul et sa métaphore du corps et des membres avec lesquels l’Apôtre « exhorte à laisser le mensonge et à dire la vérité ». Une vérité qui se révèle dans la communication et dans la rencontre avec l’autre. Elle est avant tout l’image du  Christ, modèle parfait de relation et de proximité. « Dieu – déclare le Pape – n’est pas solitude mais communion : Il est Amour et donc communion, parce que l’amour communique toujours et même communique soi-même pour rencontrer l’autre ».

En tant que créé à son image et à sa ressemblance, chacun peut projeter dans le Web et dans ses espaces infinis, sa propre identité de partage, son désir de relation et d’ouverture à l’autre.

« Le contexte actuel nous appelle tous à nous investir sur les relations, à affirmer aussi dans les réseaux et à travers eux, le caractère interpersonnel de notre humanité. A plus forte raison nous chrétiens, nous sommes appelés à manifester cette communion qui signe notre identité de croyants. La foi elle-même en effet, est une relation, une rencontre et c’est sous l’impulsion de l’amour de Dieu que nous pouvons communiquer, accueillir et comprendre le don de l’autre ».   

“Je suis vraiment humaine, vraiment personnel seulement si je suis en relation avec les autres

Le Message provoque et confie à chacun des devoirs importants : abattre les barrières culturelles et les tentations idéologiques qui souvent induisent à interpréter les réseaux comme un espace du mal. Il convient de préciser les temps, les espaces et les modalités qui peuvent rendre les Réseaux sociaux comme une véritable opportunité éducative, pastorale et spirituelle ; contribuer à faire de l’Eglise « un réseau tissé par la communion Eucharistique, où l’union ne se fonde pas sur les « comme » mais sur la vérité, sur « l’amen », auquel chacun adhère au Corps du Christ, en accueillant les autres ».   

“C’est cela le Réseau que nous voulons. Un réseau non fait pour se faire prendre au piège, mais pour libérer, pour veiller sur une communion de personnes libres.

La Journée Mondiale des Communications Sociales, l’unique Journée mondiale établie par le Concile Vatican II (Décret Conciliaire ‘’Inter mirifica’’ sur les instruments de communication de 1963), est célébrée dans beaucoup de pays, sur l’invitation des Evêques, le dimanche qui précède la Pentecôte, cette année le 2 juin 2019.

Le texte du Message pour la Journée des Communications sociales du Pape François, adressé principalement aux journalistes et aux spécialistes de l’information est traditionnellement publié le 24 janvier, à l’occasion de la fête de Saint François de Sales, Evêque communicateur, Patron des journalistes.

Message intégral de communication sociale 

http://w2.vatican.va/content/francesco/it/messages/communications/documents/papa-francesco_20190124_messaggio-comunicazioni-sociali.html

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.