Rome (Italie). Le 30 novembre 2021 à la Villa Bonaparte, siège de l’Ambassade de France auprès du Saint-Siège à Rome, a eu lieu la cérémonie spéciale de la remise de la médaille d’Officier de la Légion d’Honneur de la République Française à sœur Yvonne Reungoat, Mère Générale Emérite de l’institut des Filles de Marie Auxiliatrice, fondé le 5 août 1872 par Saint Jean Bosco et Sainte Maria Domenica Mazzarello en Italie et présent en France depuis 1877.

L’Institut compte à ce jour 11.535 FMA dans 97 pays et sur 5 Continents. Les Filles de Marie Auxiliatrice, consacrées à Dieu afin de servir Jésus Christ en communauté, avec les laïcs et les jeunes, consacrent leur vie à l’Education humaine, chrétienne et salésienne des jeunes. Dom Bosco a choisi pour elles comme protectrice Marie, l’Auxiliatrice, qui a su incarner et vivre la pédagogie du prendre soin, qui concrétise leur passion éducative pour les jeunes et en fait des femmes génératrices de vie au cœur de la contemporanéité.

La Cérémonie s’est déroulée en présence de la Mère Générale de l’Institut FMA, Mère Chiara Cazzuola et de quelques Conseillères Générales, le frère et la belle-sœur de sœur Yvonne Reungoat, le Vicaire des Salésiens de Dom Bosco, Dom Stefano Martoglio, le Coordinateur Mondiale des Coopérants Salésiens, la Vice-présidente des Anciens/nnes Elèves des FMA, le Pr. Andrea Riccardi, Fondateur de la Communauté de Sant’Egidio, sœur Nathalie Becquart, Sous-Secrétaire du Synode des Evêques, représentante de la Congrégation pour les Instituts de Vie Religieuse et les Sociétés de Vie Apostolique, de l’Union Internationale des Supérieurs Généraux (UISG) et de l’Union des Supérieures Majeures d’Italie (USMI), la Mère Provinciale de la Province de Notre-Dame des Nations France-Belgique du Sud, Sœur Marie-Agnès Chetcuti et Sœur Chantal Fert représentant les FMA en France, la Directrice de la communauté de la Maison Générale, sœur Carla Castellino et quelques sœurs de cette même communauté, la Mère Provinciale de la Province Saint Jean Bosco (IRO), la Directrice Adjointe de la Faculté Pontificale des Sciences de l’Education « Auxilium », la Vicaire de la Vice-Province Marie Mère de l’Eglise (RMC) et les deux Novices françaises.

La médaille lui a été remise par Son Excellence l’Ambassadeur de France auprès du Saint-Siège Madame Elisabeth Beton Delègue qui a exprimé sa joie et sa satisfaction en exprimant la reconnaissance et l’hommage de la Nation Française à Mère Yvonne Reungoat pour son engagement et pour la mission qu’elle accomplit au service de l’éducation des jeunes les plus pauvres dans de nombreux pays, avec toutes les sœurs de l’institut des Filles de Marie Auxiliatrice, Salésiennes de Dom Bosco. Elle s’est dite particulièrement heureuse parce qu’elle a eu l’occasion de connaître les Filles de Marie Auxiliatrice et leur mission au cours de sa longue carrière diplomatique, en particulier à Haïti et au Madagascar.

Texte Intégral du Discours FRA

Mère Yvonne Reungoat, s’est adressée ainsi aux personnes présentes : « Je remercie l’Ambassadeur pour cette grande et délicate attention qui révèle sa sensibilité à la promotion, à l’émancipation des femmes et des femmes consacrées, en reconnaissant leur place spécifique dans la société. Je désire dédier cette distinction à toutes les femmes consacrées dans le monde qui, en donnant leur vie à Dieu, la mettent au service des plus pauvres, des plus défavorisés, des marginalisés. Elles sont souvent présentes dans les coins les plus isolés de la terre où la pauvreté sous toutes ses formes est extrême, où la violence se déchaîne et tue chaque jour de nombreuses femmes et enfants innocents, où le fait de manifester sa foi est un risque pour la vie. Elles choisissent de rester au milieu de leurs peuples, partageant leur souffrance, étant une simple présence qui devient proximité, cherchant à allumer une petite lumière qui soutient l’espoir lorsque les ténèbres semblent envahir l’horizon. L’amour exprimé dans les gestes quotidiens de proximité, d’écoute, de partage, est source de vie nouvelle ».

Texte Intégral du Discours ITA 
Texte Intégral du Discours FRA

Mère Yvonne a toujours accompagné les FMA et les Communautés Educatives, en les invitant à ‘’accomplir de petits gestes quotidiens de charité fraternelle, à être solidaires avec les plus pauvres, les oubliés, les exclus, à renforcer la communion, à avoir confiance en Dieu Père, Maître et Seigneur de la vie et à être des foyers d’espoir et de lumière partout où la mission salésienne nous appelle (Message du 11 mars 2020).

