Rome (Italie). Chaque 8 mars on célèbre au niveau mondial la Journée Internationale de la Femme. Cette année le thème est « Le temps c’est maintenant : Les Militants ruraux et urbains qui transforment la vie des femmes ». La célébration de cette année suit un mouvement mondial sans précédent pour la promotion des droits des femmes, l’égalité et la justice.

Au niveau mondial on a vu un mouvement fort de prise de conscience et de sensibilisation , de recherche de justice pour revendiquer les propres droits pour ce qui regarde les situations de violence sexuelles ou non, de disparité dans les opportunités sociales, au travail, en politique, etc.

La Journée Internationale de la Femme célèbre les progrès au niveau économique, politique et culturel constatés dans le monde entier. La reconnaissance se base sur un principe universel qui dépasse les divisions aussi bien ethniques que linguistiques, cultuelles, économiques ou politiques.

Elle s’inspire des activités des mouvements de travailleurs du début du XXe siècle en Amérique du Nord et en Europe. La première Journée Internationale des Femmes a été célébrée aux Etats Unis le 28 février 1909. Le Parti socialiste américain, par la suite, choisit cette journée en honneur de la grève des travailleurs du secteur de l’habillement durant laquelle les femmes avaient protesté pour les conditions de travail de l’époque. Les Nations Unis, dont la charte représente le premier Statut International qui en 1945 a affirmé le principe de l’égalité entre les genres et a désigné (à partir de 1975) le 8 mars comme Journée Internationale de la Femme.

Les Nations Unies ont développé des stratégies internationales, des objectifs et des projets pour améliorer le statut des femmes dans le monde créant un patrimoine précieux. Les exemples de telles actions sont la Déclaration de Pékin, le programme d’actions et la Convention pour l’élimination de toute forme de discrimination à l’égard des femmes (CEDAW).

En 1910, l’Assemblée Générale des Nations Unies a fondé UN Women, l’organisme des Nations Unies qui a comme objectif l’égalité des genres et la reconnaissance des capacités des femmes. La naissance de UN Women représente un pas historique vers les objectifs de l’ONU pour la parité des genres et l’affirmation des femmes dans la société. (cf. ONUITALIA.IT)

C’est une opportunité pour penser ensemble le moyen d’accélérer l’Agenda 2030 pour mettre en œuvre les Objectifs de Développement Durable et en particulier l’objectif n. 5 « atteindre l’égalité entre les sexes et renforcer les compétences de toutes les femmes et des filles. Et le n. 5 « assurer une éducation inclusive et de qualité pour tous et promouvoir l’éducation permanente ».

L’Agenda 2030 prévoit d’atteindre les buts suivants :

  • Garantir avant 2030 à chaque fille et garçon la liberté, l’égalité et la qualité dans le déroulement de l’enseignement primaire et secondaire qui arrive à des résultats d’apprentissage appropriés et concrets.
  • Garantir avant 2030 à chaque fille et garçon un développement de l’enfance de qualité et un accès aux soins et une instruction préscolaire pour qu’ils soient prêts pour l’école primaire.
  • Mettre fin de partout, à toute forme de discrimination envers les femmes et les filles.
  • Eliminer toute forme de violences envers les femmes et les enfants, aussi bien dans le milieu privé que dans la sphère publique, y compris le trafique des femmes et l’exploitation sexuelle ou de tout autre genre.

Eliminer toutes les pratiques abusives comme le mariage arrangé, le phénomène des enfants épouses et les mutilations génitales féminines. (http://www.un.org/en/events/womensday/).

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.