Abidjan (Côte d’Ivoire). Le 27 décembre 2020, au village Dom Bosco d’Abidjan, a eu lieu la rencontre de formation des jeunes du Mouvement de la Jeunesse Salésienne (MGS) à laquelle ont participé environ deux cents jeunes de la paroisse ‘’Saint François d’Assise’’ du Diocèse de Grand Bassam (Côte d’Ivoire).

La journée a commencé par la prière mariale du Rosaire suivie de l’intervention de sœur Pascaline Affognon, Fille de Marie Ausiliatrice – Coordinatrice de la Communication de la Province de l’Afrique de l’Ouest Mère de Dieu (AFO) – sur le thème : ‘’Technologies et réseaux sociaux, libération ou esclavage ?’’.

Après avoir brièvement exposé quelques passages de l’histoire de la communication et avoir clarifié certains concepts, sœur Pascaline a parlé des avantages et des risques de l’utilisation des technologies et des réseaux sociaux, en soulignant l’aspect de la responsabilité personnelle, mais également l’importance de l’éducation dans leur usage critique et la nécessité de la formation permanente.

Par la suite, les jeunes ont travaillé en groupe sur la question : ‘’De quelle manière les technologies et les réseaux sociaux nous rendent libres ou esclaves ?’’. De ces réflexions ont émergé certains points tels que les difficultés à reconnaître les fake news, la tentation de naviguer sur des sites qui n’aident pas à mûrir, la nécessité de se former afin d’acquérir un esprit critique.

Le deuxième thème a été approfondi par le curé, dom Eric Assoumou, qui a parlé de l’accompagnement et du discernement, adressant aux jeunes l’appel à prendre à cœur la direction spirituelle de leur vie à travers le choix d’un guide spirituel. La rencontre, au cours de laquelle il y a eu des moments d’animation, s’est terminée par la Célébration Eucharistique.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.