Rome (Italie). Le 27 septembre 2020 dans le monde entier on a célébré la Journée Mondiale du Migrant et du Réfugié. L’Eglise a proclamé pour la première fois cette journée en 1914, elle est célébrée le dernier dimanche de septembre. Il s’agit d’une occasion pour sensibiliser sur la vie et le destin des personnes vulnérables contraintes à fuir, pour prier pour elles alors qu’elles affrontent de grands défis et pour mettre en relief les opportunités que la migration offre.

Le titre du Message de la 106ème Journée Mondiale du Migrant et du Réfugié2020 est : ‘’Contraint de fuir comme Jésus Christ : accueillir, protéger, promouvoir, intégrer les personnes déplacées à l’intérieur de leur pays’’.

Sito Web Migrants Refugees 

Le Pape François attire l’attention sur ceux qui sont contraints de fuir, les réfugiés à l’intérieur de leur pays, une catégorie de personnes qui sont souvent invisibles. L’invisibilité qui est, aujourd’hui, aggravée par la crise Mondiale causée par la pandémie du COVID-19 qui a fini par faire oublier tant d’autres drames qui pourtant continuent à dévaster la Terre.

Le message fait référence à l’icône biblique de la Fuite en Egypte qui avait inspiré le Pape Pie XII à écrire la Constitution Apostolique Exsul Familia.

Le Pape François nous dit : ‘’Dans la fuite en Egypte le petit Jésus expérimente, ensemble à ses parents, la tragique condition des réfugiés et d’expatriés « marqué par la peur, l’incertitude, les désagréments » (cfr Mt 2,13-15 ; 19-23).

Aujourd’hui, des millions de familles peuvent se reconnaître dans cette triste réalité. Dans leur visage nous sommes appelés à reconnaître le visage du Christ affamé, assoiffé, nu, malade, étranger et emprisonné qui nous interpelle. (cfr Mt 25,31-46)

Accueillir demande un effort concret, une attention vigilante et compréhensive, de la disponibilité de ressources, une chaîne d’initiatives et d’actions collaborative vers la mission commune.

Comprendre et connaître

Le Pape François indique des actions concrètes : pour comprendre il est nécessaire avant tout de connaître : les réfugiés sont des personnes éprouvées par la souffrance. Connaître leurs histoires et se mettre à leur côté, écouter de vive voix leur expérience de la précarité, de la fuite. Combien d’exemples, en ce temps de pandémie, de la part de médecins, d’infirmiers, de volontaires, de personnes simples qui, dans l’ombre, ont mis de côté une partie de leurs acquisitions.

Se réconcilier et écouter

Le Pape souligne que ‘’l’amour est ce qui nous réconcilie et nous sauve. Cela commence par l’écoute’’. Aujourd’hui il arrive tellement de messages, mais écouter est avant tout faire entrer et conserver en soi. Le silence qui ‘’pendant des semaines a régné dans les rues’’ nous a offert l’occasion de percevoir le cri des oubliés, des plus vulnérables, des rejetés. Cette écoute peut conduire à une vraie croissance si nous la partageons.

S’engager et promouvoir

On ne peut laisser personne dehors. La pandémie elle-même a attiré l’attention sur les préoccupations et les craintes communes en rappelant que personne ne se sauve tout seul ! L’étape successive est donc de s’engager et de promouvoir. La coresponsabilité devient un moyen d’impliquer les personnes auxquelles nous offrons assistance. Chacun doit être protagoniste dans ce processus communautaire et social.

L’Institut des Filles de Marie Ausiliatrice agit concrètement envers les réfugiés, par des choix évangéliques, courageux, créatifs, en étendant les espaces pour un accueil toujours plus incisif et crédible. Les Communautés Educatives sont des ‘’foyers’’ pour beaucoup de réfugiés, surtout pour les femmes et les enfants. En eux, nous pouvons discerner la ténacité et l’esprit de sacrifice des jeunes, des familles et des communautés qui, dans le monde entier, ouvrent leurs portes et leurs cœurs aux migrants et aux réfugiés malgré la précarité des ressources.

Matériel

 

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.