La Médaille de la Légion d’Honneur est la plus haute distinction instituée après la Révolution Française. Actuellement elle récompense, à différent degré, les mérites éminents acquis au service de la Nation. C’est un ordre chevaleresque institué le 19 mai 1802 par Napoléon Bonaparte.

L’Institut FMA a accueilli avec gratitude la nomination conférée à Mère Yvonne par la République Française qui aura ses répercussions positives, non seulement en France, mais dans tout le monde salésien engagé à transmettre les valeurs de l’Evangile aux jeunes, afin de construire, par l’éducation un avenir toujours plus humain, plus solidaire et plus juste car riche d’espoir.

Sœur Yvonne Reungoat est née le 14 janvier 1945 à Plouénan en France. Elle a commencé sa formation à la vie religieuse salésienne à Paris où elle a été admise au Postulat en 1963. Après son Noviciat à Lieusaint (France) et à Casanova di Carmagnola (Turin), elle a fait sa Profession Religieuse en tant que FMA le 5 août 1965. Diplômée en Littérature-Histoire-Géographie à l’Université de Lyon en France, elle a enseigné jusqu’en 1980, puis elle a été Animatrice de Communauté à Lyon et à Paris, (1977-1983), Vicaire Provinciale (1978-1983) et Mère Provinciale à Paris (1983-1989). A cette époque, elle a également accompagné le développement de la présence des FMA au Gabon à Port Gentil, une communauté ouverte en 1971 et suivie ensuite par d’autres communautés : Oyem et Libreville. Sœur Yvonne, dès cette époque, s’est sentie interpellée par l’envoi missionnaire de Jésus : ‘’Allez dans le monde entier et annoncez l’Evangile’’. Sa vocation missionnaire a mûri au fil du temps et a trouvé confirmation dans la requête de Mère Marinella Castagno, alors Mère Générale, de se rendre à Lomé au Togo en tant que Déléguée des Mères Provinciales d’Espagne et de France afin de coordonner les premières communautés du Projet Afrique. Mère Yvonne a diffusé la joie d’être FMA et de donner sa vie pour l’annonce de l’Evangile spécialement aux petits, aux pauvres et aux femmes.

En 1991, elle est nommée Supérieure de la nouvelle Vice-Province d’Afrique de l’Ouest Mère de Dieu basée à Lomé (Togo) qui comprenait, à l’époque, cinq nations : le Togo, la Côte d’Ivoire, le Mali, le Gabon et la Guinée équatoriale. Par la suite les Communautés du Bénin et du Cameroun s’ouvrirent. Le 5 août 1992, elle est nommée Mère Provinciale de la nouvelle Province Mère de Dieu. Au cours de son service d’animation elle privilégie la relation cordiale et formative avec les sœurs, l’accompagnement des jeunes en formation et l’ouverture des communautés dans lesquelles les accueillir et les préparer à la mission, la formation des Animatrices et des Conseils locaux, la promotion créative d’œuvres pour l’éducation des enfants, des jeunes les plus pauvres et des femmes, la collaboration avec les différents groupes de la Famille Salésienne. En 1996, elle est élue Conseillère Générale Visitatrice et en 2002 Vicaire Générale. En 2008, elle élue Mère Générale et en 2014 elle est réélue pour un second mandat de six ans.

Mère Yvonne est la 9ème Supérieure Générale de l’Institut des Filles de Marie Auxiliatrice. Depuis 2018, elle est présidente de l’Union des Supérieures Majeures d’Italie (USMI) et depuis 2019 elle est membre de la Congrégation pour la Vie Consacrée et les Société de Vie Apostolique.

6 COMMENTAIRES

  1. Mother Yvonne, you deserve this medal and so much more for all that you have been and are for the FMA Institute and the world at large.

  2. Dear Mother Yvonne Congratulations for the great achievement. You rightly deserve it for being a courageous Mother, a wise leader and a source of inspiration .Proud of you dear Mother.

  3. Parabéns felicidades por este reconhecimento merecido Madre Yvonne nos alegramos com a Senhora pelo testemunho de animação participação Parabéns alegria para todas nós!

  4. Seguo sr. Giovanna Pesenti, con cui sono stata a Kendal nell’anno 1974, nell’esprimere il mio grato compiacimento a madre Yvonne meritevole di “questa onorificenza” anche da parte dei suoi concittadini, per la sua dedizione nel nostro Istituto a beneficio spirituale, educativo di molti gruppi destinatari.

  5. Thank you to the French Republic for honoring our dear M. Yvonne and congratulations for the honour she received and well deserved for the hard work she did in leading the Institute in times of radical changes. Her fidelity to the Salesian charism is an inspiration to all her spiritual daughters.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.